Le futur vélo couché aérien pour se déplacer en ville !

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils vélo, Matériel vélo

Partager

Le futur vélo couché aérien pour se déplacer en ville !

Il y a quelques années, Google a lancé un appel pour des idées qui pourraient changer le monde dans le concept d’aider le plus de gens possible. La réponse a été phénoménale, avec plus de 150.000 propositions venant de plus de 170 pays. Le géant de la recherche a réussi à en sélectionner 16 et a ensuite demandé au public de voter pour cinq lauréats. Résultat, l’une des idées qui bénéficie du droit de partager le prix de 10 millions de dollars américains est une innovation Gizmag présentée il y a deux ans, le monorail Shweeb à propulsion humaine.

L’idée de base du projet 10 ^ 100 a été de puiser dans l’immense bibliothèque des connaissances et compétences communes afin d’y trouver des solutions pour aider les gens à trouver un meilleur moyen de faire quelque chose, une solution pratique à un problème commun et tant d’autres choses.

Comme Google l’a dit: «Nous ne croyons pas que nous avons les réponses, mais nous croyons que les réponses sont là, peut-être dans un laboratoire, une entreprise ou une université. Peut-être que la réponse pour aider la société est dans votre tête, dans quelque chose que vous avez observé, dans quelques concepts que vous avez imaginé, dans quelques correspondances que vous avez remarqué ou à travers des vieilles idées que vous avez vu avec un œil nouveau.»

Avant de parler plus en détail du projet gagnant Shweeb, voici une présentation des quatre autres lauréats :

  • 2 millions de dollars ont été attribués à l’Académie Khan, un organisme qui fournit gratuitement des outils de formation en ligne. Ces fonds seront utilisés pour développer la base de données existante.
  • La société FIRST a remporté 3 millions de dollars pour le développement de son équipe de robotique. FIRST favorise l’enseignement des sciences et des mathématiques dans le monde entier en organisant des compétitions et en amenant les élèves à obtenir une expérience du monde réel avec des professionnels de la science.
  • Encore 2 millions de dollars ont été décernés à une organisation dont le but est de rendre les documents gouvernementaux plus accessible aux états unis. Public resource utilisera cet argent pour rendre accessible à tous sur Internet toutes les matières juridiques de base.

Le monorail Shweeb à propulsion humaine

Enfin, 1 million de dollars iront au projet Shweeb, une sorte de ligne aérienne de vélos couchés, afin qu’il puisse être développé et testé en milieu urbain. Le système combine deux formes de technologie de transport existante pour produire une solution «zéro émission» de pollution dans le transport public. Une coque individuelle et aérodynamique est suspendue à une structure monorail et alimentée par l’action des jambes du passager de la même manière qu’un cycliste qui pédale en position allongée sur un vélo couché. Ces cabines permettent une vue de leur environnement à 360 degré puisqu’elles planent le long de la ligne de transport. Les concepteurs imaginent également des possibilités d’assistance électrique mis à la disposition des passagers. Initialement conçue comme une solution de transport urbain pour désengorger le trafic dans les villes surpeuplées, le système Shweeb pourrait également être installé le long de pistes cyclables existantes ou à travers les rivières, les autoroutes, les parcs d’affaires, les campus universitaires et dans tous les endroits touristiques comme les parcs de loisirs tels qu’Agroventures en Nouvelle-Zélande.

Voici, ci-dessous, une vidéo produite par Google sur le travail des lauréats :

Source :

Gizmag

Les articles complémentaires :

Les futures générations de vélos en libre service !
Les équipements à énergie solaire pour vélo !
Le vélo, un mode de vie pour femme actuelle !

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le futur vélo couché aérien pour se déplacer en ville !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
KEMPF
Invité

j’aime en tant que ingénieur, mais en tant que cycliste, ce serait mieux de s’occuper aujourd’hui de solutions pour que les cyclistes puissent se déplacer en milieu urbain sans risquer leur vie

JFT
Invité
J’aime bien l’idée en effet, mais pour un mode de transport individuel (cad qui permette d’aller à peu près partout avec une bonne granularité) cela va nécessiter une sacrée infrastructure… Je pense en effet que nous (en France) avons énormément de travail pour renforcer la qualité/sécurité des circulations douces classiques, mais ou peut aussi s’amuser un peu avec ce type de concept sur des sites spécifiques. Il y avait aussi une idée que j’aimais bien : faire du transport collectif à energie humaine sur rail, car le rendement est très interessant dès que le nbr de voyageurs dépasse une ou… Read more »

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo