EuroVelo 12, voyage à vélo sur la véloroute de la Mer du Nord

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Itinéraires cyclables EuroVelo

Partager

EuroVelo 12, voyage à vélo sur la véloroute de la Mer du Nord

Direction le nord de l’Europe pour un itinéraire aussi sauvage qu’apaisant. L’EuroVelo 12, aussi appelée véloroute de la Mer du Nord, dessine une boucle tout autour de la Mer du Nord, à travers de magnifiques paysages nordiques et marins. Une escapade naturelle et historique à travers des pays riches en histoire, en décors et en diversité sur des routes plates et faciles. De Bergen aux îles Shetland, préparez-vous pour un grand bol d’air frais et de dépaysement.

Pédaler autour de la véloroute de la Mer du Nord

Comme son nom l’indique, la véloroute tourne sur elle-même dans les pays qui entourent la Mer du Nord. Sur près de 5900 km, elle traverse la Norvège, la Suède, le Danemark, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Du plat hollandais aux falaises norvégiennes, ce parcours est ponctué de traversées en ferries. À la découverte de l’histoire viking et hanséatique, des polders et des richesses naturelles de la Mer des Wadden et des fjords scandinaves.

Carte itinéraire de la véloroute de la Mer du Nord EuroVelo 12

L’EuroVelo 12, une véloroute facile et accessible

Si la côte norvégienne et ses fjords peuvent parfois offrir un terrain assez accidenté, le reste du parcours est globalement plat et très facile. Au Danemark, en Allemagne et aux Pays-Bas notamment, l’itinéraire offre plusieurs centaines de kilomètres de plat le long du littoral. Au Royaume-Uni, certaines portions sont aussi un peu vallonnées, en particulier du côté de l’Écosse.

Un voyage à vélo idéal pour l’été

L'EuroVelo 12 en Norvège, Nordsøruten
© Mikkel Houmøller – Wikimedia Commons

Compte tenu de la situation géographique des pays traversés, l’été est sans doute la meilleure saison pour arpenter les sentiers de l’EV 12. Les températures dépassent rarement les 20°C dans les parties les plus au nord et 25°C aux Pays-Bas et en Allemagne. L’hiver en revanche est relativement froid et pluvieux, voire enneigé. De plus, l’été offre de longues journées avec des couchers de soleil tardifs magnifiques.

En été, ne ratez pas les festivals d’Édimbourg. De juin à août, la capitale écossaise accueille une dizaine des festivals d’arts et de culture qui célèbrent les traditions du passé et la créativité moderne. Et notamment le Festival International qui met à l’honneur la musique classique et le Fringe, un des plus importants festivals d’art de rue du monde. Du côté de la Suède, le Festival International du Film de Göteborg qui se tient fin janvier ravira les passionnés de cinéma. L’été, rendez-vous au festival de musique Way Out West. Pour une expérience des plus déroutantes, le Up Helly Aa festival of fire célèbre la culture et la musique viking sur les Îles Shetland fin janvier.

Signalisation de l'EuroVelo 12, véloroute de la Mer du Nord, au Danemark
© Tine – Wikimedia Commons

Un itinéraire pas tout à fait terminé

L’EuroVelo 12 est aujourd’hui terminée dans sa partie britannique et danoise. Globalement, les autres sentiers de la véloroute sont terminés car ils font tous partie d’itinéraires nationaux. Ils ne possèdent toutefois pas encore tous la signalisation EuroVelo mais sont tout à fait praticables. Un petit bout seulement est encore en cours d’aménagement le long de la côte ouest de Suède.

>> A LIRE AUSSI : découvrir toutes les véloroutes EuroVelo

Un voyage à vélo sur les côtes de la Mer du Nord

Le long des fjords en Scandinavie

La falaise de Preikestolen en NorvègePour démarrer l’EuroVelo 12, rendez-vous sur la côte ouest de la Norvège, à Bergen. Cette magnifique ville côtière est entourée de montagnes et fjords dont le Sognefjord, le grand du pays. Vous emprunterez d’abord la véloroute de la mer du nord le long de fjords, montagnes, archipel, plages, criques, îles et petits villages pittoresques. À quelques coups de pédales de Stavanger, ne manquez pas Preikestolen, une falaise perchée à plus de 600m au dessus du fjord qui offre un panorama indescriptible. Et un des endroits les plus impressionnants du pays ! À Kristiansand, vous basculerez sur « la route de l’archipel » jusqu’à Larvik et Bøkeskogen, la plus grande forêt de hêtres de Norvège. Direction ensuite la moderne, verte et culturelle capitale du pays, Oslo, sur « la route Oslofjord » pour rejoindre enfin Svinesund à la frontière suédoise.

La cité balnéaire de Varberg en Suède
© Greger Ravik – Flickr

Vous entrerez alors en Suède, dans le comté de Västra Götaland, où l’itinéraire n’est pas encore réalisé jusqu’à Göteborg, la deuxième ville du pays. Située en plein centre de la Scandinavie, Göteborg jouit d’une riche histoire commerciale et marine, et reste encore aujourd’hui une des villes les plus intelligentes du monde. La véloroute que l’on retrouve localement sous le nom de Kattegattleden continue ensuite à travers des petits villages suédois, sites naturels et vues imprenables jusqu’à Varberg, une station balnéaire réputée pour ses spas.

La pointe nord sauvage et les plages de Skagen au Danemark
© Martin Olsson – Wikimedia Commons

Vous pourrez alors prendre un ferry direction Grenå, au Danemark. Vous prenez alors plein nord en longeant la côte jusqu’à Frederikshavn et ses plages. Pour terminer à la pointe sauvage de Skagen dans la péninsule du Jutland, point le plus au nord du Danemark. L’itinéraire, qui n’est pas encore développé dans cette première partie danoise, suit alors la véloroute nationale n°1 aussi appelée « route de la côte Ouest » jusqu’à la frontière allemande. Il vous mènera notamment par Hvide Sande, une petite bande de terre où de grandes dunes s’élèvent entre la Mer du Nord du fjord de Ringkøbing. Tout au bout, la péninsule de Tipperne est une des plus grandes zones d’accueil d’oiseaux d’Europe. Vous continuerez ensuite à descendre en passant par Esbjerg, avec son immense sculpture Man Meets the Sea de quatre hommes assis face à la mer. La petite ville frontalière de Rudbøl signe la fin de l’itinéraire au Danemark.

La Mer du nord à l’accent germanique

Le port de Husum en Allemagne
© W. Bulach – Wikimedia Commons

En Allemagne, l’EuroVelo 12 emprunte la locale « Véloroute de la mer du Nord ». À Klanxbüll, à la frontière danoise, vous entrez dans la région de Schleswig-Holstein, qui offre encore de sublimes paysages. Vous pédalerez d’abord dans la presque-île de Nordstrand, à travers le parc national de la Mer des Wadden classée à l’UNESCO. Puis descendrez vers le sud par Husum et Dithmarschen dans des décors aux airs danois. À Brunsbüttel, vous traverserez le canal Mer du Nord-Mer Baltique pour rejoindre les bords l’Elbe, que vous longerez sur plusieurs dizaines de kilomètres. Glückstadt, Uetersen, Wedel et enfin Hambourg, ville remarquable et port impressionnant. Plaque tournante de la Mer du Nord, elle abrite quelques uns des sites classés à l’UNESCO comme le Speicherstadt ou le bâtiment du Chilehaus dans le district de Kontorhaus.

La zone d'entrepôts de Speicherstadt à Hamburg
© Thomas Wensing – Flickr

En Basse-Saxe, la véloroute longe ensuite la côte en direction de Bremerhaven. Profitez en pour faire une excursion sur l’île d’Heligoland dont les maisons colorées sont alignées le long de la plage et des imposantes falaises. Vous longez alors la Mer des Wadden. Une mer côtière qui s’étend sur 450 kilomètres au paysage naturel unique et réserve de biodiversité. La paisible ville de Emden marque la fin de la partie allemande de la véloroute.

Les maisons colorées de l'île d'Heligoland en Allemagne
© hh oldman – Wikimedia Commons

Aux Pays-Bas, vous empruntez désormais la route de la Waddenzee. Un passage par Groningen, ville maritime mais aussi très jeune et étudiante, et vous pédalerez à travers de grands polders, troupeaux de moutons, grandes fermes et charmants petits villages néerlandais. À Callantsoog, où vous pourrez profiter de la mer sur ses grandes plages de sable blanc, l’EV 12 prend les sentiers de la route de la Noordzee. Vous traverserez Amsterdam, la capitale du pays irriguée par ses nombreux canaux et vélos, puis La Haye, élégante ville royale et siège de la Cour pénale internationale. La véloroute passe ensuite d’île en île, reliées les unes aux autres par des digues puis à travers des zones naturelles protégées où le trafic automobile est interdit. Vous rejoindrez la ville portuaire de Vlissingen puis le village de Sluis à la frontière belge, dominé par son impressionnant moulin à vent.

Il vous faudra pousser jusqu’à Ostende, de l’autre côté de la frontière en Belgique pour embarquer dans un ferry pour Ramsgate, au Royaume-Uni. De nombreuses lignes de ferries permettent également de relier les Pays-Bas à l’Angleterre, comme par exemple la ligne Hoek van Holland – Harwich.

Pédaler sur les côtes escarpées d’Angleterre et d’Écosse

Le port d’Harwich est le point d’entrée de l’EuroVelo 12 au Royaume-Uni. La véloroute met ensuite cap au nord sur la Route Nationale 1. Direction Norwich et ses trente-deux églises médiévales. L’EV 12 longe ensuite la côte est de l’Angleterre. À partir de Norfolk, vous roulerez sur la « Lord Nelson Way » jusqu’au comté de Lincoln où l’itinéraire est jalonné d’œuvres d’art. À Hull, vous entrerez dans les magnifiques paysages du Yorkshire. Sur la route, vous croiserez la Cathédrale de Durham. Un édifice anglican du XIIème siècle, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui a servi de décor à la célèbre école de magie de Harry Potter. Northumberland avec ses paysages verdoyants et sauvages, ses châteaux en pierre et ses cottages est le dernier comté anglais avant d’arriver en Écosse.

Vous arriverez alors à Édimbourg, l’élégante et légendaire capitale. Depuis les ruines de la colline de Calton Hill, le panorama sur la ville est superbe ! Quelques kilomètres plus au nord, Aberdeen est la dernière grande ville traversée par la véloroute. La ville de granit gris laisse ensuite place aux côtes escarpées et aLes paysages sauvages des Îles Shetland sur la véloroute de la Mer du Nordux falaises du nord de l’Écosse. Dernière étape du parcours, la spectaculaire région des Highlands. Vous pourrez faire un détour par le Loch Ness, à quelques coups de pédales au sud de Inverness. Avant de vous laisser impressionner par les montagnes verdoyantes et les immenses lacs et espaces sauvages de la région.

Pour terminer le parcours, les îles Shetland sont un beau condensé de la Mer du Nord. Entre influences scandinaves et écossaises, les prairies vallonnées de ces morceaux de terre en pleine Mer du Nord sont des territoires assez sauvages où la faune garde une place importante. Oiseaux, loutres, phoques mais aussi les célèbres poneys Shetland et chiens de bergers Shetland.

>> A LIRE AUSSI : découvrir l’EuroVelo 11, la véloroute de l’Europe de l’est

Un accès inégal depuis la France

Pour rejoindre l’EuroVelo 12 depuis la France, certaines portions sont plus faciles d’accès que d’autres. En effet, la proximité avec le Royaume-Uni, par exemple, permet d’y accéder plus directement. En train, vous pourrez relier Londres depuis Paris en moins de 1h30, Lille, Calais ou même Lyon.

>> A LIRE AUSSI : comment voyager avec son vélo

Pour vous rendre dans les autres parties de cette véloroute de la Mer du Nord, l’avion sera le moyen de transport le plus simple. Depuis Paris et Nice, vous trouverez des vols directs pour Bergen, Oslo ou Göteborg. Des vols, souvent low-cost et directs existent également vers Hambourg, Amsterdam et Édimbourg depuis la plupart des grandes aéroports français. Les Îles Shetland sont en revanche la seule portion de la véloroute inaccessible directement depuis l’Hexagone.

>> A LIRE AUSSI :

 

 

 

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Kryptonite_201908
comparateur Antivol velo

Qualité de l'air