Cyclotourisme sur la Meuse à vélo

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

Cyclotourisme sur la Meuse à vélo

Longez un des plus importants fleuves d’Europe de sa source jusqu’à son embouchure ! Inaugurée en juin 2017, La véloroute Meuse à vélo propose une belle sortie cyclotourisme à la découverte des richesses culturelles et culinaires des régions qu’elle traverse. Entre les paysages montagneux des Vosges, bourgades et villages mosans chaleureux et plateaux accidentés et les forets ardennaises, voici une belle idée d’itinéraire à vélo facile et familial.

Redécouvrir la vallée de la Meuse grâce au cyclotourisme

La véloroute Meuse à Vélo débute à la source de la Meuse dans le Plateau de Langres. En France, elle emprunte les pistes de la V54 de Pouilly-en-Bassigny à Givet, à la frontière belge sur environ 330km. Les 180 derniers kilomètres entre Sedan et Givet constituent par ailleurs la voie verte Trans’Ardennes.

Itinéraire de la Meuse à vélo
© Meuse à Vélo

La Meuse à vélo traverse successivement la Haute-Marne, Les Vosges, la Meuse et les Ardennes. Puis elle se poursuit en Belgique et aux Pays-Bas sur près de 1150 km de routes balisées.

Un parcours à vélo familial et sans difficulté

La véloroute V54 est globalement plate. Malgré des quelques petites côtes, notamment avant Neufchâteau et avant d’arriver à Remilly-Aillicourt, l’itinéraire vélo est accessible à tous, des débutants aux plus expérimentés. Ce voyage à vélo est particulièrement appréciable en famille ou pour une sortie loisir entre amis.

>> A LIRE AUSSI : Vacances à vélo en famille, témoignage de cyclotouristes

Une sortie vélo à faire au printemps et en été

Signalisation de la Meuse à Vélo
© Bronstein – Wikimedia Commons

La période entre mai et septembre est la meilleure saison pour parcourir cet itinéraire. Même en plein cœur de l’été, le climat est doux et la chaleur est supportable. Attention toutefois, le thermomètre peut parfois baisser au printemps et offrir des températures assez basses.

Les passionnés d’histoire pourront participer au Festival Médiéval à Sedan en mai. Ou revivre la célèbre bataille de la Première Guerre mondiale lors du Son et Lumière de la Bataille de Verdun, toutes les semaines en été. Pour les amateurs de cyclisme, profitez également des grandes classiques ardennaises qui se déroulent mi-avril aux alentours de Liège en Belgique.

« Après un petit déjeuner sur la terrasse, accompagné de chants d’oiseaux et de la visite du jardin en permaculture, je reprends la route. Petits villages le long de la Meuse, petites routes tranquilles et même si nous ne sommes plus à Verdun et que les champs de batailles s’effacent peu à peu, tous les villages gardent en mémoires les combats et les bombardements meurtriers qui s’y sont menés et obligé ses habitants à l’exode. Des panneaux me montrent des photos des avants et des après. Mouzon, très belle abbatiale et Sedan, très gros château fort. »
Didier – 311 km – 7 jours – didier-falleur.over-blog.fr

Un itinéraire largement balisé et en site propre

L’ensemble du parcours est entièrement balisé : il suffit de suivre la signalétique V54. Les villes cyclables les plus proches sont également indiquées.

Les aménagements cyclables sont en bon état, voire en très bon état sur certaines portions plus récentes. Vous pédalerez souvent en site propre sur des pistes réservées aux véhicules non-motorisés.

La Meuse à Vélo : un cyclo-voyage de culture et de paysages

Se confronter à l’histoire dans les contreforts des Vosges

Source de la Meuse à Pouilly-en-Bassigny
© Eigenes Werk – Wikimedia Commons

Le départ de l’itinéraire est donné dans le petit village de Pouilly-en-Bassigny en Haute-Marne où la Meuse prend sa source. Les premiers kilomètres vous mèneront jusqu’à Montigny-le-Roi, cité des fontaines et lavoirs et ville natale des Frères Flammarion. Puis à Bourmont, petit village de caractère, dans une région réputée pour ses fromages. Vous entrerez alors dans les Vosges.

Puis atteindrez Neufchâteau et son patrimoine architectural riche de nombreux édifices de la Renaissance et de la période Classique. L’itinéraire traverse ensuite Domrémy-la-Pucelle, village natal de Jeanne d’Arc et Vaucouleurs, d’où elle partit vers sa destinée. En chemin la Basilique du Bois-Chenu, la Blanche Côte et la Chapelle du Vieux Astre méritent le coup d’œil.

La Meuse à vélo à Verdun
© Wolfgang Staudt – Wikimedia Commons

Direction ensuite Commercy, célèbre pour son château Stanislas puis Verdun sur une route où se dressent plusieurs forts. Profitez-en pour faire le circuit du Champ de Bataille de Verdun, en mémoire à la bataille du même nom. Après avoir avalé quelques célèbres dragées de Verdun sur les rives de la Meuse vous vous dirigerez vers Stenay. Sur la route, vous traverserez le village détruit de Cumières Le Mort Homme, stigmate des combats de 1916. Vous pourrez également faire une petite pause et tester la balade en Vélo Rail à Forges sur Meuse.

Retour à la nature dans les Ardennes

Après un petit tour au musée de la bière de Stenay, vous suivrez la Meuse sur des petites routes départementales peu fréquentées. Elles vous mèneront jusqu’à Remilly-Aillicourt qui marque votre entrée dans les Ardennes et sur la Voie verte Trans-Ardennes. Encore quelques coups de pédales et vous atteindrez Sedan, où vous pourrez visiter le plus grand château fort médiéval d’Europe.

Le Canal de la Meuse à Mouzon
© Selbst fotografiert – Wikimedia Commons

Une piste cyclable sur l’ancien chemin de halage sans trafic motorisé vous permettra ensuite de rejoindre Charleville-Mézières et sa célèbre Place Ducale du XVIIème siècle. Vous vous trouverez alors aux portes du Parc Naturel Régional des Ardennes, où la Meuse s’est creusée un chemin dans ce massif de schiste. L’ancien chemin de halage qui longe la rivière vous permettra de traverser le massif des Ardennes sur un parcours plat. Et de découvrir cette très belle vallée au cœur d’un paysage sauvage, ses points de vue remarquables et ses impressionnantes formations rocheuses comme « Les Dames de Meuse ». Vous arriverez enfin à Givet, une petite ville animée à la frontière belge dominée par la citadelle de Charlemont. Givet signe la fin de la Meuse à vélo en France.

Détails pratiques : accès et hébergement

Pour accéder à la Meuse à Vélo, plusieurs points d’entrée sont possibles. L’ensemble de l’itinéraire est bien desservi en train. Il est cependant conseillé d’éviter les heures de pointe où la forte affluence peut limiter places pour les vélos.

Panneau cyclotourisme sur la V54
© Bronstein – Wikimedia Commons

Pour rejoindre le départ de la véloroute à Pouilly-en-Bassigny en train, il faudra s’y rendre depuis la gare de Chaumont qui voit passer des trains en provenance de Paris, Reims et Dijon. Se rendre à Verdun en train est également possible depuis Metz et Châlons-en-Champagne. Pour rejoindre le parcours dans les Ardennes, vous pourrez emprunter la ligne TER Sedan – Charleville-Mézières – Reims – Paris Est. Une ligne TER rejoint également Charleville-Mézières à Givet.

Bien situé entre de nombreuses grandes villes, l’itinéraire est aussi facilement accessible. En effet, de nombreux autoroutes reliant Troyes, Reims, Metz ou encore Nancy le traversent de part et d’autres. Vous trouverez d’ailleurs facilement à Charleville-Mézières des parkings pour laisser votre voiture.

>> A LIRE AUSSI : comment transporter son vélo en voiture

Sur la Meuse à Vélo, vous trouverez plus de 15 hébergements labellisés et donc situés à moins de 5 km du parcours. Parmi lesquels campings, hôtels, gîtes et chambres d’hôtes. Il est toutefois conseillé de réserver à l’avance surtout dans les zones touristiques. Et pour une sortie en famille réussie, pensez à vous équiper d’un follow-me pour tracter vos enfants en toute sécurité.

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air