Le Vélo Urbain : interview du fondateur et présentation du projet

Publié par 
Quentin Cornuault,
le 
Interviews / portraits, On parle de vous

Partager

Le Vélo Urbain : interview du fondateur et présentation du projet

Nous sommes allés à la rencontre de Stéphane Hocquinghem, le créateur du magazine en ligne Le Vélo Urbain. Il nous présente le magazine, sa ligne éditoriale mais également sa vision du vélo en ville et de son évolution ainsi que l’agence qu’il a montée et qui se cache derrière ce webzine.

Qui se cache derrière le Vélo Urbain ?

Bonjour, je suis Stéphane Hocquinghem, fondateur du web magazine Le Vélo Urbain.com. Je viens des sports de glisse que je pratique depuis plus de 30 ans maintenant. Au niveau du vélo, j’ai fait pas mal de VTT de descente, de BMX et de freeride pour finalement pratiquer le fixie en milieu urbain en 2012. C’est là que j’ai créé mon premier blog “Fixie Singlespeed“ qui est vite devenu un web magazine pour se transformer en Le Velo Urbain.com quelques années plus tard.

Depuis quand est-ce que le site existe ? Et pourquoi l’avoir créé en 1er lieu ?

Fixie Singlespeed a été créé en 2012 et le Vélo Urbain en 2015. Les deux ont fusionné en février 2019. Quand j’avais le magazine Fixie Singlespeed, mes clients me disaient : “c’est bien de parler des vélos mono vitesse mais tu sais, il va y avoir le boom des vélos électriques et nous, on a besoin aussi d’un magazine qui parle du vélo urbain”. Ce même jour, je vendais un autre de mes magazines, Sports Extrêmes Vidéos. Alors, je me suis lancé dans cette nouvelle aventure avec un nouveau magazine.

Pourquoi faire un site centré uniquement sur le vélo urbain ?

La mobilité est au cœur de nos nouveaux moyens de déplacement. Aujourd’hui il y a beaucoup de magazines sur le vélo mais finalement, il n’y en a pas autant sur le vélo urbain. Pourtant, quand on voit le boom des ventes de vélos en ville, il y a un réel intérêt et une vraie demande d’informations de la part des pratiquants.

Logo Le Vélo Urbain

Pouvez-vous nous présenter la ligne éditoriale du site ?

Ce web magazine est fait pour le grand public qui cherche de l’information sur la mobilité urbaine. Je dirige une agence de communication spécialisée dans la mise en avant de produits Outdoor, Extremotion Communication. Alors forcément, la ligne édito est très orientée produits à tel point que les internautes confondent parfois magazines et magasins.

Quels sont les projets pour Le Vélo Urbain dans un futur proche ?

Pour le moment, il n’y a pas de gros changements à venir. Nous avons aussi les magazines Foil Magazine sur la pratique sportive de l’hydrofoil et Sup Passion sur le stand up paddle. Nous réalisons de petits changements de temps en temps mais pas de grosse refonte de prévu, ni de changement de ligne éditoriale. Par contre, nous allons continuer de pousser les vidéos tests de produits sur nos chaînes YouTube. C’est là qu’il y a une vraie demande de la part du public.

Vous déplacez-vous en vélo ? Et quel vélo possédez-vous ?

Habitant Paris, je fais tous mes déplacements à vélo. J’ai un fixie de type course et un singlespeed Smog plus urbain. C’est un copain qui avait créé cette marque il y a quelques années mais malheureusement, il l’a abandonnée. J’ai aussi un vélo électrique Le Vélo Mad car ce sont également des copains normands de chez moi qui ont monté cette marque.

D’un point de vue plus sociétal, que pensez-vous des infrastructures pour le vélo en France ? 

Étant à Paris, il y a beaucoup de choses qui ont été faites. Mais je ne suis pas toujours en accord avec leur mise en place. Par exemple, rue de Rivoli, il y a une voie pour les voitures et 4 pour les vélos ! C’est tellement étrange que les cyclistes, pour la majorité, ne savent pas de quel côté pédaler. Ensuite, il y a cette nouvelle manie de mettre des voies cyclables dans des rues étroites sur la route, mais en sens inverse des voitures ! Là pareil, c’est tellement dangereux et en plus on se fait crier dessus par les automobilistes. Enfin, au niveau des routes, c’est une catastrophe. Il y a tellement de nids de poules… Bref, il y a beaucoup de choses à faire en France et on devrait s’inspirer de nos voisins nordiques. 

>> A LIRE AUSSI : Comprendre le contre-sens cyclable en France

En cette période électorale, quelle mesure phare prendriez-vous pour favoriser le vélo en ville ?

Ah ah ah 🙂 Je vais faire grincer des dents mais je crois que le port du casque à vélo devrait être obligatoire comme c’est le cas pour les autres deux roues. Idem avec les trottinettes et autres. Je ne veux pas aller dans le morbide, mais si vous saviez le nombre d’accidents que j’ai vu à Paris avec des choses pas très belles de personnes sans casque. J’ai moi même eu quelques gros accidents de vélo dans Paris avec des voitures et des trottinettes électriques et je vous assure que si je n’avais pas eu mon casque, je ne serais pas là en train de vous écrire cela.

>> A LIRE AUSSI : Le port du casque devrait-il être obligatoire à vélo ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils et Actu Vélo

📬 Toutes les deux semaines, je reçois une news complète autour de la petite reine : conseils, itinéraires, actualité
 

Catégories

Qualité de l'air