EuroVelo 19, une douce balade à vélo le long de la Meuse

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables EuroVelo

Partager

EuroVelo 19, une douce balade à vélo le long de la Meuse

Dernière née des véloroutes du réseau européen qu’elle a intégré en mars 2019, l’EuroVelo 19 propose une escapade de douceur au bord de la Meuse. À travers des villes et villages charmants perchés sur les deux rives du fleuve, partez à la rencontre d’une riche histoire, d’un patrimoine culturel et architectural éblouissant. Mais aussi de paysages sublimes et de gourmandes spécialités culinaires. Enfourchez votre bicyclette, et laissez-vous glisser le long du charmant fleuve mosan.

La véloroute de la Meuse, un itinéraire fluvial au confins du Benelux

Très courte, l’EuroVelo 19 traverse la France, la Belgique et les Pays-Bas. Elle démarre à Le Châtelet-sur-Meuse en Haute-Marne et se termine 1166 km plus loin à Hoek van Holland. La véloroute suit la Meuse depuis sa source au Plateau de Langres jusqu’à son embouchure sur la côte néerlandaise où elle se jette dans la mer du Nord. Entre lieux d’histoire en France, architecture magnifique de la Belgique et Panoramas uniques des Pays-Bas, elle vous mènera sur des sentiers où la douceur de vivre est le mot d’ordre.

Itinéraire de l'EuroVelo 19 le long de la Meuse à vélo
© Meuse à Vélo

La Meuse à vélo, partie française de l’EuroVelo 19 constitue 330 km de cet itinéraire.

Une véloroute facile idéale pour les familles

Sur cet itinéraire, aucune difficulté n’est à prévoir. Les plus grosses sont situées en France, principalement en Lorraine et juste avant les Ardennes. La Belgique s’en tient quant à elle à sa réputation de plat pays. Le programme de cet itinéraire est clair : du plat, du plat, et encore du plat !

Une belle balade d’été

La saison estivale est indéniablement la meilleure période pour se lancer sur cette EuroVelo. En effet, le climat reste agréable même au plus chaud de la saison et les températures dépassent rarement les 25°C. Mais surtout le vent est bien plus facile à supporter à cette période de l’année. L’hiver est à éviter, car la véloroute traverse des régions souvent enneigées, des Ardennes aux régions flamandes. Côté pluie, les précipitations sont assez régulières tout au long de l’année. Pensez à prévoir des équipements de pluie pour anticiper les averses qui peuvent pointer leur nez à tout moment.

Le deuxième samedi de mai, les Pays-Bas fêtent la journée des moulins où quelques 600 moulins à vent et à eau ouvrent leurs portes aux visiteurs. Toujours du côté hollandais, profitez du festival d’été Rotterdam Unlimlited où se mélangent musique, danse, littérature, théâtre et carnaval dans les rues de la ville, à la fin du mois de juillet. Et si, par le plus grand des hasards, vous passez en Belgique début mars, ne ratez le Grand feu de Bouge, où 7 bûchers sont allumés à différents endroits de Namur et des environs pour fêter la fin de l’hiver.

Signalisation de l'EuroVelo 19 à Liège
© Jean Housen – Wikimedia Commons

Un itinéraire déjà expérimenté

Existante dans sa grande majorité depuis déjà quelques années, la véloroute est de très bonne qualité. Son intégration récente au réseau EuroVelo a permis d’unifier sa signalisation et de terminer les quelques portions moins bien aménagées. Par exemple, le tronçon entre Hastière et Dinant, qui emprunte une route où certaines voitures peuvent rouler assez vite devrait être remplacé par une voie verte dans les trois prochaines années. Comme tout itinéraire qui longe un fleuve, l’EuroVelo 19 a aussi l’avantage d’être en grande partie en dehors de la circulation, sur des voies aménagées directement au bord de la Meuse. D’autant plus aux Pays-Bas, qui a presque totalement abandonné l’idée de faire cohabiter les vélos avec les voitures.

L’EuroVelo 19, un retour au calme et à la nature

Un démarrage au cœur de l’histoire de France

Pour le départ de l’EuroVelo 19, direction la Haute Marne à Le Châtelet-sur-Meuse, nouveau nom de Pouilly-en-Bassigny sur le plateau de Langres. C’est à cet endroit que la Meuse prend sa source, non loin de la ville fortifiée de Langres. Les premiers kilomètres vous mèneront dans les verdoyants contreforts des Vosges direction Neufchâteau puis Domremy-la-Pucelle, le village de Jeanne d’Arc. En sortant des Vosges, vous atteindrez rapidement la Lorraine. À partir de Commercy, réputé pour ses célèbres madeleines de Lorraine, vous longerez le Parc Naturel Régional jusqu’à Verdun. Marquée par la terrible bataille de la première Guerre mondiale dont elle a été le théâtre, cette petite ville de la Meuse est aussi le berceau de la dragée.

Le fort de Charlemont depuis la Meuse à Givet sur l'EuroVelo 19
© MOSSOT – Wikimedia Commons

À Sedan, les Ardennes commencent à se faire sentir. Une dernière étape par Charleville-Mézières, la ville de naissance de Rimbaud et sa célèbre Place Ducale du XVIIème siècle et vous entrerez dans le verdoyant Parc Naturel Régional des Ardennes. La petite ville de Givet à la frontière belge avec sa Citadelle de Charlemont marque les derniers hectomètres français de l’EV 19.

La Meuse des citadelles en Belgique

La Citadelle de Dinant surplombe la Meuse
© Jean-Pol Grandmont – Wikimedia Commons

La frontière franchie, vous voilà en Wallonie, région francophone de la Belgique. La véloroute suit toujours la Meuse de plus en plus escarpée qui, au fil des années, s’est frayée un chemin parmi les falaises. Direction Dinant et son impressionnante citadelle qui domine la ville au sommet d’une remarquable falaise à plus de 100 m au dessus du fleuve. Quelques kilomètres plus loin, vous atteindrez Namur, capitale de la Wallonie. Construite en bordure du fleuve, au confluent de la Meuse et de la Sambre, la ville est elle aussi dominée par une citadelle depuis laquelle se dessine un panorama époustouflant. Vient ensuite la petite ville de Huy, connue pour son Fort mais surtout pour son célèbre mur de Huy, dernière difficulté de la célèbre course cycliste la Flèche wallonne.

La fameuse Gaufre de Liège
© Jacques Renier – Wikimedia Commons

Liège est la dernière grande étape belge de l’EV 19. La « Cité ardente » saura vous charmer autant par son architecture que sa gastronomie. Entre son hôtel de ville baroque et son imposante gare futuriste, profitez-en pour goûter quelques Gaufres de Liège ou déguster les traditionnelles frites. Une dernière bière à Visé, petite ville frontalière et vous entrerez aux Pays-Bas.

Pédaler dans la douceur des paysages hollandais

Maastricht est la première ville hollandaise après la frontière belge dans la province flamande du Limbourg. Surtout célèbre pour son traité fondateur de l’Union européenne, c’est aussi une ville universitaire qui mêle architecture médiévale et moderne. À partir de cet endroit, le fleuve fait office de frontière. À l’ouest, la Belgique flamande, à l’est, les Pays-Bas. C’est de ce côté que l’EV 19 continue de longer la Meuse dont les boucles et le débit s’intensifient. Vous pédalerez dans de magnifiques paysages sauvages et notamment ceux de la zone protégée du RivierPark Maasvallei. Jusqu’à Maasbracht où la Meuse, ou Maas en néerlandais, forme de nombreux lacs, digues et canaux. La véloroute longe ensuite la frontière avec l’Allemagne en passant par la charmante Venlo dont de nombreux bâtiments du centre-ville ont été détruits sous les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Puis par Nimègue, la plus ancienne ville du pays.

Les moulins à vent de Kinderdijksur l'EV 19L’EuroVelo 19 repique ensuite vers l’ouest direction la Hollande-Méridionale. Après Oss, vous rejoindrez Bois-le-Duc dans le Brabant septentrional dont vous pourrez admirer sa sublime cathédrale. Et goûter la spécialité locale, le Bossche Bol. L’itinéraire vous conduira par la suite par les étonnantes zones humides du Parc National de Biesbosch avant d’arriver à Dordrecht, la Venise des Pays-Bas. L’itinéraire qui mène ensuite au village de Kinderdijk vous révèlera tout le charme de la Hollande. 19 moulins à vent authentiques du XVIIIe siècle, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, s’élèvent sur cette route magnifique où vous pédalerez dans un véritable paysage de carte postale et de digues, typiquement hollandais. Encore un dernier effort et vous rejoindrez Rotterdam, une ville portuaire et dynamique à l’architecture avant-gardiste. L’EuroVelo 19 se termine au niveau de l’estuaire de la Meuse, près de Hoek van Holland.

Une véloroute facile d’accès depuis la France

L’itinéraire qui débute dans l’Hexagone est aisément accessible. La partie française de la véloroute est très bien desservie par différentes lignes de trains et d’autoroutes. Pour accéder à la partie belge ou hollandaise, des trains directs permettent de rejoindre Liège ou Rotterdam depuis Paris. Des bus à des prix plus économiques relient Lille à Liège ou à Maastricht en quelques heures. Depuis la France, une escale par Bruxelles vous permettra également d’accéder à toutes les grandes villes belges du parcours en train. Vous pouvez également vous rendre en avion à Bruxelles et Rotterdam à des prix raisonnables.

>> A LIRE AUSSI : prendre le train ou l’avion avec son vélo

Pour dormir tout au long de votre balade, un large choix d’hébergements s’offre à vous. Hôtels, gîtes, campings, chambres d’hôtes… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Encore assez épars sur la partie française, ils se font de plus en plus denses en s’approchant de la frontière belge. En Belgique et aux Pays-Bas, les nombreux hébergements sont habitués à recevoir les voyageurs de cet itinéraire depuis plusieurs années. Une carte interactive sur le site web de la véloroute vous permettra de chercher de manière plus détaillée tous les hébergements autour du parcours.

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Bonjour.
    Dans le texte ci-dessus, je lis qu’il y a « une grosse côte à franchir entre Dinant et Namur ». En tant que coordinateur du RAVeL et membre du groupe de travail « Infrastructures » de l’itinéraire La Meuse à vélo, je peux vous confirmer que c’est une erreur. Il n’y a aucune côte sur l’itinéraire en Wallonie. Par contre, entre Hastière et Dinant, il y a un tronçon de 7 km sur voirie où certaines voitures roulent à vitesse élevée, mais le trafic voitures reste acceptable au regard des critères EuroVelo. Ces 7 km devraient être remplacés par une voie verte (RAVeL Ligne 154) dans les 3 années qui viennent.
    Je vous souhaite une excellente randonnée et aventure à vélo sur ce bel itinéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air