La location longue durée est-elle le futur du vélo ?

Publié par 
Sara Galvez,
le 
Actualité, Cyclisme urbain, En France, Le vélo en pratique, Société

Partager

La location longue durée est-elle le futur du vélo ?

Une nouvelle tendance voit le jour depuis peu dans le marché du vélo : la location de cycle longue durée. A l’image d’un appartement dont on payerait le loyer chaque mois, la location vélo longue durée permet de consommer un bien sans le posséder. Ce nouveau mode de consommation permet de tester le vélo et notamment le vélo électrique sans devoir investir dans un achat définitif. On peut ainsi pédaler pour moins cher et essayer de nouveaux modèles de vélo (VAE, triporteur, vélo rallongé…). D’abord proposé par les collectivités territoriales, ce système innovant est repris par plusieurs entreprises.

Les avantages des vélos location longue durée (VLD)

Le service de location de vélo longue durée a autant de succès car il n’est pas cher, sans risque et ne nécessite pas d’entretenir le vélo. Il permet alors de toucher une grande partie de la population.

Moins d’investissement pour moins de risques

Avec le service de location longue durée, on peut profiter d’un vélo de bonne qualité et en parfait état sans en payer le prix réel. Le vélo à assistance électrique, rapide et sans effort, intéresse sans doute de nombreuses personnes mais son prix élevé représente un frein à l’achat. C’est ici que les VLD interviennent. Ils permettent aux citoyens venant de toutes catégories sociales d’essayer le vélo électrique à moindre coût. Si finalement le vélo ne plait pas, l’abonnement s’arrête à la fin du contrat de location et aucun argent n’est perdu. Pas besoin non plus de connaitre la valeur de revente du vélo pour essayer de le revendre d’occasion.

location de vélo pour tous
La location de vélo pour tous © Antranias_Pixabay

En cas de vol, l’assurance souscrite en même temps que l’abonnement vous couvre. Un détail très rassurant quand on habite en ville !

Assistance régulière pour l’entretien du vélo

Un autre avantage des vélos en location longue durée est que vous n’avez pas à vous occuper de l’entretien du vélo. En effet, le service de location assure une maintenance régulière du vélo. Une équipe de mécaniciens spécialisés vérifie la visserie, l’état des pneus et le bon fonctionnement des accessoires. Le vélo doit être dans son état optimal de fonctionnement et entièrement sécurisé pour rouler en ville. En cas de problème, un service de réparation vous est proposé.

Les chiffres dévoilent une baisse du recours à la voiture grâce aux VLD

Une étude réalisée par l’Ademe* dévoile des résultats qui prouvent que la location de cycles longue durée permet de diminuer considérablement l’usage de l’automobile. En effet, on constate une baisse de 30 points du recours à la voiture chez les personnes utilisant le service de vélo location longue durée. De plus, 12% des usagers décident de se débarrasser de leur automobile et 13% renoncent à l’achat d’une voiture. Ces résultats s’expliquent en partie par le fait que le service de location longue durée atteint des populations pour qui le vélo était jusqu’alors hors de portée financièrement. D’autre part, les services qui sont implantés dans des zones plus rurales où la voiture est largement dominante permettent de convertir un nouveau public.

*Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ou « Agence de la transition écologique »

>> A LIRE AUSSI : Pourquoi choisir le vélotaf ?

Qui propose la location longue durée de cycles ?

La location longue durée de cycles est proposée par des acteurs publics et des acteurs privés. Les collectivités sont avant tout intéressées par l’aspect écologique et logistique de cette solution de mobilité. Les entreprises quant à elles s’intéressent aussi à l’aspect économique de cette activité qui est en pleine expansion. Que ce soit à travers une offre privée ou publique, la location longue durée profite à tous.

Les collectivités qui proposent des VLD partout en France

Véligo à Paris et en Ile-de-france : VAE, biporteur, triporteur etc

Les acteurs publics proposent ce service aussi bien dans les grandes villes que dans les communes à taille moyenne. Dans la capitale et les autres grandes agglomérations, le but des VLD est de capter l’importante demande d’une haute densité de population. Dans les communes avec une densité de population moyenne, les VLD ont pour but de réduire la part des automobilistes et de les convertir en cyclistes. Parmi les nombreuses offres publiques, on retrouve Véligo Location présent dans toute l’Ile-de-France. Le service a été lancé en septembre 2019 par Île-de-France Mobilités et regroupe déjà plus de 30 000 utilisateurs. Véligo Location propose des vélos de ville électriques, des biporteurs, triporteurs et vélo rallongés. Les contrats de location sont d’une durée de 1 à 6 mois avec une possibilité de renouvellement variable suivant les modèles mais n’excédent jamais 3 mois.

Faire du vélo à Paris
Faire du vélo à Paris © Alabama

Pour protéger les utilisateurs, il existe également l’option de souscrire à une assurance vol et casse.

Les services de location dans les autres agglomérations françaises

Dans le reste de la France on retrouve par exemple Monbicloo à Nantes, Vélila en Loire-Atlantique, Lovélo à Rouen ou encore les locations longue durée dans la Plaine d’Estrées, dans l’Oise. L’avantage des services publics est qu’ils entrent dans le dispositif du forfait des mobilités durables et permettent ainsi aux utilisateurs d’être remboursés à 50% par leurs employeurs. Les collectivités ajustent également les tarifs suivant le statut social et les ressources financières.

Les entreprises s’inscrivent également dans la tendance du VLD

La location longue durée des vélos rencontre un tel succès que les acteurs du privé en font une activité rentable. Hollandbikes, DecathlonRed-Will, tous s’y mettent ! Contrairement à l’offre publique, les acteurs privés proposent des contrats de location reconductibles sans limite. Par exemple, en enchaînant plusieurs contrats de 24 mois, on peut changer de vélo tous les deux ans. D’autre part, les services annexes proposés en plus de la location peuvent être plus nombreux (avec bien sûr un impact sur le prix). On peut, par exemple, bénéficier d’une assistance téléphonique H24 en cas de problème ou d’une intervention à domicile en moins de 24 heures pour des réparations. On peut également opter pour des assurance vol très complètes, incluses ou non dans le contrat.

Dans les entreprises, l’offre de vélo est très grande : vélo vintage, VTTAE, vélo de course etc. Decathlon propose, par exemple, de louer un vélo de route haut de gamme coûtant 4000 euros pour seulement 110 euros par mois. Tous les vélos proposés sont neufs et on peut choisir parmi les modèles les plus tendance du marché.

louer un vélo de route
Rouler avec un vélo de route haut de gamme ©Stocksnap_pixabay

Comment pourrait évoluer les VLD en France ?

La location de vélo longue durée est manifestement une affaire qui marche. Face à cette réussite, les acteurs du public se posent plusieurs questions sur l’avenir. Comment faire face à ce nombre grandissant d’utilisateurs ? Comment assurer un accès égal au vélo pour tous les citoyens ? Ce service devrait-il être géré entièrement par les entreprises ?

Développer les infrastructures cyclables en parallèle avec les VLD

A mesure que le transport à vélo se développe, les infrastructures cyclables doivent, elles aussi, suivre la dynamique. Le développement des pistes cyclables dans les zones à plus faible densité de population ne doit pas être laissé de côté. En effet, chaque utilisateur d’un vélo loué a besoin de rouler en sécurité, quel que soit son lieu de vie. D’autre part, il est aussi important de réduire les risques de vol de vélo. Pour cela, il serait opportun de mettre en place davantage de parkings vélo sécurisés. On note notamment un manque de sécurité du stationnement devant les logements et les lieux de travail. En Ile-de-France, Véligo nous montre la voie avec les nombreux parking Véligo situés dans les gares et servant à encourager l’intermodalité.

Parking dédié aux vélos
Parking pour garer son vélo © Stux_pixabay

>> A LIRE AUSSI : Guide du stationnement sécurisé pour les vélos

Un service qui deviendrait entièrement privé ?

Etant donné le succès de la location longue durée de vélo, ce nouveau mode consommation pourrait devenir très lucratif pour les entreprises. On pourrait donc imaginer une entière conversion vers le privé. Seulement, on perdrait les avantages du service public comme la différentiation tarifaire selon les ressources économiques. Élodie Barbier Trauchessec, coordinatrice mobilités émergentes à l’Ademe, évoque alors l’idée d’un service hybride entre privé et public. Le service public proposerait uniquement des tarifs réduits pour les personnes avec de faibles revenus. Les entreprises, elles, appliqueront les tarifs normaux pour capter le reste de la population. Par ailleurs, il se pose également la question de la durée de la location. Accorder des contrats de location reconductibles pour les personnes en difficulté financière pourrait également être une solution.

La location longue durée de vélo, au fait, comment ça marche ?

La location longue durée permet de louer un vélo sur une longue période sans devoir investir dans un achat. On peut alors profiter d’un vélo de bonne qualité sans avoir à payer sa véritable valeur sur le marché.

Louer au choix un vélo classique, électrique, cargo ou VTTAE

Grâce à la location longue durée de vélo, on peut choisir de tester plusieurs types de cycles. Tous sont en parfait état de fonctionnement et sont proposés avec tous leurs accessoires. Pour les citadins, le vélo de ville électrique convient parfaitement pour les trajets de vélotaf et toutes vos sorties loisir. Pour faire vos courses, transporter vos enfants ou votre animal de compagnie, les vélos cargos sont idéaux. Plusieurs choix existent suivant les besoins de chacun : biporteur (deux roues), triporteur (trois roues) ou le vélo rallongé avec siège enfant à l’arrière et grand panier à l’avant. Certaines offres de location longue durée s’adaptent au relief du territoire local en proposant par exemple des VTT électriques.

Vélo cargo pour chien
Vélo cargo pour transporter son chien©pasja1000_Pixabay

>> A LIRE AUSSI : Les vélos cargo à l’énergie solaire pour l’écologie

Combien coûte le service de location longue durée ?

En tant que service public, le tarif des locations de vélos s’adapte aux ressources de chacun. On peut alors avoir accès à des réductions selon si on est étudiant ou en situation de précarité financière. Le prix d’une location longue durée d’un vélo de ville électrique varie ainsi entre 20 et 40 euros par mois environ. Dans certaines villes, les tarifs sont dégressifs suivant le temps de location. Les vélos cargos sont quant à eux légèrement plus chers avec des loyers mensuels qui tournent autour de 40 euros par mois. La solution la moins cher reste le vélo musculaire classique. Par exemple, chez Yélo à La Rochelle, les jeunes de moins de 26 ans ne payent que 5 euros par mois pour louer un vélo standard.

>> A LIRE AUSSI : On vous aide à bien choisir votre vélo électrique

Combien de temps peut-on louer un vélo ?

La location de vélo longue durée a été créée dans l’idée de convertir les citoyens au vélo afin qu’ils préfèrent un mode de déplacement écologique plutôt que la voiture. Ce type de service, lorsqu’il est motivé par l’état, a une durée limitée et ne peut être reconductible qu’une fois maximum. Puisque le but est d’inciter les personnes à acheter un vélo lorsque leur abonnement se termine. Le temps de location dépend des zones et de leur réseau de mobilité mais il n’excède pas un an en moyenne. La durée de location pour les vélos cargo est généralement plus courte, entre 1 et 3 mois. En revanche, chez les entreprises, la location longue durée peut être sans limite.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air