Comment utiliser les leviers de vitesse de manière optimale ?

Publié par 
Citycle ,
le 
Accueil, Conseils techniques, Conseils vélo, Freins, Guidon / Fourche / Direction

Partager

Comment utiliser les leviers de vitesse de manière optimale ?

Avec des vitesses sur votre vélo et en les utilisant efficacement, vous ne devez pas être déçu du voyage. Grâce aux leviers de vitesse, vous pouvez gérer vos efforts dans une montée comme sur un terrain plat. Pour les novices en la matière, voici quelques précieux conseils pour maîtriser parfaitement les éléments de transmission du vélo et changer les vitesses correctement.

 

Comprendre le fonctionnement des dérailleurs et leviers de vitesse

Pour faire très simple, une vitesse est le ratio obtenu en divisant le nombre de dents du plateau de pédalier par le nombre de dents du pignon. Le changement de vitesse est opéré par les dérailleurs avant et arrière qui sont commandés via les leviers de vitesse.  Le levier de vitesse de droite gère le dérailleur arrière, tandis que le levier gauche gère le dérailleur avant.

Le dérailleur vu en détail
Photo : nutri-cycles.com

Changer les vitesses au niveau de l’arrière se fait via le dérailleur qui va déplacer la chaîne de pignon en pignon.  Il est composé de deux galets maintenus sur une chape (aussi appelée support de galets). Le galet du haut permet d’ajuster la tension de la chaîne. Quant au galet du bas, il va guider la chaîne vers le pignon choisi.

En ce qui concerne le dérailleur avant, celui-ci va permettre de changer la chaîne de plateau. C’est la fourchette qui va permettre de guider la chaîne.

Notre fiche conseils Tout savoir sur le dérailleur vélo vous explique plus en détails les différents composants d’un dérailleur et leur fonction. Nous y présentons également les différents types de dérailleur. Nous vous aidons en outre aux réglages et au choix du modèle adapté à votre pratique.

Le bon moment pour passer une vitesse

Choisir le moment et les circonstances pour changer les vitesses est une question de sensation. Dans une montée, lorsque l’effort que vous fournissez devient trop important, si vous sentez que vous pédalez trop lentement, vous pouvez changer de vitesse en basculant vers un chiffre plus petit. Au contraire, si vous progressez sur un terrain plat et que vous avez l’impression de pédaler dans le vide et d’aller trop vite, vous pourrez alors passer à un chiffre plus grand.

Pour aller plus loin sur le sujet, consultez notre fiche détaillée Tout savoir sur la chaîne de vélo. En plus de vous expliquer le fonctionnement de cet élément essentiel de la transmission, ce guide vous apprend à remplacer une chaîne et à l’entretenir correctement.

>> A LIRE : Le vélo : un allié pour perdre du poids

Comprendre les notions de Braquets et de Cadence de pédalage

En passant d’une vitesse à une autre, vous changez ce qu’on appelle le braquet de votre vélo. Le braquet correspond au nombre de dents du plateau divisé par le nombre de dents du pignon. Il correspond au nombre de tours de roues que fait le cycliste en un tour de pédales.

En jouant sur le braquet, vous influencez votre cadence de pédalage. Il s’agit tout simplement du nombre de tours complets que fait la pédale par minute. En changeant de braquet, vous modifiez le rapport force/rapidité pour une meilleure cadence de pédalage.

Il n’existe pas de cadence de pédalage parfaite. Elle relève du ressenti et de des objectifs sportifs que se fixe le cycliste. Un rythme intense permet de travailler son cardio. En revanche, une cadence plus douce s’apparente plus à de la musculation en sollicitant plus d’appui sur les pédales. Un juste milieu est donc à trouver.

Utilisation des leviers de vitesse

Comment changer les vitesses ?

Avec 2 leviers de vitesse et donc 2 dérailleurs, les changements de vitesses se feront de manière encore plus précise. Avant de faire passer la chaîne d’un pignon à un autre (à l’arrière), il faut d’abord vous assurer que celle-ci ait déjà été placée sur le bon plateau (à l’avant). De même, vous devrez également veillez à ce que la chaîne ne soit pas croisée. Il faut faire en sorte que celle-ci ne se retrouve pas sur le plus grand plateau et sur le plus grand pignon. Dans le cas inverse, la chaîne ne devra pas se retrouver sur le plus petit plateau et sur le plus petit des pignons. Elle risquerait de s’user plus vite et causer des dommages aux plateaux et aux pignons.

La bonne technique pour changer les vitesses

La bonne technique consiste à changer de pignons et de plateau progressivement. Par exemple sur vélo 3 x 7 vitesses, il est recommandé de procéder comme suit :

Dérailleur avantDérailleur arrièreUsage
1
(Petit plateau)
1,2,3
(Grands pignons)
Braquets surtout utilisés pour les grandes montées. Permet de diminuer la force de pédalage en augmentant la cadence de pédalage.
2
(Plateau intermédiaire)
3,4,5,6
(Pignons intermédiaires)
Idéals sur le plat ou pour affronter les petites montées
3
(Grand plateau)
5,6,7
(Petits pignons)
Braquets parfaits pour les grandes descentes et pour diminuer sa cadence de pédalage sur le plat et gagner en vitesses.

En actionnant vos leviers de vitesse, en choisissant progressivement les bons pignons, non seulement vous préserverez votre chaîne mais vous trouverez également la bonne cadence et la bonne vitesse, quel que soit le terrain.

Comment limiter la casse ?

Certaines choses sont à éviter lorsqu’il s’agit de changer de vitesse pour des raisons de sécurité et mécaniques.

Il ne faut pas quitter la route des yeux pour regarder ses poignets, sous peine de perdre le contrôle de votre cycle.
Sachez que les manettes de vitesse ne doivent pas être utilisées à l’arrêt, ni même en roue libre. Tout d’abord car cela ne sert à rien étant donné que la chaîne ne bouge pas si elle n’est pas en mouvement. Egalement car cela risque de faire dérailler ou de bloquer la chaîne dès que vous reprenez le pédalage. De même il est vivement déconseillé d’utiliser les manettes en même temps.
Evitez tant que possible de sauter plusieurs pignons d’un coup et effectuez plutôt des changements progressifs : un plateau et un pignon à la fois.
Vous savez désormais comment utiliser au mieux vos vitesse pour aller plus vite, plus loin, tout en évitant les pépins.

Parution de l’article : 20/06/2015, mis à jour le 30/10/2017

Sources :

Comprendrechoisir.com

mapage.noos.fr

>> A LIRE : Mouliner c’est bon pour la santé

Partager

comparateur Antivol velo

5 comments

  1. « Un rythme intense permet de travailler son cardio. En revanche, une cadence plus douce s’apparente plus à de la musculation en sollicitant plus d’appui sur les pédales. »
    Rythme intense signifie vitesse basse 1,2,3 et donc pédale rapide ou au contraire cadence douce? J’aurais tendance à penser que plus la vitesse est élevée 4 ou 5 pour mon vélo plus les muscles travaillent… d’ailleurs je ressens plus de douleurs après l’effort avec une vitesse élevée qu’avec une vitesse basse.
    Merci d’avance pour vos explications

  2. Sympas l’article ! Je résumerai tout simplement en disant que plus la chaine est alignée, mieux c’est !
    Je pense aussi que le changement de vitesse doit pouvoir se faire avec de la prévoyance. C’est avant d’être dans la grande pente qu’il faut changer son braquet.
    Aussi, pour aider les nouveaux dans le cyclisme, une cadence de 75tr/min est selon moi un juste équilibre. Bien sûr, écoutez votre corps à ce niveau là.
    Merci
    Thomas Loux

  3. Merci beaucoup pour vos explications!

  4. M

    POUR UN VTC 3 PLATEAUX POUR 5 PIGNON CELA FAIT COMBIEN EN VITESSE DE POUCE ? 20 22 26 28 POUCES SVP ?

    1. Bonjour,
      Pour savoir quelle taille fait votre vélo en pouces, il faut regarder sur le flanc de votre pneu et lire ce qu’il y est inscrit.
      Nous restons à votre disposition pour plus de renseignements.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air