Retour sur la proposition de loi pour le casque obligatoire à vélo

Publié par
Virginie de Citycle,
le 
Partager
Retour sur la proposition de loi pour le casque obligatoire à vélo

En février dernier, le sénateur de l’Eure, Hervé Maurey, a déposé une proposition de loi afin de rendre le port du casque obligatoire à vélo. Une mesure qui a beaucoup fait réagir !

Sous l’impulsion de l’Etat et des collectivités territoriales, l’usage des vélos comme mode de transport alternatif au « tout voiture » ou son usage de loisir, a été rendu plus attractif depuis quelques années Ce développement a eu de nombreux effets bénéfiques en termes de respect de l’environnement et de santé publique mais a aussi vu naître la problématique du partage de la route.

Le casque obligatoire pour tous les cyclistes

Malgré les efforts des collectivités en faveur d’une meilleure répartition de l’espace public permettant de renforcer leur sécurité, les cyclistes, circulant sans protection, restent très vulnérables. Et c’est tout l’objet du débat qui a agité les conducteurs de deux-roues ces dernières semaines : le port du casque à vélo doit-il être ou non obligatoire ? On se souvient qu’en octobre dernier, une obligation dans ce sens avait déjà été prescrite par le Comité Interministériel pour la Sécurité Routière afin que le casque vélo soit obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. En début d’année, le sénateur Hervé Maurey a, à son tour, pris parti.

Sénateur-maire de Bernay et président de la Commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, il a dévoilé une proposition de loi pour rendre obligatoire le port du casque à tous les cyclistes, sans distinction d’âge. Elle prévoit que « Lorsqu’ils circulent, en agglomération ou hors agglomération, les conducteurs et passagers d’un cycle doivent être coiffés d’un casque de type homologué. Ce casque doit être attaché ».

Le nombre d’accidents en hausse

velo casque, pour ou contre« Les accidents, même mineurs, une simple chute par exemple, peuvent entraîner des conséquences majeures telles qu’un traumatisme crânien » indique Hervé Maurey dans cette proposition de loi. Pour lui, « le port du casque ne saurait être limité aux seuls enfants de moins de 12 ans alors que plus de 85% des cyclistes tués ont plus de 18 ans ».

Il rappelle également que « le risque d’être tué par heure passée sur la route est 3 fois plus important pour un cycliste que pour un automobiliste. Celui d’être blessé est 8 fois plus important. Lors d’un accident à vélo, la tête est touchée une fois sur trois et la majorité des accidents corporels de cyclistes n’implique pas de tiers ».

Une bonne idée ?

En 2014, 4438 accidents auraient impliqué des cyclistes et 159 d’entre eux auraient trouvé la mort. Un chiffre en haute de 8.2% par rapport à 2013, précise le sénateur. Toutefois, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) affirme que le nombre de cyclistes tués est stable depuis 10 ans. S’interrogeant sur la véritable portée de cette mesure, elle souhaiterait davantage que soient privilégiées de nouvelles normes d’éclairage des vélos, qui permettraient de mieux repérer au loin les cyclistes, ainsi que des mesures qui viseraient à bien prendre en compte les cyclistes sur la route. Pour l’heure, la FUB invite à généraliser, dans les villes, la mise en place de zones à 30km/h.

Sources :

Partager

63 comments

  1. Je suis au Québec et on en parle depuis une trentaine d’années. Je le porte depuis quarante ans et je demeure CONTRE l’obligation. L’obligation ferait que beaucoup arrêteraient de rouler ce qui n’est pas l’effet souhaité. Plusieurs personnes ne font que ça comme exercice physique. La tendance dans les mentalités ici, c’est d’obliger les enfants à le porter. L’habitude créée, il n’y a plus de problèmes. Si vous hésitez, portez-le. Il m’a sauvé la vie trois fois. J’ai déjà eu une commotion cérébrale et je le portais ! N’oubliez pas qu’il y a UNE seule règle pour choisir un casque et c’est le confort. L’autre règle qui concerne aussi le confort, il doit tenir sur votre tête SANS ATTACHER LA SANGLE. Ici, un bon casque coûte entre $100.00 et $150.00 CDN. Il existe deux formes principales de tête; carrée ou ronde. Ne faites pas un choix à la légère, vous achetez un casque pour cinq ans. (Durée normale du matériel de sécurité). N’oubliez pas que le casque ne fait pas que protéger votre tête. Si vous tombez sans casque et que vous avez le réflexe de vous protéger la tête, vous courez le risque de vous blesser aux coudes, bras, épaules et côtes. L’aération du casque n’est pas à négliger non plus par les chaudes journées d’été.

    1. Sans compter que l’été, une guêpe peut entrer par les ouïes d’aération… j’ai perdu un ami de la pire des façons : mort étouffé. Suite à une piqûre, il a fait un Œdème de Quincke

  2. POUR je ne sors jamais sans lui ! Bien plus utile que le sonnette obligatoire et qui ne sert à rien !!!

  3. Perso je suis contre, mais je dirai que ça dépend de beaucoup de chose, l’allure, la discipline, et l’environnement.. Moi c’est pas avec un machin comme celui là que je vais prendre un grand vol, et les voitures, elles bizarrement font attention à moi… Par contre vivement conseillé aux enfants!!! J’irai même plus loin, un vélo acheté, le casque offert avec, ça pourrait peut-être aider à faire mettre le casque aux petits.

  4. porter le casque est une evidence l’obligation pour les enfants deja serait la base. Certains arreterait le vélo vous dites ? tant mieux, moins de « touristes » sur les routes ca sera tout benef’ pour les cyclistes censés

    1. et tu vas faire quoi maintenant à la place du vélo

    2. Vous n’avez rien compris :\ La sécurité du cycliste c’est le nombre de vélo en circulation, c’est l’effet de masse. L’obligation du casque en vélo en ville est contre productive pour la sécurité des cyclistes. Toutes les études sérieuses qui séparent cyclisme utilitaire et cyclisme sportif le montrent.
      Cordialement.

    3. Pascal Lafourcade justement c’est bien ce que dis, si le risque de cette obligation est que certains delaisse le velo, c’est tout bon puisque d’une part il y aura moins de velo sur la route donc l’effet de masse s’evapore et deuzio les cyclistes restant seront protegés, bref pro casque a fond c’est juste du bon sens par exemple faire une sortie familiale avec ses enfants sans casque c’est de la pure co…..betise mieux vaut casquer les gosses que venir pleurer apres une chute, les parents sont censés servir a ca, proteger les enfants avant, prevenir les danger et pas geindre et etre surpris par un danger

  5. Bonjour, j’aimerais savoir j’ai un casque de plus de 12-13 ans et je voudrais savoir si niveau norme je peux toujours utiliser quasi neuf jamais tombé avec ?

    1. Bonjour. Il faudrait vérifier qu’il soit adapté à la norme en vigueur NF EN 1078. Cordialement.

  6. Ben moi je suis pour ! Ça n’arrive pas qu’aux autres !!!

  7. casque = éventuelle diminution des conséquences d’un accident. aménagement et éducation : réelle diminution du nombre d’accidents. contre l’obligation du port du casque donc, mais pour l’obligation d’aménager des voies cyclables et de faire respecter les droits des cyclistes (et piétons dans la foulée). mais la responsabilité et les dépenses n’incombent plus à l’usager uniquement du coup, ça « les » arrange moins du coup, hé. le but n’est pas d’avoir le haut de la tête protégé quand on tombe, mais de ne pas tomber du tout. surtout à cause d’inconscients au volant d’engins de plus d’une tonne lancés à vive allure. voir aussi la loi dite LAURE…

  8. Contre l’obligation du port.
    Si j’en porte un, c’est que de part le nombre important de Km que je réalise, mon risque accidentogène est élevé. Mais je ne le porte que pour me protéger de moi-même !!

  9. Même si il m’arrive parfois de le porter, je suis pour la liberté de ne pas y être obligé ! Par évidence, cette obligation serait contre productive à la progression qu’est en train de réaliser (timidement) le vélo/moyen de transport !

  10. Pour le port et contre l’obligation, soyons pédagogue et non autoritaire, ça marche bien mieux

  11. je suis contre l obligation mais je le porte tous les jours, pour renforcer la sécurité des cyclistes il faut augmenter les pistes cyclables, augmenter les amendes quand les voitures stationnes sur les pistes cyclables mettre plus de panneaux partageons la route etc voilà voilà

  12. Absolument contre.
    De toute façon les études prouvent que les usagers à vélo nécessitant un casque sont en grande majorité les cyclosportifs, c’est à dire les cyclistes du weekend, qui sortent des aires urbaines et roulent sur les petites routes. Et ces derniers en sont majoritairement équipés.
    Après je ne dis pas qu’il ne faut pas porter de casque en ville, juste qu’il ne faut pas d’obligation car c’est surement le meilleur moyen de dissuader les gens de prendre leur vélo.

  13. Il faut se protéger la tête , une chute sur un bord de trottoir peut laisser un grave handicap…

    1. La liberté et le libre choix ont un prix

  14. Et si on posait plutôt la question suivante: pour ou contre des aménagement sécurisés très nombreux pour les cyclistes??? Demandez aux hollandais par exemple si la plupart portent un casque…

  15. Je suis contre pour le cyclisme utilitaire. C’est contre productif. Toutes les études le démontrent.

  16. Pour mais pas pratique quand il fait froid car on ne peut pas mettre de bonnet en dessous

  17. Entièrement pour, le casque m’a sauvé la vie à deux reprises, les abrutis qui roulent sans j’ai envie de m’arrêter pour leur dire ce qui m’est arrivé.
    La vie est trop importante pour être prise a la légère

  18. CONTRE même si ça devient obligatoire j’en mettrais pas

  19. Hé oui! Ca me désole de voir des familles cyclistes avec les enfants casqués (de traviole) et les parents tête nue: « faites ce que je dis…. »
    Pour ma part (67 ans), je le porte toujours: sport et ville. Le débat ressemble beaucoup à celui sur la ceinture de sécurité en voiture. C’était dans les années ……? Ché plus !

  20. Contre aussi , vive la LIBERTE !!!!!!
    Eduquez plutôt les automobilistes ,à respecter les cyclistes .
    Victime de plusieurs accidents à vélo , causés par des automobilistes ( ouverture de portières etc … ) que disent ils à la police devinez ????? Bien sur la réponse facile ……Je ne l’ai pas vu bien sur . Moi je dirai ….. je n’ai pas regardé ce serait mieux et plus FRANC !
    Ils ne nous supportent pas sur « leur » route !!!!!! Mais ils ont le droit de stationner sur  » nos  » maigres pistes cyclables .Politiques au lieu de penser au casque , pensez à nous en construisant des espaces pour les vélos NOUS on ne pollue pas . Et NON tout pour la bagnole . Merci d’avance pour tous les cyclistes qui se reconnaitrons dans ce message .

  21. Pingback:Les alternatives au port obligatoire du casque vélo - Citycle

  22. Et pourquoi pas des airbags, Les casques pour piéton existent aussi, il faut un début à tout…

  23. Pourquoi pas des airbags, Les casques pour piétons existent aussi, il faut un début à tout…

Laisser un commentaire

Catégories

Archives