Bub Up® : la bulle de protection contre la pluie pour cyclistes

Publié par 
Morgane Stampfer,
le 
Accessoires / Vêtements cyclisme, Accueil, Innovations, Innovations / Prototypes, Insolite, Matériel vélo, Vélos de ville

Partager

Bub Up® : la bulle de protection contre la pluie pour cyclistes

Présentée au public à l’occasion du salon Pro-Days / Vélo in Paris, l’innovation Bub-up ® fait déjà parler d’elle dans la presse. La Bub-up® est une bulle de protection contre la pluie pour les cyclistes urbains qui souhaitent continuer de monter sur leur bicyclette, même par temps pluvieux. Nous nous sommes entretenus avec Eric Frandeboeuf, fondateur & dirigeant de la startup Rainjoy à qui l’on doit la Bub-up®, un équipement pratique pour se protéger de la pluie à vélo.

La bulle Bub-up ® pour répondre aux besoins des cyclistes urbains

Bonjour Eric, pourriez-vous nous présenter la Bub-up ® ?

Éric : La Bub-up® est une bulle de protection contre la pluie qui s’installe à la fois sur le vélo et sur le cycliste. Elle protège les cyclistes des genoux à la tête. Elle s’installe très facilement et de la même manière sur les vélos électriques que les trottinettes. La Bub-up® se déplie instantanément. Elle se replie sur elle-même, à l’intérieur de sa protection dorsale. Cela épargne le souci de la sacoche de rangement que l’on perd facilement. C’est un peu comme un K-Way®. 

Comment vous est venue l’idée ?

Éric : Avant de créer Rainjoy, je faisais près de 150km par jour. J’ai changé de vie et le vélo est devenu plus qu’un loisir mais un véritable moyen de transport. J’ai commencé à m’interroger sur des solutions pour faciliter la vie des cyclistes qui utilisent le vélo pour se déplacer. Car si le vélo électrique a résolu le problème de la distance et celui de la transpiration, reste toujours le problème de la pluie à vélo.

À quels types de cyclistes se destine la Bub-up® ? Et pour quelles utilisations l’avez-vous principalement pensée et conçue ? 

Éric : La Bub-up® s’adresse à tous les cyclistes urbains qui mettent leur vélo au placard quand il pleut. Avant de concevoir notre bulle, nous avons questionné les cyclistes sur leurs besoins. Grâce à des études de marché, on a constaté que 70% des cyclistes réguliers renoncent à utiliser leur vélo quand il pleut. Nous avons imaginé la Bub-up® pour qu’ils continuent de rouler sous la pluie.

La Bub-up® s’adresse aux cyclistes qui roulent en ville à vélo ou en VAE. Notre bulle de protection anti-pluie à vélo est un produit alternatif ou complémentaire aux vêtements de pluie. Il s’agit d’offrir une option différente et innovante aux cyclistes urbains qui se déplacent sous la pluie à vélo. Et qui n’aiment pas forcément porter un poncho vélo ou un vêtement de pluie !

bub up bulle protection vélo antipluie

Bub up ® : la bulle de protection de pluie innovante et brevetée

Quelles sont les innovations de la Bub-up® ?

Éric : La Bub-up® a fait l’objet de deux brevets déposés. Elle se démarque des autres accessoires et vêtements pour protéger les cyclistes de la pluie. La fixation principale de la bulle de protection est accrochée sur le dos du cycliste à l’aide de bretelles. Comme un sac à dos ! Vous attachez ensuite l’avant de la bulle directement sur le guidon de votre vélo ou VAE avec de simples bandes auto-agrippantes. Autre innovation : sa structure qui se plie en quelques secondes sur elle-même. Notre bulle de protection est très légère (seulement 1kg).

>> A LIRE AUSSI : quels vêtements pour se protéger de la pluie à vélo ?

Comment avez-vous conçu Bub-up® ? Pouvez-vous nous parler des prototypes, des tests ? 

Éric : J’ai rejoint l’incubateur OSV (Outdoor Sports Valley) avec un concept en tête. J’ai d’abord collaboré avec une couturière industrielle. Rapidement, nous avons compris qu’en raison de la technicité et l’ingénierie du produit, nous avions besoin d’un ingénieur. C’est à ce moment que Benjamin Mettavant, co-fondateur de la bulle de protection Bub-up ®, m’a rejoint. C’est à lui qu’on doit l’invention de la célèbre tente à ouverture instantanée de la grande entreprise d’équipements sportifs.

Avant de présenter aux Pro-Days la version finale et officielle de la Bub-up®, près de 50 prototypes ont été faits ! Grâce à nos testeurs, nous avons amélioré au fil des versions notre bulle de protection. Nous l’avons aussi testée grâce à des machines qui reproduisent les conditions météorologiques.

Le toit pour vélo anti-pluie Bub-up ® face aux sceptiques

Le lancement de votre bulle de protection a suscité des réactions aussi enthousiastes que réfractaires. Quelle(s) réponse(s) donneriez-vous aux sceptiques ?

Éric : Grâce aux études de marché, nous savions que le Bub-up® n’allait pas faire l’unanimité. Notre bulle de protection contre la pluie à vélo est un accessoire alternatif et complémentaire. Nous savions qu’elle n’allait pas interpeler les vélotafeurs et cyclistes qui pédalent déjà sous la pluie, équipés de vêtements adéquats.

Nous avons pensé au grand public et aux autres, aux cyclistes qui justement n’aiment pas porter des vêtements de pluie. Et pour plein de raisons que nous avons recueillies lors des tests (sensation de ruissellement sur les vêtements, buée sur les lunettes, cheveux mouillés… ). C’est pour ces raisons qu’ils mettent leur vélo au garage en cas de pluie. Les réactions de ces cyclistes sont très positives. De plus, les retours des testeurs et utilisateurs nous ont confortés dans l’idée que la Bub-up® allait leur être utile. D’ailleurs, je l’utilise moi-même dans mes déplacements en ville !

« La Bub-up® se transforme en cerf-volant avec du vent… » 

Éric : Souple mais pas trop non plus, la structure de la Bub-up ® a été spécialement conçue pour que la bulle ne bouge pas jusqu’à 35km/h, une vitesse que l’on atteint finalement peu en ville. Aussi en général, on ne sort pas à vélo en cas de tempêtes ou quand il y a des rafales de plus de 35/40km/h. Nous vendons un produit urbain et alternatif qui convient aux cyclistes des villes qui utilisent le vélo comme moyen de déplacement et pas dans un cadre sportif (cyclisme sur route). 

« La Bub-up® doit être compliquée à replier ! ». Vrai ?

Éric : Ça demande un petit coup de main. La première fois, on met un peu plus de temps. Mais ensuite quelques secondes suffisent pour la replier. Nous avons cousu exprès la notice sur la sacoche et mis un QR code vers une vidéo explicative. On a aussi mis des repères de pliage sur la Bub-up ® pour que ça soit plus simple.

Quel avenir pour le toit de protection anti-pluie pour cyclistes Bub-Up® ? 

Et maintenant, c’est quoi la suite pour la Bub-Up® et Rainjoy ?

Éric : Nous continuons de tisser un réseau de partenaires, boutiques et revendeurs. Si la situation sanitaire le permet, nous serons présents sur le salon Eurobike, du 24 au 26 novembre, à Friedrichshafen en Allemagne.

Nous travaillons actuellement sur un système de guêtres vélo dans la même veine que la Bub-Up®. L’innovation, la sécurité et le confort des vélotafeurs et cyclistes restent notre fer de lance. Je ne peux pour l’instant pas vous en dire plus mais de belles choses arrivent !

>> À LIRE AUSSI : Se protéger de la pluie à vélo avec élégance avec Basil et Georgia in Dublin

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air