ABUS Belongs to the City : pour la sécurité du vélo en ville

Publié par 
Fannie ,
le 
Divers, Les grandes marques, Matériel vélo

Partager

ABUS Belongs to the City : pour la sécurité du vélo en ville

La marque Abus, spécialiste de la sécurité à vélo, lance une campagne sur le thème du vélo urbain. Joliment illustrée par ses propres produits mis en scène comme des éléments de la ville cyclable, la campagne Abus Belongs to the City est l’occasion de découvrir les coulisses françaises de la grande marque allemande. Citycle a déjà présenté l’entreprise familiale ABUS. Cette fois-ci, nous avons interviewé Florian Plumail, responsable Marketing, et Laura Giraut, Key account e-commerce, tous deux du département de la Sécurité en déplacement chez Abus France.

Abus Belongs to the City : la sécurité du vélo et du cycliste urbain

 

Citycle : Avec la campagne Belongs to the City Abus montre très clairement son positionnement auprès des cyclistes urbains. Pouvez-vous présenter cette campagne ?

ABUS : La campagne Belongs to the City a pour but de réaffirmer notre positionnement fort et très présent sur l’activité vélo en zone urbaine.
L’idée est de représenter une skyline avec nos antivols et casques. Nos Bordos de par leurs formes verticales et leur composition en acier rappellent les buildings que nous pouvons observer dans les grandes villes du monde.
Nos produits se fondent complètement dans la jungle urbaine depuis de nombreuses années : visibles sur les vélos ou en protection de la tête des cyclistes – cette fois-ci via notre campagne Belongs to the City, nos produits deviennent le paysage urbain pour créer une Skyline ABUS.

Citycle : Depuis quand la marque se positionne auprès des cyclistes urbains ?

Antivols Bordo Abus sécurité à vélo
Antivol Bordo camouflé en gratte-ciel urbain

ABUS : Nous nous sommes toujours positionnés auprès des cyclistes urbains, dans un premier temps avec nos antivols en U et nos chaînes puis avec de nombreuses autres solutions dont nos antivols pliablesLes Bordo. Depuis plus de 25 ans maintenant, nous avons commencé à fabriquer et commercialiser des casques urbains pour adultes et enfants.

Depuis, nous sommes toujours en quête d’amélioration de nos produits : la sécurité des utilisateurs et de leurs biens étant notre objectif premier.

C’est pour cela par exemple que cette année, nous avons donné une nouvelle jeunesse à notre casque best-seller – le Hyban – pour lequel nous avons revisité son design, avec une offre de couleurs tendances, tout en améliorant son confort pour le cycliste dans sa toute nouvelle version 2.0.

C. : Abus est historiquement un acteur emblématique de la protection du matériel avec de larges gammes de serrures et de cadenas, comment est venue la volonté de protéger aussi les cyclistes et pas seulement leurs vélos en proposant une gamme de casques ?

A. : En tant que créateur et fabricant de solutions de sécurité depuis 1924, la protection en déplacement pour les cyclistes s’est présentée comme une suite logique du développement de l’offre pour devenir une marque référente sur le marché Européen en antivols et en casque.

Abus adapte ses produits de sécurité vélo aux VAE

 

C. : La marque s’adapte bien aux nouvelles pratiques et on pense en particulier aux VAE, comment avez-vous travaillé vos gammes d’antivols et de casques pour qu’ils s’adaptent à ces nouveaux vélos ? Quelles sont les caractéristiques principales de ces gammes de produits ?

A. : Nous avons fait évoluer notre proposition et le niveau de sécurité de nos antivols, aux prix des vélos qui continuent de croitre avec la démocratisation du VAE.
Il a en effet fallu s’adapter à ces nouvelles pratiques, mais aussi aux nouveaux types de vélos. Nous avons donc dû adapter nos supports d’antivols mais aussi nos antivols de cadre, pour qu’ils puissent convenir à la majeure partie des cycles.

Nous avons aussi continué à développer des antivols à très haute résistance afin de pouvoir répondre aux exigences demandées par les assurances et les sociétés/associations effectuant des tests sur ces types de produits (homologation SRA + Tests FUB)

Abus Belongs to the city : antivols VAE optimisés et plus sécuritaires

A. : Notre gamme d’antivols offre d’ailleurs, un large choix avec des caractéristiques bien spécifiques.
Pour en citer quelques-unes :
Nos U bénéficient d’un double verrouillage, cela signifie que le voleur devra réussir à couper deux fois l’anse pour pouvoir détacher le vélo.
Nous avons de plus en plus de demandes pour des antivols à alarme. En cas de mouvement léger et rapide, l’antivol n’émettra qu’une courte tonalité d’alerte. Mais si celui-ci continue de bouger, une alarme de 100db retentira, très dissuasive pour le voleur.

Un point fort pour les VAE, c’est qu’ABUS est fabriquant de serrures de batterie sur de nombreuses marques de vélo. Notre service YourPlus permet, sur demande, d’avoir une seule et même clé pour sa serrure de batterie, son antivol de cadre (souvent fourni avec le vélo) ainsi que son antivol perso qui permettra d’attacher le vélo à un point fixe. Il s’agit de clés ultra-sécurisées contre le crochetage.

Comme nous savons que les VAE ont une forte valeur, tous nos antivols disposent d’une gaine permettant d’éviter d’abimer la peinture de son vélo.

Les casques urbains ABUS pour VAE et speedelec

Casques et antivols vélo Abus belong to the cityA. : Enfin, pour parler des casques : nous savons qu’avec les VAE, la vitesse est augmentée et les chutes peuvent donc être plus brutales. C’est pourquoi nous avons développé des casques avec une protection accrue, suivant la norme NTA-8776 permettant de rouler avec un speed bike dans certains pays européens. Cette gamme de casques propose un équipement complet de sécurité tels que les système de protection MIPS, une lumière LED arrière intégrée, mais aussi + de confort avec des protections oreilles amovibles pour l’hiver, une capuche intégrée pour se protéger de la pluie… et bien plus à venir pour les prochaines années !

Abus : l’importance de la sécurité à vélo pour les nouveaux cyclistes

Abus accompagne l’accélération du vélo urbain

C. :  2020 a aujourd’hui de belles promesses pour le vélo, comment ABUS va accompagner cet engouement pour la petite reine ? Quelles sont les nouveautés incontournables pour l’année ?

A. : Avec les récents événements (Covid-19), il est clair que le marché du vélo connait une forte croissance, et ABUS a d’autant plus son rôle à jouer en assurant la protection des vélos et des cyclistes.

Nous avons pour objectif de proposer des solutions simples d’utilisation et rassurantes à nos nouveaux consommateurs vélo.
En plus de nos partenariats sportifs (Movistar Team, St Michel Auber93, Natura4ever Roubaix Lille Métropole, etc…) et notre présence sur les réseaux sociaux pour rester au contact de nos utilisateurs, nous nous rapprochons de sociétés de coursiers et partageons notre expertise en terme de sécurité pour lutter contre les vols.

J’ai parlé précédemment de la nouveauté du casque urbain Hyban – mais nous avons aussi revisité le Casque emblématique d’Abus, le Urban, et lui avons offert une version 3.0 ! L’idée, c’est vraiment de conserver les produits que le consommateur connait bien, et qui ont fait le succès de la marque, pour leur donner un coup de jeune !

Mais l’antivol n’est pas en reste puisque nous continuerons tout au long de 2020 de communiquer sur notre U connecté SmartX 770A, qui est piloté via votre smartphone avec une connexion Bluetooth, Nous allons prochainement avoir un nouvel antivol avec le même fonctionnement, mais destiné à la moto. Il y a toujours notre Bordo Alarme 6000A, qui reprend les caractéristiques techniques que j’ai évoqué plus tôt. Nous avons aussi revisité le Bordo 5700, qui garde toutes ses couleurs arc en ciel, mais à qui nous offrons une nouvelle longueur et une ouverture plus facile pour l’utilisateur.

Enfin, notre vraie nouveauté de l’année 2020, c’est le Stormchaser : un casque dédié à la ville comme à la route. Nous souhaitions lancer un casque léger, extrêmement confortable et parfaitement aéré. Les coloris sont disponibles entre cet été et la rentrée 2020.

Abus Belongs to the City, rendre le vélo urbain simple et sécurisant

C. :  Comment imaginez-vous, au sein de vos équipes la pratique du vélo dans 5 ans en Europe ?

A. : La mobilité urbaine va continuer à prendre de l’ampleur car certaines grandes villes comme Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse… sont en pleine transformation. On voit cela à travers le développement des pistes cyclables, les box à vélos dans les gares et les centres ville, les infrastructures dédiées à l’usage du vélo, l’ évolution de la législation suite au plan vélo lancé par E. Macron… bref, il y a toute une redéfinition de la circulation dans les agglomérations qui est en train d’être mise en place.

>>> A LIRE AUSSI : La Loi LOM pérennise le Plan vélo Macron

L’Europe prend le virage du vélo : certains pays ont déjà une bonne longueur d’avance comme l’Allemagne ou les Pays-Bas, il faut maintenant pouvoir continuer ce développement et mettre en place des lois européennes afin d’uniformiser le tout en terme de réglementations.

On remarque cette prise de conscience de chaque citoyen : le vélo est un moyen de déplacement simple et efficace, en plus d’être écologique. Le premier facteur qui repousse l’utilisation du vélo est la sécurité de son utilisateur. Il faut donc désormais que les institutions puissent mettre tout en œuvre pour rassurer les cyclistes et leurs permettre de se déplacer en toute sécurité.
Avec les développements des VAE, le vélo va devenir un moyen de transport, au même titre que le métro ou le bus, en plus d’être un loisir. On remarque aussi que de nombreuses entreprises commencent à mettre à disposition de leurs employés des vélos afin de pouvoir faire les trajets domicile-travail ou encore pour se déplacer entre hall dans les grandes usines de production. Tous ces gains de temps en plus de ce sentiment de liberté à vélo doivent être accompagné du mieux possible.

Beaucoup de nouveaux consommateurs vélo/VAE connaissent peu l’environnement du cyclisme et sa pratique : à nous de leur apporter des solutions simples et sécurisantes pour pérenniser cette nouvelle expérience dans le temps.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air