Comment protéger son vélo sans antivol ?

Publié par 
Sara Galvez,
le 
Conseils pratiques, Conseils vélo, Sécurité

Partager

Comment protéger son vélo sans antivol ?

Le vol de vélo continue de sévir chaque année parmi la communauté des cyclistes. Bien qu’il existe aujourd’hui des antivols très performants, il arrive parfois de ne pas en avoir avec soi car on l’a oublié, on souhaite voyager léger ou simplement car on n’en possède pas. Mais alors, comment protéger son vélo sans antivol? On vous donne les meilleures astuces pour éviter le vol de vélo sans utiliser de cadenas.

Quelles astuces pour protéger son vélo sans antivol ?

Certains conseils simples mais ingénieux sont bons à savoir pour protéger votre vélo contre le vol. Le lieu de stationnement par exemple et quelques gestes préventifs peuvent vraiment faire la différence.

Bien choisir le lieu de stationnement de son vélo

Il faut savoir que le voleur qui aperçoit un vélo sans antivol va procéder selon deux objectifs. Être discret et être rapide. Intéressons-nous d’abord à l’entraver dans son premier objectif : la discrétion. Notre but ici est de rendre le voleur bien visible en choisissant un lieu de stationnement à la vue de tous. Les meilleurs endroits pour garer son vélo sont donc des rues passantes et qui restent bien éclairées pendant la nuit. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un vélo garé en intérieur dans un hall d’immeuble ou un garage n’est pas mieux protégé contre le vol.

>>> A LIRE AUSSI : Velhome, solution pour garer son vélo en sécurité

N’oubliez pas de toujours stationner votre vélo sur un point fixe. Vous pouvez aussi jouer la carte du trompe l’œil. Rangez votre vélo au milieu d’autres qui eux sont bien attachés sur les supports pour cycles. A première vue, on pensera que le vélo est également attaché.

Vélo protégé parmi d'autres
Vélo protégé parmi d’autres © Michael Gaida_Pixabay

>>> A LIRE AUSSI : L’assurance Qover-Me pour protéger son VAE en cas de vol

Protéger son vélo sans antivol en un seul geste

Attaquons-nous maintenant au deuxième objectif du voleur : la rapidité. Plusieurs gestes simples permettent de surprendre le malfaiteur et de le ralentir.

  • Faire dérailler le vélo en détachant la chaîne des pignons. Ce petit détail fera perdre un temps précieux au voleur qui ne pourra pas s’enfuir à toute vitesse en enfourchant le vélo. Le temps de remettre la chaîne, ce dernier perdra non seulement du temps mais aussi de la discrétion.
  • Enclencher la plus petite vitesse . Laissez le vélo avec la vitesse la plus molle pour que le malfaiteur pédale dans le vide et peine à avancer.
  • Bloquer la roue grâce au casque. Accrochez votre casque entre la roue et le cadre pour empêcher le vélo d’avancer. Placez le casque de manière discrète afin d’augmenter l’effet de surprise.
  • Enlever l’attache rapide de la roue avant. Retirez complètement l’attache de la roue avant et surprenez le voleur avec une roue qui se détache lorsqu’il tente de faire bouger le vélo!

Ces méthodes ne servent qu’à ralentir le voleur et ne fonctionnent évidemment que si vous effectuez de courts arrêts.

Des équipements originaux pour empêcher le vol de vélo

Les pédales amovibles pour protéger un velo sans antivol

pédales amovibles pour dissuader les voleurs
Pédales amovibles pour protéger son vélo

 

Les pédales amovibles ou clipsables permettent de diminuer le risque de se faire voler son vélo. C’est grâce à un système de libération rapide que la pédale amovible peut se retirer et se remettre en un seul geste. Vous pouvez alors stationner votre vélo et emporter les pédales avec vous pendant un court arrêt. Avec un vélo sans pédales, impossible de le faire avancer. Le voleur est alors forcé de le pousser à la main.

>>> A LIRE AUSSI : Comment couvrir son vélo en cas de vol ?

Protéger son vélo sans antivol avec le vélo Yerka

Il y a quelques années, trois étudiants chiliens ont tenté d’innover dans le domaine avec le projet Yerka. Ce concept inédit permet au vélo de s’attacher lui-même au niveau du cadre. Pour cela le tube inférieur du cadre se démonte et s’emboîte avec le tube de selle. On peut ainsi protéger son vélo sans cadenas en l’attachant à n’importe quel point fixe. Pour le voler, il faut détruire la structure du vélo et donc le rendre inutilisable. C’est une solution pratique et économique. Seul inconvénient du système : les roues restent vulnérables.

protéger son vélo Yerka
Protéger son vélo avec la méthode © Yerka

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

 

📫 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité

 

Catégories

Qualité de l'air