Le vélo en hiver : les accessoires de sécurité indispensables

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Matériel pour le confort, Matériel vélo

Partager

Le vélo en hiver : les accessoires de sécurité indispensables

Pratiquer le vélo en hiver implique d’être encore plus vigilant et d’adopter des mesures de sécurité supplémentaires par rapport aux autres saisons. La faible luminosité, le froid, le gel et la pluie voire la neige, bien plus fréquents en hiver, imposent aux cyclistes d’opter pour un équipement adapté afin de renforcer leur sécurité. De nombreux accessoires, dont certains sont obligatoires, permettent de gagner en sécurité et en visibilité. Nouveau volet de notre série sur les accessoires de sécurité vélo hiver.

L’éclairage vélo, accessoire primordial pour voir et être vu

À vélo en hiver, mais comme d’ailleurs le reste de l’année, il est important d’être visible des autres usagers de la route. L’éclairage du vélo doit donc être optimal, notamment, si vous faites du vélo sur des chemins non éclairés en bordure de ville par exemple. Au minimum, la réglementation impose, en plus des phares, des catadioptres à l’avant et à l’arrière en complément. Rouges à l’arrière, les feux et catadioptres doivent être blancs à l’avant. En centre-ville sur des routes éclairées, il est recommandé d’avoir un éclairage de 10 lux. Et minimum 20 lux pour les routes à faible éclairage. Des réflecteurs de pédales oranges ainsi que de roues, ou de pneus à bandes réfléchissantes, sont également obligatoires.

Certains feux, comme les éclairages SL120 ou CPH de Reelight qui fonctionnement grâce à des aimants, sont totalement autonomes et écologiques, et vous permettront de ne plus jamais être en panne de lumière. D’autres types d’éclairages vous aideront aussi à augmenter votre visibilité comme par exemple les lumières de casque ou les bouchons de valve lumineux. Ou des éclairages dits passifs comme les barrettes de roues ou les bandes d’autocollants réfléchissants à poser sur le vélo, le casque ou sur les vêtements, mais aussi le spray réfléchissant ou encore un antivol haute visibilité.

Les gilets et accessoires réfléchissantes pour vélo

Autre accessoires de sécurité vélo hiver primordial, surtout lorsque la météo est défavorable, le gilet réfléchissant ! Vital, il est même obligatoire hors agglomération la nuit et par visibilité insuffisante.

Le gilet réfléchissant peut notamment s’accompagner d’un serre pantalon qui évitera aussi au pantalon de se prendre dans la chaîne. De nombreux autres accessoires de sécurité vélo hiver haute visibilité peuvent venir compléter cet équipement : brassard, bracelet de sécurité, drapeau réfléchissant. Il existe même des rubans de cintre fluo ainsi que des sacoches et des housses de sac à dos jaune réfléchissant.

Se signaler à vélo

Le casque pour faire du vélo en hiver

En hiver, il est fortement recommandé pour le cycliste de s’équiper d’un casque. En effet, personne n’est à l’abri de glisser sur une plaque de verglas, et il ne faut pas oublier que le casque est la seule carrosserie du cycliste. Par ailleurs, il faut aussi rappeler que le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans.

Un casque permettra en plus de mieux conserver la chaleur du corps lors des journées de grand froid. Pour rester bien au chaud, pensez aux sous casques. Cet accessoire permet de recouvrir les oreilles et le haut du crâne. Et peut également apporter de la visibilité aux cyclistes s’ils sont dotés de bandes réfléchissantes. Ces sous casques peuvent d’ailleurs se porter seuls.

>> A LIRE AUSSI : Les protections pour la tête et le cou du cycliste

Les accessoires de sécurité vélo hiver, les vêtements réfléchissants

Faire du vélo en hiver avec Proviz

Pour améliorer sa visibilité, les vêtements réfléchissants sont aussi une très bonne solution, tout comme les vêtements clairs. De nombreuses marques comme Proviz proposent des vestes à la fois chaudes et réfléchissantes. Ces vestes fluo vélo permettent de protéger le cycliste du froid tout en offrant une visibilité à 360°. Pour compléter votre garde-robe, vous pourrez également opter pour des jambières et des gants haute visibilité.

>> A LIRE AUSSI : Proviz, des tenues cyclisme haute visibilité

Bien sûr, tous ces conseils sont utiles en toutes circonstances et en toutes saisons. Mais la pratique du vélo en hiver exige une attention particulière : le froid, la nuit ou la météo désagréable font de la sécurité la priorité des cyclistes hivernaux.

 

Révision de l’article publié le 

Partager

comparateur Antivol velo

8 comments

  1. Pingback:Faire du vélo en toute saison - Citycle

  2. Oui on peut rouler sous la neige…. Il faut juste faire attention dans les virages a ce que la roue avant ne chasse pas et garder en tête qu il y a peut-être quelque chose (cailloux , trous sous la neige …) Apres contre il ne faut pas laisser la neige sur votre vélo une fois rentré et surtout pas sur la transmission car cela abîme tout.. Il faut donc le nettoyer après chaque sortie. De toute facon ca aide a enlever aussi le sel qui attaque aussi certaines paries de votre vélo. A cédric : dommage que les chaines home made ne soit valable que pour les roues à disc.
    Bonne journée

  3. Bonjour
    Existe-t-il des pneus neige ou cloutés pour vélo avec des roues 20 pouces. Pour les velos pliants type hoptown de b’twin notamment.

    1. Bonjour

      Schwalbe propose des pneus winter HS396 en 20 x 1.6 noir tringle rigide à 44.95 €TTC.

      En espérant que cela vous convienne.

  4. J’ai essayé un hiver ou j’avais pas de voiture de rouler dans la neige,mais c’était compliqué.Car la neige se déposait sur la chaine et cela coincer un peu.Mais c’est faisable.

  5. Très bons conseils, on pourrait aussi rajouter les pneus: surtout pas des « slicks » et une pression minimale, un pneu plus mou colle mieux aux chaussées glissantes. Aussi la lubrification: après avoir essayé différentes huiles, ma préférée est l’huile synthétique pour moteur automobile. Je lubrifie régulièrement la chaîne mais aussi les dérailleurs, les câbles de freins etc. et j’en mets plus que moins, ça dégoute mais rien ne fige même à -20C. Un visière pour le casque est aussi très utile quand il y a précipitations, ça permet de mieux voir et un simple doigt de gant sert d’essuie-glace au besoin.

  6. Bonjour,
    Juste une question, le vélo se comporte comment lorsque la neige recouvre la route et les piste cyclables en ville ? On peux rouler sous la neige en fait?

    En fait je me suis mis à ne me déplacer qu’en vélo (200km par semaine) et j’avais l’intention de me débarrasser de mon véhicule à moteur. Mais je voudrais quand même être certain que le vélo est possible sur routes enneigées .

    1. Rouler sur la neige est possible mais comment? Les chaines n’existent pas et les pneus neiges sont parfois assez chers pour une utilisation occasionnel.
      Je vous invite donc à découvrir cette solution qui permet de créer ses propres chaînes de vélo à moindres coûts et avec une simplicité insolente.
      http://www.citycle.com/4566-des-chaines-pour-faire-du-velo-sur-la-neige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air