Balade à vélo sur la voie verte Trans-Ardennes

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables EuroVelo

Partager

Balade à vélo sur la voie verte Trans-Ardennes

De la Haute-Marne à la Belgique, La Meuse à vélo offre une balade au cœur de la nature. Prenez votre plus belle bicyclette, on se rejoint aujourd’hui la Trans-Ardennes. Pour découvrir les charmes des Ardennes à travers bois et prairies. Et sans jamais quitter des yeux la fameuse rivière.

Une escapade en paix et en silence entre fleuve et forêt

Les Ardennes sont un véritable havre de douceur sur l’EuroVelo 19. Dans la région, la véloroute s’appelle la Trans-Ardennes. Elle fait elle-même partie de la portion française de la Meuse à Vélo.

Sur près de 130 kilomètres, elle vous mènera de Givet jusqu’à Remilly-Aillicourt. Et à terme, jusqu’à Mouzon. En effet, certaines portions sont encore en cours d’aménagement, notamment du côté de Chooz et entre Remilly-Aillicourt et Mouzon. Une fois terminée, la voie verte sera totalement à l’écart de la circulation.

Carte itinéraire de la Trans-Ardennes
© cd08

La Trans-Ardennes a été récompensée en 2010 par le prix de l’itinéraire de l’année aux Pays-Bas. Une balade à vélo en pleine nature, bercée par le calme de la Meuse.

Au cœur des Ardennes

La voie verte Trans-Ardennes à Givet
© Titoine08 – Wikiedia Commons

Première cité française après la Belgique, départ de Givet, petite ville fortifiée posée sur une rive de la Meuse. Les premiers coups de pédales s’effectuent sur la rive gauche. Vous traverserez une première fois le fleuve pour rejoindre Chooz. Les 7,4 km de tronçons qui relient ensuite Ham-sur-Meuse sont pour l’instant en chantier. La future boucle autour de Chooz prévue pour 2020, qui n’est encore qu’un sentier caillouteux, sera la plus sportive du tracé. En attendant, pas d’autre choix que d’emprunter la RD 46, assez fréquentée… Retour sur la rive gauche de la Meuse, où de charmantes petites cités ardennaises défilent sous les pédales. Aubrives, Vireux-Molhain, Montigny sur-Meuse, Fépin, Haybes puis Fumay, où la tyrolienne géante au dessus de la Meuse pourra venir agrémenter votre balade de sensations fortes.

Chooz, un canal paisible et fleuri
© H.P.Burger – Wikimedia Commons

Les villages se succèdent au rythme du fleuve de Revin et sa maison espagnole, dernier témoin de l’occupation espagnole jusqu’à Monthermé où les boucles de la Meuse sont sublimées. Vous passerez sur l’autre rive pour rejoindre, cette fois, Bogny-sur-Meuse et son curieux monument des quatre fils Aymon… Profitez ensuite des dernières boucles du fleuve par Joigny-sur-Meuse, Nouzonville et Montcy-Notre-Dame avant de revenir dans une ambiance plus urbaine à Charleville-Mézières. Dans la ville d’Arthur Rimbaud, la place Ducale est un lieu idéal pour reprendre des forces. À Lumes, la voie verte longe une ligne ferroviaire avant de changer de rive jusqu’à Flize. Donchery puis Glaire, où vous arrivez à Sedan et son château du Moyen-Âge. Vous retrouverez ensuite la voie ferrée qui vous mènera à Rémilly-Aillicourt. La dernière portion jusqu’à la petite cité de caractère de Mouzon est encore en travaux, mais devrait bientôt être opérationnelle.

Par où commencer la Trans-Ardennes ?

La Trans-Ardennes à Boigny-sur-Meuse
© J-L Bourgeois – Château Vert Cyclotourisme

Pour se rendre sur la Trans-Ardennes, combiner le train et le vélo peut être la meilleure solution. Deux TGV relient chaque jour Paris à Charleville en seulement 1h 45. La ligne de TER Charleville / Givet, quant à elle, longe la Meuse et permet d’embarquer gratuitement son vélo. Avec de nombreux trains tous les jours, elle dessert 19 gares, notamment parmi lesquelles Givet, Fumay, Revin, Bogny-sur-Meuse, Nouzonville ou Charleville-Mézières. En voiture, la D1 longe la vallée entre Charleville et Revin. Charleville-Mézières est accessible par l’A34 ou l’A304. Des parkings sont aménagés à Montcy-notre-Dame.

« Nous laissons notre camping-car au camping du mont Olympe de Charlevilles et nous prenons le train (demandez le pass Ardennes pour les vélos!) qui nous mène à Givet début de notre randonnée vélo. Les paysages sont très reposant le long de la Meuse. »
voyagesdeswinnie.over-blog.com

Où se loger ?

Charleville-Mézières et Sedan, les deux plus grandes villes sur cette voie verte, proposent de nombreux hébergements, de l’hôtel 2 à 4 étoiles aux gîtes et chambres d’hôtes. La plupart des campings et autres hôtels et chambres d’hôtes dans les villes traversées sont labellisés Accueil Vélo.

Panorama sur la Meuse à Revin
© Raimond Spekking

Comment s’équiper ?

Pour partir en balade sur la Trans-Ardennes, le guide Champagne Ardenne à vélo pourra vous être utile si vous ne voulez rien manquer des visites. Même si vous trouverez des réparateurs de vélos tout au long de la véloroute, qui offrent aussi possibilité de louer des vélos, pensez à avoir sur vous un kit de réparation et quelques outils de base. À noter aussi que la voie verte est très fréquentée. Qu’ils s’agissent de piétons, rollers, trottinettes ou d’autres cyclistes, il est conseillé d’être visible et d’avoir tous les accessoires nécessaires à un bon signalement. Compte tenu de la fréquentation, les cyclotouristes voyageant en famille pourront opter pour une remorque enfant afin d’emmener les plus petits en toute sécurité.

Partager

5 comments

  1. Bonjour,
    Itineraire pratiqué cet été, en 4 étapes dans le sens Sedan -> Givet.
    Je recommande, de nombreux sites à visiter à chaque étapes, nous avons opté pour le chateau de Sedan, la place Ducale à Charleville, une rando à Monthermé, la tyrolienne à Fumay et la citadelle Charlemont à Givet.
    Retour en TER jusque Sedan.
    125km parcourus en couple avec 10 kg de bagages chacun.

    PS : attention vous parlez au début de l’article d’un trajet sur la rive gauche en partant de Givet, il s’agit, si je ne m’abuse, de la rive droite en vérité, la Meuse s’écoulant de Sedan à Givet et non dans l’autre sens.

    1. Bonjour et merci pour votre retour d’expérience.
      En revanche, il semble bien que le départ s’effectue sur la rive gauche de La Meuse entre Givet et le 1er village cité, Aubrives.
      Merci et bonne journée !

  2. Bonjour, franchement la voie verte entre Remilly-Aillicourt à Mouzon qui traverse la sois disante zone natura 2000, poluée par les moteurs et les gens qui n’ont aucun respect pour la nature, n’est vraiment pas sécurisante. Entre les voitures, les tracteurs, les motos, les quads qui y circulent à tout va, c’est hyper dangereux et pourtant elle me semble terminée ! Le jours où il y aura un accident peut être vous déciderez vous à faire quelque chose ! C’est vraiment pas agréable de se balader sur cette portion en plus qu’elle est inondée tous les ans. Déjà que ce n’est pas agréable de voir toute cette nature détruite par des routes de goudron mais en plus de ça on y est pas plus en sécurité. Je déconseille fortement aux parents d’y emmener leurs enfants, trop risqué.

  3. c’est une très jolie balade, entre Charleville et la frontière belge, desservie tout du long par une ligne TER. Un peu d’organisation, car c’est quand même un peu le désert français..
    Attention à la Meuse si vous avez de jeunes enfants, car c’est une rivière avec un certain courant, et qui est très froide. les accidents sont réguliers , et même lorsqu’il y a du soleil, les zones ombragées peuvent recéler des pièges genre verglas. Il n’y a pas de protection entre la piste et la rivière.

    1. Bonjour Monsieur,
      Merci pour votre retour.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air