Encourager au maximum la pratique du vélo

Publié par
Dera Victory,
le 
Accueil, Actualités, Société
Partager
Encourager au maximum la pratique du vélo

Avec le développement de la pratique du vélo (surtout en milieu urbain), le nombre de cyclistes sur les routes augmente lui aussi considérablement. Pour réduire les risques d’accidents à vélo, de nombreuses mesures ont été testées, et certaines appliquées. Mais d’après les études réalisées par les chercheurs et statisticiens, la meilleure solution résiderait dans le fait d’encourager au maximum la pratique du vélo.

Vers 1949, un principe a été établi par le Statisticien anglais Reuben j. Smead. Pour l’expliquer de la manière la plus simple, nous pourrions le résumer comme suit : plus on est nombreux et mieux c’est !

Plus de cyclistes, moins de risque ?

Au cours des années 1990, des travaux similaires ont également été réalisés en ce qui concerne les cyclistes. Mais c’est grâce aux études Peter L. Jacobsen, basées sur des données recueillies dans de nombreuses villes et pays à savoir 68 villes californiennes, 47 villes danoises et 14 pays européens que la véracité du principe énoncé par  Reuben j. Smead a, encore une fois, été confirmé, du moins pour les cyclistes. La règle s’applique donc également à ce mode de déplacement.

Dans son article paru en 2003 Jacobsen démontre donc que « plus les cyclistes ou les piétons sont nombreux, moins ils sont victimes d’accidents ». Ses analyses lui ont également permis de constater que lorsque le nombre de cyclistes doublait, le risque par kilomètre parcouru diminuait à raison de 34 %. Au contraire, une réduction du nombre de cyclistes de moitié pouvait entraîner une augmentation du risque d’accident de 52 %.

Comment expliquer ce phénomène ?

Tout réside dans le nombre ! Il est évident qu’une plus grande quantité de cyclistes serait plus facile à voir qu’un seul. Et plus ces derniers sont visibles sur les routes, plus ils constituent un élément important à considérer pour chaque automobiliste. Ceux-ci prennent donc mieux leur présence en compte et font preuve de plus de prudence en conduisant.

La vitesse de déplacement relativement faible des cyclistes constitue également un élément contribuant à leur sécurité. Un nombre important de cyclistes roulant à faible allure devant les voitures ralentira en effet la circulation évitant ainsi aux automobilistes d’abuser à tort de la puissance de leur véhicule. Egalement, lorsque le nombre des cyclistes augmente, les autorités se retrouvent dans l’obligation de mettre en place des mesures de ralentissement du trafic voire même des aménagements cyclables pour sécuriser au maximum les usagers vulnérables de la route.

En conclusion,  plus les déplacements à vélo sont importants, moins les accidents se produisent. En toute logique, la solution idéale pour réduire le risque d’accident à vélo serait donc, comme le précisent les spécialistes, d’encourager et de promouvoir le plus possible la pratique du vélo. Bien évidement cette solution devra s’accompagner des mesures adéquates en matière de réglementations et d’infrastructures.

Source : D’après le Retour de la Bicyclette de Frederic Heran. p77

 

Partager

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Encourager au maximum la pratique du vélo"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Après avoir parcouru ses pages, vous pourrez ainsi vous lancer à votre tour pour faire de votre quartier un quartier vert, actif, en santé et surtout plus adapté à vos besoins. Pour aller plus loin, un article explique pourquoi il faut encourager au maximum la pratique du vélo. […]

trackback

[…] Et pour aller plus loin, lisez l’article sur encourager au maximum la pratique du vélo. […]

wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air