L’indemnisation kilométrique à vélo : un atout pour la santé

Publié par
Dera Victory,
le 
Non classé
Partager
L’indemnisation kilométrique à vélo : un atout pour la santé

IKV, un bienfait pour la santé

Si le gouvernement a lancé l’expérimentation sur l’indemnité kilométrique, c’est en partie à cause du fait que mis à part les avantages économiques et environnementaux liés à la pratique du vélo, ce dernier constitue également un atout pour la santé. En plus d’être une alternative écologique aux transports, il permet par ailleurs de pratiquer une activité physique bénéfique pour le corps et l’esprit. 

L’expérimentation de l’indemnisation kilométrique s’étant déroulée du 1er juin au 1er novembre dernier visait à encourager les salariés à se rendre au travail à vélo, grâce à une indemnité kilométrique (25 centimes par kilomètre parcouru à vélo). Environ 8.000 salariés de 18 entreprises volontaires étaient alors concernés.Selon les résultats dévoilés, l’expérience semble avoir été une réussite.

Plus de salariés à vélo

Cette indemnisation a en effet permis une augmentation du nombre de cyclistes passant alors de 200 à 419, tout en faisant passer la proportion des trajets domicile-travail effectués à vélo à 3,6% contre 2% auparavant. Les distances quotidiennes effectuées ont également augmentées (5 km contre 3,4 km avant l’expérimentation).

D’ailleurs, si avant l’expérience, les données établissaient que les habitués du « vélotaf » utilisaient leur vélo entre 16 et 18 jours par mois, durant l’expérimentation les analyses ont révélées que les nouveaux cyclistes utilisaient leur vélo, en moyenne 11 jours par mois.

Une pratique avantageuse pour la santé

Ces augmentations constatées suite à l’expérimentation sur l’indemnité kilométrique se sont évidemment accompagnées d’un avantage non négligeable concernant le domaine de la santé. L’expérimentation a permis à de nombreux salariés de se mettre à la pratique d’une activité physique. « Le nombre de personnes en situation d’insuffisance d’activité physique a de ce fait été divisé par deux parmi les utilisateurs ».

Pour les salariés, le principal avantage fut donc une amélioration notable de leur condition physique leur permettant ainsi d’être plus productifs. En effet, grâce à une pratique plus régulière du vélo, ces derniers se retrouvèrent moins vulnérables au stress et aux maladies.

Pour les entreprises, on peut donc en déduire qu’encourager  les salariés  à la pratique du vélo constitue un moyen des plus efficaces contribuant par la même occasion à accroître leur productivité, notamment grâce à la participation de salariés en bonne santé.

 Source : Ladepeche.fr

Partager

199 comments

  1. est-ce qu’on sait si ça va être généralisé à toutes les entreprises? au secteur public? ou seulement à des entreprises volontaires?

  2. est-ce qu’on sait si ça va être généralisé à toutes les entreprises? au secteur public? ou seulement à des entreprises volontaires?

  3. est-ce qu’on sait si ça va être généralisé à toutes les entreprises? au secteur public? ou seulement à des entreprises volontaires?

  4. En place chez Lecyclo.com depuis janvier 2015 ! Pour l’instant à l’initiative des entreprises.. Quant à espérer que nos élus mettent en place une vraie politique écologique pour la santé des citoyens.. Hidalgo à Paris montre l’exemple..

  5. En place chez Lecyclo.com depuis janvier 2015 ! Pour l’instant à l’initiative des entreprises.. Quant à espérer que nos élus mettent en place une vraie politique écologique pour la santé des citoyens.. Hidalgo à Paris montre l’exemple..

  6. En place chez Lecyclo.com depuis janvier 2015 ! Pour l’instant à l’initiative des entreprises.. Quant à espérer que nos élus mettent en place une vraie politique écologique pour la santé des citoyens.. Hidalgo à Paris montre l’exemple..

  7. A 25cts du km pour faire aller retour 90km par jour ca serai rentable. On pense a ceux qui boss loin et qui on pas l choix!!!!!!

  8. A 25cts du km pour faire aller retour 90km par jour ca serai rentable. On pense a ceux qui boss loin et qui on pas l choix!!!!!!

  9. Une obligation de plus pour les entreprises. Voté pas des fainéants qui ont des voitures de fonction. Bravo. Le geste est beau mais le financement me semble injuste?

  10. pas mal on pense aussi aux fénéants qui prennent leur bagnole pour 2 km ! même une essence n’a pas le temps de chauffer !

  11. Est-ce qu’il y aura des douches dans tous les lieux de travail ?

  12. Est-ce qu’il y aura des douches dans tous les lieux de travail ?

  13. En ville c bien mais en campagne, sans transport en commun, on oublie

  14. L’ikv ne sera pas imposée aux entreprises, elle se base sur le volontariat. L’indemnité devrait être non chargée et sera financée par l’entreprise et non par l’Etat.

  15. Jean-Pierre Raffarin a dit que cela ne servait à rien … 😉 ( il ferait bien de s’y mettre ahahah … Vu la circonférence …)

  16. Jean-Pierre Raffarin a dit que cela ne servait à rien … 😉 ( il ferait bien de s’y mettre ahahah … Vu la circonférence …)

  17. Avec 46 kms allé retour ca deviendrais intéressant

  18. Est-ce que les travailleurs indépendants pouront en profiter un jour ?

  19. Et hop Jérome Richard au boulot à vélo

  20. Attention tout de même quant aux résultats de cette indemnité kilométrique. Parmi les personnes qui se sont mise au vélo suite à cela, la plupart utilisait les transports en commun ou le covoiturage et pas la voiture particulière. Le bénéfice est donc moindre pour l’environnement. Mais vous avez raison pour la santé des nouveaux « vélotafistes »!

  21. Pingback:La marche et le vélo pour un développement durable - Citycle

  22. Pingback:L'indemnité kilométrique passe à 25 cts ! - Citycle

Laisser un commentaire

Catégories