Les bonnes raisons pour faire du vélo

Publié par 
,
le 
Accueil, Ecologie, Santé

Partager

Les bonnes raisons pour faire du vélo

De nos jours, la pratique du vélo devrait être obligatoire vu les nombreux avantages qu’elle apporte. Bénéfices pour la société mais aussi personnels aux pratiquants. De nombreuses études ont ainsi été réalisées pour mettre en avant toutes les bonnes raisons pour faire du vélo.

Bon pour le cœur

Tout d’abord, de manière générale, faire du sport régulièrement est déjà un point positif.  Pédaler nécessite un maximum d’effort surtout si vous grimpez pas mal de côte. Dans ce cas, le cœur adapte son rythme par rapport à l’intensité de l’exercice et donc travaille intensément. L’université de Purdue dans l’Indiana a fourni un étude démontrant que la pratique régulière du vélo diminue de 50% le risque de maladies cardio- vasculaire en maintenant l’activité du cœur et des poumons. Ça serait dommage de ne pas en profiter.

Cela permet un bon fonctionnement du cœur et de tous les autres organes qui y sont rattachés. Ainsi le principal atout du vélo est le fait de solliciter à la fois le muscle cardiovasculaire et les muscles de la tête aux pieds. En effet pectoraux, abdos, bras, dos, fessiers et bien évidemment muscles des jambes sont sollicités.

Bon pour les intestins

L’augmentation du rythme cardiaque se répercute indirectement sur le transit et l’appareil digestif. L’effort fait travailler les muscles intestinaux et cet exercice diminuerait le risque de cancer du côlon, d’après le Dr Ana Raimundo, le gastro-entérologue de l’Université de Bristol.

Autre atout du vélo, il ne traumatise pas les articulations. Tout comme la natation par exemple, ce sport n’a pas de chocs qui doit être amortis. Tout se fait en douceur et avec des mouvements réguliers. De plus le corps est supporté par la selle et le poids ne se repose pas sur les articulations. Le vélo est ainsi un sport recommandé aux personnes souffrant de problèmes de circulation sanguine.

Autre grand positif surtout pour vous mesdames, faire du vélo réduit la cellulite. Fini les crèmes anti-cellulite et en selle ! Grâce au mouvement de flexion-extension de la jambe, la circulation est relancée et les muscles sont travaillés en profondeur … un véritable plus pour chasser la cellulite.

>> A LIRE AUSSI : le vélo, meilleur moyen pour la perte de poids

Bon pour le cerveau

De récentes recherches de l’Université de l’Illinois ont soulevé un nouvel avantage à la pratique du vélo : elle stimule la matière grise. Le fait de pédaler, et donc de fournir un effort, améliore les fonctions respiratoires et cela se traduirait par de meilleures performances aux tests mentaux (comme quoi le corps humain est bien fait). Le cerveau a plus d’oxygène et crée de nouvelles cellules dans l’hippocampe, zone de la mémoire et l’apprentissage. Elle est pas belle la vie.

Bon pour la durée de vie

Rouler pendant 30 minutes par jour à vitesse relativement élevée abaisserait de 82% le risque de mort prématurée. En 2011, lors du Congrès de la Société Européenne de Cardiologie, le vélo a tenu une place de choix et sa pratique (à rythme soutenu, on le rappelle) a été vantée pour le gain d’espérance de vie qu’elle entraine. Selon leurs estimations, une cycliste adepte de la vitesse à vélo gagnerait 3.9 années d’espérance de vie.

>> A LIRE AUSSI : le vélo pour faire reculer le cancer

Bon pour le sommeil

Le vélo aide à lutter contre les troubles du sommeil. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de la Stanford University School of Medecine après avoir soumis des personnes ayant des problèmes pour dormir à des exercices physiques de 20 à 30 minutes par jour dans l’après-midi. Le résultat fut sans appel : diminution de moitié de leur temps d’endormissement et rallongement du temps de sommeil d’une heure.

La pratique du vélo est, on vient de le voir, bénéfique pour votre santé mais c’est également un avantage écologique et pour le porte-feuille du cycliste. Donc, pédalez bien et bonne balade !

Et c’est plus économique en plus ! Enfin n’oubliez pas que se déplacer à vélo est beaucoup plus économique, souvent plus rapide qu’en voiture en milieu urbain, la vitesse en moyenne d’un véhicule motorisé est inférieure à 20km/h ce qui équivaut à la vitesse atteinte par un cycliste.

En savoir plus sur les économies possibles grâce au vélo.

Sources:

topsante.com

pignonsurrue.org

 

 

Partager

comparateur Antivol velo

3 comments

  1. Pingback:De plus en plus de vélo-taffeurs aux Etats Unis - Citycle

  2. Et quand on se fait renverser par une voiture, on sent qu’on vit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air