L’indemnité kilométrique finalement fixée à 25 centimes d’euros !

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Cyclisme urbain, Indemnité kilométrique vélo

Partager

L’indemnité kilométrique finalement fixée à 25 centimes d’euros !

La ministre de l’écologie, Ségolène Royal a annoncé ce matin que l’indemnité kilométrique serait fixée à 25 centimes par kilomètres.  Une annonce qui promet de nombreux avantages !

Une mesure facultative

C’est une nouvelle qui va faire plaisir aux vélotafeurs ! Alors qu’il y a deux semaines, on entendait encore parler de 14 centimes, la ministre de l’écologie a ce matin une annonce surprenante au sujet de l’indemnité kilométrique.

Créée par la loi transition énergétique, la mesure vise à offrir une contrepartie financière aux salariés qui se rendront au travail en vélo. Ségolène Royal a ainsi déclaré sur le plateau des 4 Vérites de France 2 que l’indemnité kilométrique serait fixée à 25 centimes par kilomètres. Elle a confirmé l’information sur son compte Twitter.

Malheureusement, l’indemnité kilométrique ne sera pas obligatoire et se verra donc instituée uniquement à la discrétion de l’employeur. En revanche, ceux qui choisiront de verser cette indemnité « ne paieront pas de cotisation sociale », de même que ceux qui la recevront ne « paieront pas d’impôt » dessus, a affirmé la ministre.

Des avantages pour tous

On n’y pense pas de suite mais inciter les employés à venir au travail à vélo est profitable à tout le monde. Bien évidemment, les employés se verront rémunérés de leur pratique du vélo. Egalement bon pour la santé, ce sera ainsi l’occasion de se (re)mettre au sport. Pédaler réduirait le stress et ferait tout de même gagner jusqu’à 50% de productivité en plus au bureau. De quoi ravir les employeurs !

Par ailleurs, ces derniers n’auraient plus à s’inquiéter des aménagements de parkings. Les stationnements pour vélos permettraient de réduire considérablement l’espace requis par les voitures. Ce qui offrirait aussi plus de place aux éventuels clients et visiteurs des entreprises.

Toshiba Exif JPEG

Qu’est-ce qui se fait ailleurs ?

Que font nos voisins ? En Belgique, les avantages de l’indemnité kilométrique sont très intéressants. Actuellement, l’indemnité y est fixée à 22 centimes. Celle-ci est exemptée de charge ONSS et d’imposition… Après calculs, ce sont donc près de 400 euros par an et par employé que les entreprises gagnent. Aux Pays-Bas, la productivité des employés est en hausse, et le taux d’absence est en baisse, ce qui correspondrait à des économies d’environ 27 millions d’euros chaque année. Motivant, n’est-ce pas ?

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

32 comments

  1. Bonjour,
    Mon employeur situé à Strasbourg, ne rembourse que la location de vélo…alors que contrairement à Strasbourg il n’y a pas de Velhop à Colmar.
    Que faire ?

  2. Pingback:Indemnité kilométrique vélo : mode d'emploi ! - Citycle

  3. Pingback:Démarrez bien l'année à vélo ! - Citycle

  4. Pingback:Boulot à vélo : des chiffres positifs ! - Citycle

  5. nos cher députés ont plafonné à 200 € par an l’IK vélo, soit environ 1.8 km de distance domicile travail.
    ce n’est plus l’IK vélo mais l’IK piéton !
    on vote ce WE… pensez y !

  6. Pingback:Le flou du Gouvernement sur les flottes de vélo des sociétés - Citycle

  7. Bonjour,
    Moi je me réjouis de ce décret voit le jour, mais je me pose quand même une question:
    Qu’est-ce qui va empêcher le salarié de déclarer qu’il vient à vélo tous les jours, et prendre malgré tout la voiture?
    Les entreprises vont devoir « surveiller »? Et quid des jours où il fait trop mauvais pour prendre le vélo?
    Pas sûr qu’elles jouent le jeu si ça devient trop difficile à gérer…

  8. Pingback:Choisir le bon vélo pour aller au travail ? - Citycle

  9. Aller au travail à vélo et être indemnisé ?

    1. Bonjour,
      En effet ! Il s’agit d’une indemnité perçue par les salariés qui viennent au travail en vélo. Elle sera prise en charge par les employeurs à hauteur de 25 centimes par kilomètre effectué.
      Cordialement.

  10. Personnellement, cela m’intéresse beaucoup.
    Ayant acheté un vélo pliant fin novembre 2012, celui-ci qui aura bientôt 3 ans compte déjà 5600 kilomètres de vélotaf.
    Et j’ai vu les kilomètres annuels effectués en voiture fondre.
    Et bien sur, tout cela nous rend plus véloces et en bonne forme !
    Donc, que des avantages 🙂

  11. cool comme ca tous les mois je pourrais remplacer mes pneus lol

  12. Y’a un compteur sur les vélos ? 😀 va donc falloir en instaler un alors … de toute façon, selon le trajet que tu utilises, les impots se fient aux données fournies par Michelin .. C’est à dire le chemin le plus court même si il est plus long en terme de temps, ils regardent le plus court en terme de km . De plus ces 25 centimes ne sont guère étudiés car c’est le même tarif que pour ceux qui viennent en voiture . Quand on voit le prix du litre de fioul, honnêtement, où est l' »avantage » ? j’ai déclaré mes km pdt des années : je bossais avec ma voiture (pas le choix : soins à domicile ) pour gagner quoi ? bin rien du tout … Je dépensais plus de 400e par mois de gazoil et je n’étais même pas rembourée d’un seul plein mensuel …

  13. Bonne nouvelle !!
    En espérant que les employeurs jouent le jeu 🙂

  14. Et pour les libéraux ? Je suis Kiné à domicile et je fais ma tournée à vélo, sera t’elle déductible pour nous ?

    1. Bonjour,
      Le décret d’application apportera certainement plus de précisions concernant les libéraux. Il sera publié d’ici la fin de l’année.
      Cordialement.

  15. Oui mais c’est a déclarer au niveau des impôts donc est ce intéressant de déclarer ses trajets en vélo ?

    1. Toujours en attente de décret, mais non : c’est non imposable

  16. Est ce que le salarié cycliste devra justifier la distance ou une simple déclaration suffit ?
    Est ce que cela sera cumulable avec le remboursement de 50% du tarif des transports ?

    1. A propos de la distance, il faudra attendre la sortie du décret pour être sûr des modalités de justification. Concernant un cumul, l’article 50 de la loi précise que le bénéfice de l’indemnité kilométrique vélo pourra être cumulé avec le remboursement de l’abonnement de transport public mais les conditions restent encore à définir par décret. Vous trouverez l’intégralité de la loi en cliquant sur le lien suivant :
      http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/joe_20150818_0189_0001_1_-2.pdf

  17. Y a t il un décret qui a été pris ?

    1. Non, le décret sera publié à la fin de l’année, et aura un effet rétroactif jusqu’à juillet 2015.

    2. Ah merci pour la précision. Je pense que je vais attendre la sortie du décret avant de soliciter mon employeur !

    3. Selon le site du Ministère de l’écologie, la moitié des textes d’application sont prêts et vont partir en consultation. Tous devraient être publiés d’ici la fin 2015.

    4. Merci, c’est une bonne nouvelle !!…la rumeur laissait sous entendre que les décrets risquaient de dormir dans les tiroirs pendant un certain temps. Cela ne semble pas être le cas. ☺

    5. On espère en tout cas 😉

  18. J’ai pas tout compris… Qui donne quoi a qui???

    1. Il s’agit d’une indemnité perçue par les salariés qui viennent au travail en vélo. Elle est prise en charge par les employeurs à hauteur de 25 centimes par kilomètre effectué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air