Un vélo toujours adapté pendant 10 ans

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Actualité, Enfants, Innovations, Matériel vélo

Partager

Un vélo toujours adapté pendant 10 ans

Voir un enfant s’épanouir sur son petit vélo enfant est toujours un moment particulier. Il prend conscience de l’équilibre et, dans les premiers tours de roues, de la gravité. Mais leur courbe de croissance en constante évolution oblige les parents à devoir changer la monture de leurs cyclistes en herbe assez régulièrement. L’heureux-cyclage propose une solution à ce problème.

L’atelier « l’heureux-cyclage », c’est quoi

Une initiative est née chez nos amis belges, plus précisément en Wallonie: l’atelier vélo « l’heureux-cyclage » propose un forfait permettant à un enfant de rouler sur un vélo toujours adapté à son âge et sa taille durant 10 ans.

Le problème avec les vélos pour enfants est qu’on ne sait pas le bon moment pour le changer. Certains attendront trop et devront en plus d’un vélo, acheter des chaussures usées par le raclement contre le bitume. D’autres n’attendent pas assez et doivent avoir une bonne pharmacie remplie de pansements et de Mercurochrome. Il y a bien sûr le marché de l’occasion qui permet de changer de vélo à moindre frais. Mais comment être sur à 100% de ce que l’on achète si l’on ne s’y connait pas.

vélo enfant

Un forfait de location vélo d’occasion

L’atelier « l’heureux-cyclage » a donc lancé l’idée de ce forfait. Pour une somme de 65€ il propose de fournir à l’enfant un vélo qu’il pourra échanger par un vélo adapté à son âge grandissant, et ce pendant 10 ans. Bien sûr il ne s’agit pas ici de modèles neufs, mais de vélos enfants de seconde main, remis toutefois en état et contrôlés par l’atelier. Lors de l’échange entre deux modèles, l’atelier estime le coût des pièces à réparer de l’ancien vélo, coût qui reste à la charge des parents.

>> A LIRE AUSSI : comment choisir un vélo enfant

Apprendre à tous à réparer son vélo

Avec ce projet, le réseau a également une démarche éducative. Il permet, en effet, d’abords aux parents, puis ensuite à l’enfant, d’apprendre à réparer soi-même le vélo. Le tout en leur faisant comprendre qu’il faut prendre soin de son deux-roues et qu’il doit être entretenu régulièrement.

Pour le moment, seuls cinq ateliers du réseau proposent ce forfait. Ils sont d’ailleurs à la recherche de nombreux vélos enfants afin de les remettre en état de marche. En France, il existe des initiatives similaires, à Dijon ou encore Toulouse, mais qui reste malheureusement à l’échelle locale.

D’autant que le projet du réseau L’heureux-cyclage est lui, subventionné en partie par la région Wallone et son plan Wallonie cyclable. La démocratisation de ce genre de projets serait un plus pour le paysage du cyclisme français et soulagerait de nombreuses familles sur un plan financier.

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Pingback:Les ateliers vélo participatifs et solidaires de plus en plus nombreux et fréquentés - Citycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Hovding_2019

Qualité de l'air