Mouliner c’est bon pour la santé

Publié par 
,
le 
Accueil, Actualités, Environnement / Santé
Partager
Mouliner c’est bon pour la santé

Faire du vélo, c’est bon pour la santé. De nombreuses études l’ont d’ailleurs déjà prouvé. Pédaler fait énormément de bien à notre corps, ça comporte de nombreux avantages. Encore faut-il le faire de la bonne façon.

 

Mouliner : augmenter sa cadence de pédalage

La plupart des cyclistes, mis à part les pros, pédalent gaiement dans les rues, à leur rythme, pour se rendre d’un endroit à un autre, en mettant en avant les effets bénéfiques sur leur santé. Il est bon de savoir que nous autres, cyclistes amateurs ou débutants, pédalons généralement aux alentours de 50 à 60 tours par minute. Un rythme insuffisant pour pouvoir profiter des réels vertus du vélo. Pour pouvoir en jouir, il faudra passer à un rythme un peu plus élevé et mouliner jusqu’à 80 ou 90 tours par minute… Un changement d’habitude s’impose.

 

Pourquoi ?

Il est normal de se demander pourquoi changer. Mais après ces quelques explications vous serez certainement plus motivés à sauter le pas.
Si vous pédalez, sachez donc que vous êtes déjà sur le bon chemin. Cependant pourquoi se contenter seulement de le faire pour avancer alors que vous pouvez mouliner pour le bien de votre corps ? En adoptant cette nouvelle technique de pédalage, vous ferez d’une pierre deux coups.

Pédaler plus vite fera travailler vos articulations. Vos genoux, vos chevilles et vos hanches profiteront ainsi de cet exercice, idéal pour favoriser la circulation sanguine. De plus, vous contribuerez à la protection de votre cartilage : cette substance lisse recouvrant nos os aux niveaux des articulations, nous protègent de l’arthrose mais malheureusement s’use avec le temps et ne se renouvelle pas.

Faire tourner vos pédales à une fréquence beaucoup plus élevée vous évitera donc de vous exposer aux risques d’arthrose en entretenant le cartilage. Celui-ci absorbera mieux ses éléments nutritifs grâce notamment aux variations de pression exercées par vos muscles lors du mouvement et se renforcera pour être plus efficace dans son rôle qui est de faciliter les mobilités articulaires.

fig-v

Au niveau de la circulation sanguine, mouliner plus vite aura également ses avantages. Tout d’abord, cela vous permettra de réduire les risques d’hypertension artérielle. Cette maladie causée par l’excès de pression au niveau des artères, entraînant la mauvaise oxygénation de l’organisme voir même des crises cardiaques ou des AVC, peut en effet être évitée ou traitée par le biais d’un bon pédalage.

 

Rectifier le tir

Il est donc temps de penser à changer ses habitudes en matière de pédalage et de passer au niveau supérieur. Vous vous direz sûrement que changer votre technique ne sera pas des plus aisés mais avec de l’entraînement et un peu de volonté, vous y arriverez en un rien de temps.

Si en général vous pédalez à 50 ou à 60 tours par minute, augmentez votre rythme petit à petit pour essayer d’atteindre ou même de dépasser les 80 à 90 tours par minutes. Il existe différents moyens pour vous aider à évaluer votre progression, ce sont soit des capteurs bluetooth se plaçant sur le hauban du vélo et affichant vos statistiques sur votre smartphone soit des compteurs sans fil avec capteur de cadence de pédalage s’installant sur votre guidon et permettant de mesurer vos performances dans les moindres détails.

Capteurs

Veillez également à régler vos vitesses de manière à pouvoir pédaler plus vite contre une faible résistance tout en évitant de pédaler trop lentement contre une forte résistance (dans une montée par exemple).
En pédalant trop lentement et en envoyant de trop gros braquets, vos muscles se contracteront avec plus de force et plus longuement. Ce qui causera une hausse de votre tension artérielle puisque les vaisseaux sanguins qui se retrouveront écrasés dans les muscles des cuisses durant l’effort obligeront votre cœur à pomper davantage pour fournir un minimum d’oxygène au muscle. La pression sanguine augmentera de ce fait dans les grosses artères et avec, la tension artérielle.

Au contraire si vous vous mettez à moulinez rapidement, la contraction de vos muscles se fera plus en douceur, évitant ainsi aux vaisseaux sanguins les parcourant d’être moins comprimés. Le sang circulera avec plus d’aisance et avec l’alternance rapide des contractions et des relâchements musculaires, l’aspiration du sang se fera avec plus d’efficacité au profit de votre cœur qui fournira moins d’effort pour assurer correctement son rôle.

 

Tourner vos jambes plus vite sera donc excellent pour votre santé mais également pour vos performances… Les petits vaisseaux sanguins s’ouvrent et l’apport en oxygène sera optimal. Vous respirez et vos muscles aussi. Ce qui vous permettra au final de fournir des efforts maximums pour un rendement optimal.

 

Sources :

Partager
comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Mouliner c’est bon pour la santé"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Chafik Zerdani
Invité

Mohamed Hacini

Motus Georgette
Invité

Comme je fais

Sabine Si
Invité

Après 25 ans comme cycliste urbaine et presque 50 ans a au compteur je commence a lever la jambe accrochée a la pédale avec toute ma conscience… mais c’est beaucoup plus facile que sans entrainement préalable.. 😉

LeCyclo.com
Invité

avec ou sans entrainement à vélo le premier objectif c’est de toujours avoir du plaisir 😉 non?

André
Invité

Si j’augmente ma cadence je vais arriver tout transpirant !
En velo-loisir oui excellente idde, et c’est déjà ce que je fais.
En velo-taf par contre …

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo