Les pédales automatiques destinées à améliorer le pédalage du cycliste

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Matériel pour le confort, Matériel vélo

Partager

Les pédales automatiques destinées à améliorer le pédalage du cycliste

Certains accessoires pour vélo permettent d’optimiser le rapport entre l’énergie fournie et la distance parcourue. Dans ce cas, l’association de pédales automatiques, de chaussures adaptées et de cales comblera vos attentes. Elle vous permettra d’optimiser votre pédalage vélo pour un maximum de confort et d’endurance. 

Les usages du pédalage automatique

Le choix du matériel approprié se fait en fonction du type de cyclisme pratiqué. Les pédales de vélo n’ont pas la même efficacité ni la même performance si on se destine à faire du tout terrain ou de la route. Pour un usage sportif et les parcours ininterrompus, il est préférable d’équiper son vélo de pédales automatiques. La pédale automatique permet d’accrocher le pied à la pédale par le biais d’une chaussure cycliste spécialisée. Lorsque le cycliste pose son pied sur la pédale, la cale s’emboîte automatiquement avec un clic. La tension de cette fixation se règle par un boulon situé derrière ou sous la pédale. Le rendement au pédalage augmente de façon substantielle et l’appui est de bien meilleur qualité.

L’histoire de la pédale à déclenchement automatique

Les pédales à déclenchement automatique ont été inventées par le fabricant Look en 1984. Une époque où les coureurs du Tour de France avaient encore les pieds engoncés par une lanière fixée à la pédale qu’ils devaient desserrer pour s’arrêter. Le breton Bernard Hinault fait alors exception avec un produit révolutionnaire. Un produit qui permet au cycliste de se libérer rapidement de son lien par un simple mouvement de jambe sur le côté.

Dès lors, la pédale automatique devient l’accessoire indispensable. Elle est convoitée par tout cycliste qui recherche le confort et la performance à vélo. Les pédales automatiques sont un dérivé des fixations de ski alpin. Elles favorisent un pédalage plus fluide autant en poussée qu’en montée. Mais aussi un meilleur contact et une position optimale du pied. Elles permettent au cycliste de s’en «détacher» en cas de chute. Leur seul inconvénient est que, parfois, on ne les sent plus sous nos pieds. En effet, quand on est en perte de vitesse et qu’on doit s’arrêter brusquement, on oublie parfois qu’on est «attaché» à ses pédales. Il faut développer le réflexe de dé-clipser pour éviter les chutes. C’est la principale difficulté pour les débutants. Bien qu’ils s’habitueront vite au bénéfice que ces pédales procurent.

Les pédales automatiques et mixtes

Un bon pédalage grâce aux pédales automatiques et mixtesIl existe différents types de pédales automatiques : il y a celles où vos pieds se fixent des deux côtés et celles où ils ne se fixent que d’un seul côté de la pédale. La pédale vélo mixte se distingue par sa double face : une face automatique et l’autre normale. Ces pédales peuvent à la fois servir pour une utilisation sportive avec leur face clipsable comme une pédale automatique. Mais aussi pour une utilisation plus classique comme pédale de ville avec leur coté antidérapant. Côté qui offre, par ailleurs, une bonne accroche au niveau du pied, évitant tout glissement. C’est très pratique, d’une part dans les terrains accidentés et caillouteux comme en montagne et d’autre part au cours de la période d’apprentissage.

Les pédales automatiques

Combinée à un système de roulement à bille, la pédale automatique optimisera le frottement pour plus de vivacité. Dans l’objectif d’une meilleure efficacité de pédalage, la pédale automatique est associée à une chaussure spécifique. Elle vous assure une poussée uniforme sur la pédale sans la moindre déformation. Faciles et très rapides à ajuster, les chaussures de vélo ont également l’avantage de ne pas posséder de lacets et de vous protéger du froid et de la pluie. Les chaussures pour pédales automatiques ont une semelle très rigide nécessaire pour accroître l’efficacité de transmission de l’effort de pédalage. Cette rigidité augmente avec la qualité de la chaussure.

Les jeux de cale pour semelles

Chaussures adaptées avec semelles pour pédales automatiquesLe lien entre la chaussure et la pédale est assuré par la cale. Elle s’emboîte automatiquement en un clic sous la semelle. Une fois les pieds posés sur les pédales, un mécanisme de retenue pourvu d’un ressort vient s’enclencher dans la pédale et voilà que vous ne faites plus qu’un avec votre vélo. La tension du ressort s’ajuste à l’aide d’un ou deux boulons. Il est donc possible de régler la dureté ou la facilité du dé-clipsage. La tension de cette fixation se règle en fonction du degré de serrage des vis. Pour les débutants, il est conseillé de ne pas trop serrer.

La cale offre une surface d’appui rapprochée de l’axe de la pédale pour un rendement plus efficace. Elle soustrait la perte d’énergie grâce à une surface d’appui totale et non sur deux arrêtes situées à l’avant et à l’arrière. Elle permet un dégagement automatique et multidirectionnel. Enfin, elle accorde une liberté angulaire de part et d’autre de l’axe longitudinal de la pédale. Les cale-pieds sont glissants et le nylon ou le plastique qui compose la cale s’use très vite. Il est donc difficile de marcher avec. La cale des pédales de montagne est vissée à même la semelle de la chaussure, ce qui facilite considérablement la marche. De plus, la semelle des chaussures de montagne est parfois moins rigide que celle de route. Certaines chaussures de vélo de loisir sont équipées du même système de fixation que les chaussures de montagne.

Comment ajuster les cales pour éviter les blessures

L’ajustement optimal de la position des cales des pédales automatiques permet de maximiser la transmission de la puissance du cycliste et d’éviter les blessures. Une cale mal ajustée peut occasionner des problèmes de genou ou de hanche. Le centre de l’axe de la pédale doit arriver sous la bosse située sur le côté du gros orteil. Cet ajustement est très important. Même si les cales vous donnent un jeu latéral de quelques degrés (9 degrés parfois) de chaque côté, cela ne garantit pas la position idéale de vos cales et une compensation pour votre manque de souplesse. Certaines boutiques offrent des services d’ajustement de cales comme Fit Kit. Sinon, il faudra vous munir des outils nécessaires au réajustement de vos cales à chaque randonnée. Dernier conseil: exercez-vous dans un stationnement et trouvez la meilleure position de pédalage avant de prendre la route. Vous éviterez ainsi quelques bobos inutiles.

Source :
Technocycle

Source image :

Pratiks.com

Articles recommandés:

Partager

comparateur Antivol velo

6 comments

  1. Pingback:Les avantages des cale-pieds pour pédale de vélo ! - Citycle

  2. Pingback:La meilleure position du cycliste ! - Citycle

  3. Bonsoir

    Je vous remercie de votre réponse, mais tous ces paramètres ont été pris en compte et je puis même vous dire que sur les chaussures neuves SIDI PRO 5 (150 euros) que j’ai achetées récemment, il a même fallu repercer de nouveaux trous (à plus de 1 cm) à cause d’une mauvaise conception, étant donné qu’il était impossible que la tête du métatarse se trouve sur l’axe de la pédale ou tout au moins à 1-2 mm en retrait !!
    Time n’a malheureusement pas retrouvé les très bonnes sensations que l’on avait avec le jeu latéral des premières pédales des années 90 et je vais donc acheter les LOOK blade carbon.
    Comment expliquez-vous une telle erreur de la part de SIDI ?
    Bine cordialement

    Pierre Chocat

  4. Bonjour Pierre

    Il y a plusieurs origine à votre douleur à la jambe.
    Soit votre cale est mal orientée et donc les tendons sont plus sollicités, soit
    votre cale à une épaisseur différente et donc il faudra revoir la hauteur de selle.
    Il est aussi utile de vous informer qu’un changement de modèle de pédale demande à votre corps un certains temps à s’habituer.
    Sportivement.

  5. Bonjour

    J’ai lu votre article avec intérêt et j’ai une question à vous poser:
    j’ai roulé pendant 20 ans sans aucun problème avec des cales TIME course (modèle années 90) avec les chaussures TIME associées. J’ai voulu dernièrement changer de chaussures et adopter les nouvelles cales TIME ICLIC après avoir essayé en vain les modèles Shimano et Look : je n’arrive pas à me sentir bien et j’ai des douleurs ensuite dans la jambe droite , le pédalage n’étant pas naturel et ma jambe n’étant pas libre (la gauche étant parfaitement à l’aise) / idem en VTT
    Le problème est-il d’ordre médical, alors que lorsque je reviens à mes anciennes pédales et chaussures je suis parfaitement bien, comme si je n’avais rien sous le pied ou est-ce dû à de mauvais réglages ou à la forme de chaussure que j’ai achetée ? Je n’y comprends plus rien et n’arrive pas à trouver de solution (depuis un an ).
    Dois-je voir un médecin du sport, mais lequel ?
    Je vous remercie infiniment pour vos conseils éclairés

    Cordialement

    Pierre Chocat
    0648034011

  6. Pingback:Citycle » La meilleure position du cycliste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air