Le casque à vélo, obligatoire pour les enfants ?

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Actualité, Enfants

Partager

Le casque à vélo, obligatoire pour les enfants ?

La question du port du casque à vélo est un long et éternel débat. Mais en ce qui concerne les enfants de moins de 12 ans, la question risque de ne plus se poser. Ils devront en effet obligatoirement porter un casque lors de leurs balades et déplacements à vélo, si bien sûr, la mesure prise au terme du comité interministériel sur la sécurité routière s’étant tenu le vendredi 02 octobre dernier venait à être adoptée.

La sécurité avant tout

Face à la tendance à la hausse du nombre de morts sur les routes, le Gouvernement a décidé d’agir. Et pour ce faire, c’est vers la sensibilisation et la prévention dès le plus jeune âge que les responsables concernés se sont tournés.

Lors du Comité Interministériel de la Sécurité Routière – qui a eu lieu le 2 octobre 2015 en présence de Manuel Valls, de Bernard Cazeneuve ou encore Marisol Touraine – des mesures ont ainsi été proposées dans le but de protéger l’ensemble des usagers de la route. Parmi les principaux axes de travail étudiés alors au cours de cette rencontre : la question de la protection des usagers les plus vulnérables de la route. Cela a donné naissance à de nouvelles mesures relatives aux deux-roues.

Vers une obligation du port du casque

vélo port du casque pour enfantLors de cette réunion, le premier ministre Manuel Valls déclarait que désormais, les enfants de moins de 12 ans seront obligés de porter un casque. Une affirmation qui pourrait être confirmée par la mesure n°16 du plan pour la sécurité routière. Décidée essentiellement dans le but de « protéger les usagers de la bicyclette », elle nécessite tout de même des précisions quant aux conditions. Est-ce que cela concernerait un enfant sur son propre vélo et sur un siège enfant ? Et qu’en serait-il s’il est dans une remorque ?

Avec cette mesure le gouvernement souhaiterait inverser la triste tendance actuelle et impacter directement sur les chiffres. Pour rappel l’an dernier, 16 décès à vélo ont été relevés dans la catégorie des moins de 15 ans. Des chiffres certes inférieurs au taux de décès enregistrés chez les motards (24% des personnes tuées sur les routes) mais qui pourraient, tout de même, être largement réduits grâce au port du casque. Ce dernier permet en effet de réduire de 70% les risques de blessure à la tête.

Partager

comparateur Antivol velo

32 comments

  1. Pingback:Le sénateur Hervé Mauray pour le casque vélo obligatoire - Citycle

  2. Tout à fait d’accord avec Éric. Cette mesure est simpliste, inutile et ridicule. Imposer le port du casque a 20 millions d’ados pour 16 décès dont on n’est pas sûrs qu’un casque les aurait empêchés c’est absurde. La sécurité à vélo c’est un ensemble de mesures d’infrastructures et de pédagogie, comme c’est détaillé dans cette passionnante étude américaine sur les Pays Bas http://www.fietsberaad.nl/?lang=en&repository=Making+Cycling+Irresistible:+Lessons+from+the+Netherlands,+Denmark,+and+Germany

  3. C’est une fausse bonne idée, simpliste et contre productive: pourquoi ?
    Parce que la pratique du vélo est bon pour la santé des enfants (anti sédentarité et anti obésité) alors que le port obligatoire du casque est un frein à son usage.
    Les vraies solutions, ce sont les aménagements cyclistes avec augmentation des vélos et amélioration de la santé de chacun et de l’environnement de tous.
    C’est ce que font nos voisins belges et hollandais, sans casque, avec des aménagements et en bien meilleur santé.

  4. L’obligation du port de casque, pour quelque tranche d’âge que ce soit, est une fausse bonne mesure, dictée par des personnes qui mélangent encore trop souvent conduite sportive et utilitaire. Les pays dans lesquels le casque a été rendu obligatoire (Nouvelle-Zélande, Australie, Espagne et Suède dans certaines conditions) ont vu la part du vélo diminuer, hors ce qui rend un mode sûr, c’est sa présence en nombre sur l’espace public. Les Pays-Bas et le Danemark, pays dans lesquels on constate des records de pratique pour les déplacements quotidiens, il n’a jamais été question de rendre le casque obligatoire ! Ils ont au contraire agi pour rendre les rues plus favorables à la marche et au vélo en réduisant la place de la voiture. Ce sont là de vraies mesures courageuses !

  5. Pourquoi les pays qui ont imposé le casque pour toute ou une partie des cyclistes ne voient pas se réduire le nombre de victimes. Pourquoi la question du casque ne concerne pas les pays qui ont une politique cyclable sérieuse (pays-Bas, Danemark) ? Pourquoi n’impose t-on pas le casque aux automobilistes ? Sauf en cas de pratique sportive, le vélo n’est pas dangereux intrinsèquement. C’est une loi inutile visant à faire porter la culpabilité de la dangerosité sur les cyclistes. C’est une loi qui fait baisser fortement la pratique du vélo pour les déplacement chez les jeunes d’au moins 30%

  6. Malheureusement, ce n’est pas avec le port du casque pour les cyclistes de moins de 12 ans ou le port des gants obligatoires pour les motards que le chiffre des 2000 tués en 2020 sera atteint…Dans 60% des cas, les automobilistes qui ont tué des piétons n’ont fait aucune manœuvre d’urgence et 6 fois sur 10, il s’agissait de piétons qui traversaient régulièrement sur passages piétons. Donc le seul courage pour « protéger l’ensemble des usagers de la route » serait de généraliser la baisse des vitesses à 30 en ville et 80 hors agglomération et de faire respecter sans exception l’interdiction d’arrêt et de stationnement sur trottoirs et pistes cyclables décrétée en juillet dernier.

  7. La bonne idée serait plutôt d’améliorer l’infrastructure pour les vélos et de limiter la vitesse des véhicules vraiment dangereux. Mes enfants portent un casque de leur plein gré mais je ne leur impose pas et c’est comme ça que ça marche le mieux. Reste que casque ou pas casque le vélo en ville pour les moins de 12 ans est un parcours d’obstacles assez stressant pour les parents. C’est tellement facile de rendre obligatoire le casque aux cyclistes, ce n’est pas du courage politique concernant une minorité qui n’a pas le poids des automobilistes, c’est même du populisme. Le vrai courage c’est d’aborder la place des transports doux au milieu du traffic à moteurs. Marc Didier, une idée plutôt qu’un commentaire stérile ?!

  8. Cela me semble une évidence :obligatoire pour tous ,surtout en agglomération ou la confrontation est très « serrée »

  9. Comme en Espagne… Notre gouvernement est très courageux… Il devrait l’être obligatoire pour tous. Plus un pro ne roule sans casque. Il y a sûrement une raison

    1. Les risques chez les pro & les VTTistes ne sont pas les mêmes pour les enfants. je ne dis pas que c’est inutile (en cas de chute ça évite un bobo au crâne), mais plutôt contreproductif, car cela ne leu apprend pas la notion du risque et de la vulnérabilité qui les obligerai à être pleinement attentif, autant à ce qui les entoure qu’à leur conduite. Et puis il ne bombardent pas à 30 ou 40 Km/h.
      Par contre,mettre un casque à un enfant que l’on transporte, je ne suis pas contre; notre vélo étant plus haut que le leur.

      De plus, qui ne nous dit pas que les Pouvoirs Publiques ne vont pas déborder sur les tranches d’âges plus élevées concernant cette obligation …

    2. Mais même avec un casque, risques et vulnérabilité peuvent toujours être présents non?

    3. LeCyclo.com au mieux, cela diminue la gravité du traumatisme mais ne remplace en rien la prudence et le bon comportement !

    4. La prudence et le bon comportement, oui, rien de tel pour réduire les risques. Le casque étant donc un plus… ne vaut -il mieux pas mettre toutes les chances de son côté… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air