Retour sur la proposition de loi pour le casque obligatoire à vélo

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Actualité, Politique vélo

Partager

Retour sur la proposition de loi pour le casque obligatoire à vélo

En février dernier, le sénateur de l’Eure, Hervé Maurey, a déposé une proposition de loi afin de rendre le port du casque obligatoire à vélo. Une mesure qui a beaucoup fait réagir !

Sous l’impulsion de l’Etat et des collectivités territoriales, l’usage des vélos comme mode de transport alternatif au « tout voiture » ou son usage de loisir, a été rendu plus attractif depuis quelques années Ce développement a eu de nombreux effets bénéfiques en termes de respect de l’environnement et de santé publique mais a aussi vu naître la problématique du partage de la route.

Le casque obligatoire pour tous les cyclistes

Malgré les efforts des collectivités en faveur d’une meilleure répartition de l’espace public permettant de renforcer leur sécurité, les cyclistes, circulant sans protection, restent très vulnérables. Et c’est tout l’objet du débat qui a agité les conducteurs de deux-roues ces dernières semaines : le port du casque à vélo doit-il être ou non obligatoire ? On se souvient qu’en octobre dernier, une obligation dans ce sens avait déjà été prescrite par le Comité Interministériel pour la Sécurité Routière afin que le casque vélo soit obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. En début d’année, le sénateur Hervé Maurey a, à son tour, pris parti.

Sénateur-maire de Bernay et président de la Commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, il a dévoilé une proposition de loi pour rendre obligatoire le port du casque à tous les cyclistes, sans distinction d’âge. Elle prévoit que « Lorsqu’ils circulent, en agglomération ou hors agglomération, les conducteurs et passagers d’un cycle doivent être coiffés d’un casque de type homologué. Ce casque doit être attaché ».

Le nombre d’accidents en hausse

velo casque, pour ou contre« Les accidents, même mineurs, une simple chute par exemple, peuvent entraîner des conséquences majeures telles qu’un traumatisme crânien » indique Hervé Maurey dans cette proposition de loi. Pour lui, « le port du casque ne saurait être limité aux seuls enfants de moins de 12 ans alors que plus de 85% des cyclistes tués ont plus de 18 ans ».

Il rappelle également que « le risque d’être tué par heure passée sur la route est 3 fois plus important pour un cycliste que pour un automobiliste. Celui d’être blessé est 8 fois plus important. Lors d’un accident à vélo, la tête est touchée une fois sur trois et la majorité des accidents corporels de cyclistes n’implique pas de tiers ».

Une bonne idée ?

En 2014, 4438 accidents auraient impliqué des cyclistes et 159 d’entre eux auraient trouvé la mort. Un chiffre en haute de 8.2% par rapport à 2013, précise le sénateur. Toutefois, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) affirme que le nombre de cyclistes tués est stable depuis 10 ans. S’interrogeant sur la véritable portée de cette mesure, elle souhaiterait davantage que soient privilégiées de nouvelles normes d’éclairage des vélos, qui permettraient de mieux repérer au loin les cyclistes, ainsi que des mesures qui viseraient à bien prendre en compte les cyclistes sur la route. Pour l’heure, la FUB invite à généraliser, dans les villes, la mise en place de zones à 30km/h.

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo
Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Retour sur la proposition de loi pour le casque obligatoire à vélo"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Lionel
Invité

Fubicycle, c’est pas ceux qui nous disent qu’on doit rouler avec des cacadioptres et qui nous sortent que l’on peut rouler sur les voie de tram mais pas avec un casque. Si l’on passe sous une voiture, chose qui m’est arrivé, le casque permet vraiment de réduire les risque, au lieu de finir comme sa grand mère à l’EHPAD, on s’en tire avec une énorme frayeur et un sentiment anti automobilistes renforcé. Rendons le casque fortement conseillé sous peine de non affiliation à une assurance et part entière en cas d’accident et éduquons les crétins à 4 roues.

peyre
Invité

Pourquoi pas des airbags, Les casques pour piétons existent aussi, il faut un début à tout…

peyre
Invité

Et pourquoi pas des airbags, Les casques pour piéton existent aussi, il faut un début à tout…

trackback

[…] agite les esprits ! La proposition de loi déposée par l’élu Hervé Maurey pour rendre obligatoire le port du casque à vélo a suscité de vives réactions de la part des cyclistes. Bien que le casque soit un accessoire […]

Michel Lécuillier
Invité
Contre aussi , vive la LIBERTE !!!!!! Eduquez plutôt les automobilistes ,à respecter les cyclistes . Victime de plusieurs accidents à vélo , causés par des automobilistes ( ouverture de portières etc … ) que disent ils à la police devinez ????? Bien sur la réponse facile ……Je ne l’ai pas vu bien sur . Moi je dirai ….. je n’ai pas regardé ce serait mieux et plus FRANC ! Ils ne nous supportent pas sur « leur » route !!!!!! Mais ils ont le droit de stationner sur  » nos  » maigres pistes cyclables .Politiques au lieu de penser au casque… Read more »
jean-yves Tico
Invité

Hé oui! Ca me désole de voir des familles cyclistes avec les enfants casqués (de traviole) et les parents tête nue: « faites ce que je dis…. »
Pour ma part (67 ans), je le porte toujours: sport et ville. Le débat ressemble beaucoup à celui sur la ceinture de sécurité en voiture. C’était dans les années ……? Ché plus !

Eric Poisac
Invité

CONTRE même si ça devient obligatoire j’en mettrais pas

Christophe Cernay
Invité

Entièrement pour, le casque m’a sauvé la vie à deux reprises, les abrutis qui roulent sans j’ai envie de m’arrêter pour leur dire ce qui m’est arrivé.
La vie est trop importante pour être prise a la légère

Isabelle Gautier
Invité

Pour mais pas pratique quand il fait froid car on ne peut pas mettre de bonnet en dessous

Pascal Lafourcade
Invité

Je suis contre pour le cyclisme utilitaire. C’est contre productif. Toutes les études le démontrent.

Pascal Ballatore
Invité

Et si on posait plutôt la question suivante: pour ou contre des aménagement sécurisés très nombreux pour les cyclistes??? Demandez aux hollandais par exemple si la plupart portent un casque…

Dany Rateau
Invité

Il faut se protéger la tête , une chute sur un bord de trottoir peut laisser un grave handicap…

Seb De Bordeaux
Invité

La liberté et le libre choix ont un prix

Ali Karakiprik
Invité

Absolument contre.
De toute façon les études prouvent que les usagers à vélo nécessitant un casque sont en grande majorité les cyclosportifs, c’est à dire les cyclistes du weekend, qui sortent des aires urbaines et roulent sur les petites routes. Et ces derniers en sont majoritairement équipés.
Après je ne dis pas qu’il ne faut pas porter de casque en ville, juste qu’il ne faut pas d’obligation car c’est surement le meilleur moyen de dissuader les gens de prendre leur vélo.

Aude Lancelot
Invité

Contre

Seb De Bordeaux
Invité

Absolument CONTRE

Joel Delavalette
Invité

je suis contre l obligation mais je le porte tous les jours, pour renforcer la sécurité des cyclistes il faut augmenter les pistes cyclables, augmenter les amendes quand les voitures stationnes sur les pistes cyclables mettre plus de panneaux partageons la route etc voilà voilà

Jérémie Cambon
Invité

Pour le port et contre l’obligation, soyons pédagogue et non autoritaire, ça marche bien mieux

Jolly Roger
Invité

Même si il m’arrive parfois de le porter, je suis pour la liberté de ne pas y être obligé ! Par évidence, cette obligation serait contre productive à la progression qu’est en train de réaliser (timidement) le vélo/moyen de transport !

Samuel Vande Casteele
Invité

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo