Tout savoir sur les accessoires réfléchissants pour vélo : normes, type, différences ?

Publié par 
Manon Civel,
le 
Accessoires / Vêtements cyclisme, Matériel signalisation / sécurité, Matériel vélo

Partager

Tout savoir sur les accessoires réfléchissants pour vélo : normes, type, différences ?

Les accessoires rétro réfléchissants pour cycliste sont des éléments de sécurité à ne surtout pas négliger. Il existe de très nombreux accessoires de ce type sur le marché, à porter sur soi ou à installer directement sur son vélo. Devant l’étendue de l’offre, il est difficile de distinguer l’accessoire réfléchissant efficace du gadget. Pour cela, il faut connaître les règles imposées aux fabricants et donc les normes des accessoires réfléchissants. Elles garantissent une visibilité suffisante aux cyclistes pour assurer leur sécurité. Quelles normes et certifications vérifier lorsque l’on achète un accessoire réfléchissant ? Parmi les marques, lesquelles respectent ces normes ?

Quelles normes régissent les accessoires réfléchissants ?

Lorsqu’un produit a pour but principal d’assurer la visibilité de celui qui le porte dans la circulation routière, il entre dans la catégorie des équipements de protection individuelle (EPI). En Europe, ces équipements sont régis par des normes très strictes. On distingue les vêtements et accessoires haute visibilité à usage professionnel et les vêtements à usage non professionnel. 

On s’intéresse ici aux normes CE EN1150 et CE EN13356, qui s’appliquent aux vêtements de signalisation à haute visibilité à usage non professionnel.

Les normes CE EN1150 et CE EN13356

Lorsque vous achetez des vêtements réfléchissants pour cycliste, vérifiez qu’ils respectent la norme européenne CE EN1150. Celle-ci classe les vêtements par ordre de visibilité et de surface couverte par la matière réfléchissante ou fluorescente employée. Plus la surface couverte est large, plus l’utilisateur sera visible. Un vêtement de signalisation classé III offre donc une plus grande visibilité au cycliste qu’un vêtement classé I, et donc plus de sécurité.

Dans le cas d’accessoires fluorescents ou réfléchissants, vérifiez la présence de la norme CE EN13356 qui garantit leur performance optique. Il s’agit plus spécifiquement d’évaluer l’efficacité des accessoires de signalisation. Pour s’y conformer, il faut que l’accessoire ou le vêtement signale visuellement la présence de l’utilisateur lorsqu’il est éclairé par les phares d’un véhicule sur des routes non éclairées.

Quelle est la différence entre un accessoire vélo réfléchissant et fluorescent ? 

En réalité, il faut distinguer les matériaux réfléchissants et fluorescents. Les vêtements de signalisation à haute visibilité emploient ces deux technologies distinctes. 

L’une est le tissu fluorescent, qui peut être de couleur jaune comme dans le cas d’un gilet jaune, mais aussi vert, orange ou rose fluorescent. Cette surface de couleur vive est capable d’absorber la lumière et d’en émettre en retour. 

Gilet jaune réfléchissant EN1150

L’autre est le tissu réfléchissant, qui n’absorbe pas la lumière mais la renvoie en direction de sa source, ce qui assure d’être bien vu. Ce sont les bandes grises présentes sur les vêtements de signalisation. Elles se présentent parfois sous forme d’autocollants à coller sur son vélo pour se rendre plus visible la nuit.

>>> A LIRE AUSSI : Pourquoi est-il important d’avoir des bandes réfléchissantes sur ses pneus vélos ?

Bien souvent, les deux tissus sont employés de manière combinée par les fabricants. Ainsi, il n’est pas rare que les accessoires réfléchissants possèdent des parties fluorescentes. Cela assure une plus grande visibilité à l’utilisateur. Il est à la fois visible le jour grâce à la matière fluorescente, et la nuit grâce à la matière réfléchissante.

Les tissus réfléchissants et fluorescents sont-ils régis par les mêmes normes?

Les normes CE EN1150 et CE EN13356 s’appliquent autant aux produits fabriqués en matière fluorescente que rétroréfléchissante. Elles s’appliquent aussi aux accessoires à caractéristiques combinées (fluorescente et rétroréfléchissante), comme les gilets jaunes. 

On distingue les accessoires de classe 1, 2 et 3, en fonction de la taille de la surface couverte par la matière réfléchissante ou fluorescente. Il est demandé au minimum 0,14m2 de matière base fluorescente et 0,10 m2 de matière rétroréfléchissante pour les accessoires de classe 1.

Quelles marques produisent des accessoires réfléchissants respectant les normes ?

Aujourd’hui, les vêtements et accessoires de mode incluent de plus en plus d’éléments réfléchissants. En effet, la tendance est au streetwear, le style urbain sportif et décontracté. Différentes marques de prêt-à-porter pour cycliste se sont emparées de cette tendance et développent leur propre technologie réfléchissante pour des vêtements et accessoires innovants. Elles proposent ainsi des produits respectant les normes en vigueur, tout en jouant sur l’esthétisme du vêtement haute visibilité.

Housse réfléchissante Wowow
Housse de pluie réfléchissante tendance Berlin Wowow

Agu – des sacoches et vêtements urbains HiVis (haute visibilité)

La marque Agu propose une sélection de vestes, ponchos et autres vêtements imperméables pensés pour vous protéger de la pluie. De nombreux accessoires Agu sont munis d’éléments réfléchissants. Ils portent la mention “HiVis”, la contraction de “haute visibilité” en anglais (high visibility). 

Les sacoches porte-bidon Snack-Pack Venture sont équipées de la technologie Reflective Mist, un imprimé réfléchissant discret la journée et visible la nuit. 

On retrouve sur les sacoches Agu des éléments réfléchissants 3M, à l’instar des sacoches Agu Venture. Il s’agit du matériau rétroréfléchissant 3M™ Scotchlite™, une technologie développée par la société 3M qui se compose de milliers de microbilles de verre renvoyant la lumière en direction de sa source. Pour les grandes marques du cyclisme y faisant appel, c’est un gage de qualité supérieure.  

Gripgrab – Un large choix d’accessoires Haute Visibilité

Gripgrab est la référence en termes de gants vélo imperméables et haute visibilité. La marque danoise est connue pour ses technologies brevetées particulièrement efficaces contre le froid et la pluie. La plupart de ses produits sont de couleur jaune fluo, comme les gants GripGrab haute visibilité Primavera ou le foulard tubulaire couvre-cou Reflective Hi-Vis. Ils sont parfaits pour compléter une panoplie haute visibilité à vélo, comme une veste équipée de bandes réfléchissantes et un serre-pantalon fluorescent. 

Accessoires vélo haute visibilité pour cycliste Gripgrab

Vaude – la gamme Luminum réussit le pari du vêtement vélo réfléchissant chic

Vaude propose une gamme de vêtements outdoor pour vélo haute visibilité. L’atout de celle-ci, nommée Luminum et Luminum II, est sans aucun doute l’introduction des bandes réfléchissantes Vaude utilisant la technologie 3M™ Scotchlite™. Ces bandes couvrent de larges surfaces sur le devant, le dos et les côtés des vestes et pantalons. Leur emplacement et leur forme sont développés pour accompagner les mouvements du cycliste, lui assurant une visibilité à 360 degrés

Veste réfléchissante Vaude certifiéeLa veste de vélo imperméable pour homme Vaude Luminum II existe en jaune mais aussi en noir. Cela permet un usage discret le jour et une excellente visibilité la nuit grâce à ses éléments réfléchissants.

Les vêtements réfléchissants de la gamme sont certifiés par la TÜV comme vêtement à haute visibilité. Ils contribuent ainsi à renforcer la visibilité de nuit.

La TÜV est un organisme indépendant de certification internationalement reconnu. C’est entre autres l’équivalent allemand du contrôle technique français. Jouissant d’une excellente réputation en Allemagne, l’organisme s’est étendu à l’international et est actuellement présent dans une soixantaine de pays.

De plus, les vêtements et accessoires Vaude sont aussi imperméables et écologiques. Ils sont fabriqués dans une matière étanche qui ne nécessite pas l’utilisation de PCF ni de PVC. 

>>> A LIRE AUSSI : Vaude, une marque qui brille par son fort engagement écologique

Ortlieb – De nombreuses sacoches haute visibilité à maillage réfléchissant

Contrairement à d’autres marques qui se contentent d’ajouter du tissu réfléchissant ou fluorescent à des produits existants, les sacoches Ortlieb haute visibilité sont faites en toile de Cordura enduite PU étanche à l’eau et tissée d’un fil réfléchissant à forte luminosité.

Le sac à dos Velocity Black Reflex par exemple, est de couleur noire mais reflètera tout de même la lumière grâce à ce maillage réfléchissant. Quant au sac à dos Velocity jaune fluorescent, il offre une visibilité maximale en ajoutant une couleur fluo sous le maillage réfléchissant.

Sac à dos Velocity Ortlieb réfléchissant fluo
Sac à dos Velocity Ortlieb High Visibility

Go Fluo – Des gilets de sécurité fluorescents et réfléchissants tendance

Le concept de Go Fluo est simple : reprendre l’idée de vêtements et gilets vélo réfléchissants sécuritaires et en faire des pièces tendances et tout aussi visibles la nuit. Les vêtements réfléchissants GoFluo pour adultes et enfants comme les gilets Darknight misent davantage sur la couleur grise réfléchissante que sur le tissu jaune fluorescent, en faisant des gilets jaunes en quelque sorte inversés. 

Go Fluo propose également des gilets haute visibilité pour enfants. Il faut savoir que les normes diffèrent dans le cas des gilets enfants, car les surfaces couvertes par le matériau réfléchissant ou fluorescent sont plus petites. Dans ce cas-là, vérifiez si le gilet comporte la certification CE ou s’il a une norme EN 1150 pour les tailles S/M ou EN 20471 pour les tailles L/XL. C’est le cas des gilets enfants Go Fluo.

Gilet go fluo réfléchissant
Gilet Darknight haute visibilité Go Fluo pour cycliste

>>> A LIRE AUSSI : Pourquoi sortir vêtu d’un gilet jaune à vélo ?

Wowow – une gamme d’accessoires réfléchissants polyvalente

Wowow, ce sont des accessoires pour cyclistes multifonctions et polyvalents. La marque renverse les codes en détournant les accessoires réfléchissants classiques. 

Wowow a conçu des produits étanches et surtout originaux. On trouve entre autres un bandeau réfléchissant Wowow, des bracelets réfléchissants pour cycliste, un support smartphone réfléchissant ou encore un gilet de sécurité avec bandes réfléchissantes déstructurées.

La marque délaisse le traditionnel jaune fluorescent pour le orange fluo, le vert fluo ou encore les tissus réfléchissants zébrésContrairement à ce que l’on pourrait penser, les accessoires réfléchissants de couleur autre que jaune tels que les sacs à dos et gilet fluorescent Wowow respectent les normes européennes et sont tout aussi efficaces. La norme EN 1150 qui régit les accessoires de signalisation à usage non professionnel autorise les couleurs suivantes : vert fluorescent, jaune-vert fluorescent, jaune-orange fluorescent, orange fluorescent, rose fluorescent.

Housse réfléchissante Wowow norme EN 1150
Housse réfléchissante Wowow pour sac à dos vélo certifié EN 1150

Les vestes réfléchissantes Wowow respectent également la norme ISO EN 1150:1999 de par l’utilisation combinée de matériaux réfléchissant et fluorescent.

F.A.Q sur les normes régissant les accessoires réfléchissants

Porter un accessoire réfléchissant est-il obligatoire ?

Le cycliste a l’obligation légale de munir son vélo d’un certain type d’éclairage réfléchissant. Il s’agit des catadioptres jaunes ou oranges, qui doivent être présents sur les roues avant et arrière. 

Toutefois, l’usage d’accessoires réfléchissants comme les vêtements, bandeaux ou autocollants réfléchissants n’est pas obligatoire. En revanche, on recommande fortement d’en porter. En effet, le cycliste même équipé d’éclairage actif comme des phares n’est que très peu visible pour l’automobiliste. Compléter les phares avant et arrière par des dispositifs d’éclairage passif comme les accessoires réfléchissants est donc un véritable atout sécurité.

Par ailleurs, le port du gilet jaune rétro-réfléchissant est obligatoire dans certains cas : hors agglomération de nuit ou lorsque la visibilité est très réduite.

>>> A LIRE AUSSI : Les règles à respecter en termes d’éclairage à vélo

Fluorescent, réfléchissant, phosphorescent : quelle différence ? 

Les constructeurs de produits à haute visibilité emploient un panel de termes qui peuvent générer une certaine confusion. Pour s’y retrouver, il suffit d’en comprendre les nuances.

Ainsi, un produit fluorescent désigne une couleur vive qui se voit de jour.

Une surface réfléchissante ressemblera à une surface quelconque de jour. En revanche, elle sera visible la nuit ou lorsqu’on l’expose à une source de lumière comme des phares. Comment cela est-il possible ? L’être humain possède des cellules dites “bâtonnets” qui permettent de percevoir ces signaux lumineux de moindre intensité, comme le ferait un chat. 

Une surface phosphorescente accumule la lumière et la restitue dans l’obscurité, mais sur un temps limité. La signalétique lors d’une évacuation incendie fonctionne ainsi. Elle est visible même sans courant.

Quelle est la différence entre réfléchissant et rétro-réfléchissant ? Il n’en existe pas, les deux mots étant utilisés pour désigner le même phénomène. On parle d’accessoire vélo réfléchissant pour vulgariser le concept de matière rétro-réfléchissante.

 

Partager

21 comments

  1. Bonjour,
    Avez-vous des maillots de cycliste avec poches arrière qui répondent aux normes EN1150 ou EN2047 sur les vêtements réfléchissants?
    MERCI

    1. Bonjour,
      Nous ne proposons pas de maillots de cyclistes sur notre site. En revanche, la veste cycliste Nightrider de Proviz est équipée d’une poche à l’arrière et la veste cycliste Proviz Reflect360 répond bien à la norme CE EN 20471.
      Nous restons à votre disposition pour plus d’informations.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air