Découvrez Montpellier à vélo

Publié par 
Frédéric ,
le 
Accueil, Actualité, En France, Le vélo en pratique

Partager

Découvrez Montpellier à vélo

Que l’on soit habitant de longue date ou simple touriste, nos villes regorgent de secrets et de coins inexplorés. Visiter une ville à vélo, c’est une chance unique offrant une perspective unique et nouvelle sur celle-ci. Nous vous proposons ici de découvrir Montpellier à vélo, le chef-lieu de l’Hérault qui comporte de jolies balades à faire. 

Découvrez Montpellier à vélo et ses alentours

Que vous soyez un cycliste aguerri ou pratiquant occasionnel, voici quelques balades à vélos dans Montpellier et aux alentours. Si circuler à vélo en ville y est encore assez difficile, faute d’aménagements cyclables complets, les pistes de loisir à vélo y sont agréables. Accessibles quel que soit votre niveau malgré sa position dominante, vous aurez le loisir de parcourir une partie de la ville, à partir du centre historique jusqu’à la périphérie.

Proche de la méditerranée et réputée pour son climat agréable, Montpellier bénéfice maintenant de quelques pistes cyclables. En effet, l’agglomération montpelliéraine dispose d’un peu plus 160 km de pistes, ce qui est encore peu. Toutefois, celle vous emmenant jusqu’à la mer mérite le détour. En plus, le climat méditerranéen de la région permet de profiter de belles journées pour rouler presque toute l’année, si on prend garde au vent et aux trop grandes chaleurs de l’été.

Une ballade au bord du Lez pour découvrir Montpellier à vélo

Les bords du Lez à vélo dans Montpellier

  • Niveau facile – prévoir entre 15 et 30 minutes pour l’aller en fonction de votre point d’arrivée

Au départ de l’Hôtel de Ville et de son parc tout proche, vous pouvez rouler en suivant les bords du Lez. Cette balade facile et accessible à tous les cyclistes vous emmène sur une piste cyclable qui longe le fleuve.

En fonction de vos envies, vous pouvez rouler en remontant le Lez puis rattraper la rue de Pradier sur votre gauche. Vous allez suivre l’Avenue Jean Mermoz et pour arriver à l’Esplanade Charles de Gaulle, non loin du Corum. Cette petite promenade de moins de 4 km vous emmènera au cœur de Montpellier et profiter de ses parcs.

Si vous souhaitez ajouter quelques kilomètres, vous pouvez plutôt prendre la direction du Jardin Zoologique de Montpellier. Toujours au départ de la mairie, prendre la direction du nord en longeant le Lez. Cette balade vous entraînera jusqu’au Parc du Domaine de Méric, face à Castelnau le Lez et à quelques kilomètres du centre-ville. À moins de 4 km du parc, vous voilà arrivés au Jardin Zoologique de Montpellier.

Direction la mer et Palavas les flots

  • Niveau moyen – environ 60 minutes pour l’aller

Cette petite balade au départ de Montpellier parcourt les communes aux alentours sans quitter la piste cyclable le long du Lez. Techniquement facile d’accès, cette balade qui vous fera découvrir Montpellier à vélo et sa région avec un dénivelé presque inexistant.

Idéale par beau temps, elle nous fait traverser la ville de Lattes tout en suivant le Lez vers l’ouest. À quelques kilomètres de la grande bleue, se trouvent les étangs de l’Arnel, du Méjean et de Pérols.

Les étangs abritent bien sûr la faune locale comme les flamants roses. Ils regorgent également de vestiges. En effet, en arrivant dans la station balnéaire de Palavas, vous pourrez visiter la Redoute de Ballestras, une ancienne tour d’alarme. Celle-ci a été construite en 1744 pour prévenir les habitants en cas d’invasion anglaise. Non loin de là, vous pourrez vous reposer au le Parc du Levant, avec sa cascade et son petit lac. Véritable havre de paix, il est à proximité d’un autre étang, l’Étang du Grec.

Puis, à quelques kilomètres à l’ouest de Palavas-les-flots se situe le Massif de la Gardiole. Ce massif propose des chemins accessibles à tous qui mènent au  travers des vignes et de la garrigue.

Le littoral montpelliérain par l’EuroVelo 8

Pas moins de 2 h 40, c’est ce qu’il faudra compter pour parcourir les 50 kilomètres séparant Sète d’Aigues-Mortes. Cet itinéraire littoral sans dénivelé fait partie de La Méditerranée à vélo, la partie française de l’EuroVelo 8.

Les deux villes historiques se situent en périphérie, à moins de 35 km de l’agglomération montpelliéraine. Vous pouvez vous rendre à Sète à vélo à partir de Montpellier ou vous pouvez également rejoindre Sète directement par TER au départ de la gare Saint-Roch de Montpellier en une quinzaine de minutes. Sète, ville natale de George Brassens, recèle de plusieurs points d’intérêts à découvrir dont de nombreux phares et forts ainsi qu’un cimetière marin. Profitez de la quiétude des rivages tout en pédalant sur les berges du canal du Rhône à Sète. Puis, entre étangs et mer, vous traverserez les communes de Frontignan, Palavas les flots, la Grande motte ou le Grau-du-Roi.

Le canal du Rhône à Sète, un coin tranquille

Le canal du Rhône à Sète – © Ricardo Zappala sur Flickr.

L’arrivée à la cité médiévale d’Aigues-Mortes impressionne avec ses remparts et la tour de Constance. Véritable joyau camarguais, la ville compte en son sein des salins et des étangs mais surtout le Plan des Théâtres. Ces arènes inscrites aux monuments historiques ont été construites à la fin du XIXe siècle et sont destinées aux courses camarguaises.

Explorer la région de Montpellier à vélo en bivouac

Le bikepacking est une excellente façon de profiter de la nature autour de Montpellier. Même si vous ne disposez pas de matériel dernier cri en matière de camping, le strict minimum suffira. Une tente et un sac de couchage sont bien évidemment obligatoires pour partir en bivouac.

Si vous préférez les excursions organisées et néanmoins dépaysantes vous aimerez sans aucun doute Sub 24 , un concept de sorties gratuites et ouvertes à tous. Ces escapades « bikepacking » mensuelles ont séduit plus de 200 personnes. Rouler en groupe, sur de petites distances est un bon moyen pour les débutants pour s’initier aux plaisirs du cyclotourisme.

Vous êtes plutôt du genre un trip bivouac en solo ? Pas de soucis, Montpellier et sa région sont truffées de coins de nature prêts à accueillir votre tente ou votre bivy.

Si vous souhaitez arpenter l’Hérault à VTT, il existe depuis presque dix ans le Réseau Vert. Ce réseau emprunte le tracé d’anciens chemins communaux ou d’anciennes voies ferrées. Il est composé de 530 kilomètres de parcours balisé et sécurisé. Le Réseau Vert se découpe en une vingtaine d’étapes. Tout au long, vous trouverez de nombreux relais, des refuges et des aires de bivouac.

Si vous avez un bon coup de pédale et que l’aventure vous tente, les Cévennes sont au nord de Montpellier. Le parc national des Cévennes offre de grands espaces de montagne protégés, parfait pour y faire du vélo. Dans ce parc, il est interdit de faire du feu et le bivouac est autorisé uniquement entre 19h et 9h du matin sur certains endroits. Ainsi vous pourrez poser votre vélo et votre bivouac le long des itinéraires balisés de grande randonnée. Vous devrez respecter une distance de 50 mètres maximum de part et d’autre de la voie. En toutes saisons, les Cévennes sont un véritable retour aux sources.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air