Faire du vélo sans craindre le froid

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Conseils, Conseils pratiques
Partager
Faire du vélo sans craindre le froid

Les cyclistes, même les plus vaillants le savent, faire du vélo en hiver n’est pas une chose facile. Le froid est mordant et engourdissant. Le découragement est souvent le comportement adopté. Pourtant des solutions efficaces existent, dans l’article « lutter contre le froid à vélo » nous avions déjà présenté les vêtements qui permettent de faire face aux basses températures à vélo. De nouvelles solutions sont proposées par LeCyclo.com. Une gamme de vêtements chauffants est proposée depuis peu pour permettre aux cyclistes les plus frileux ou ceux qui se trouvent dans les régions les plus froides d’utiliser leur deux-roues par tous les temps, et surtout, toutes les température.

chaussette chauffante

La marque Warmawear propose une gamme de vêtements qui ont la particularité d’être chauffants. Ils sont équipés de batteries ou de piles qui alimentent des éléments chauffants qui diffusent une chaleur infra-rouge dans le vêtement. La gamme Warmawear est très complète et permet d’équiper entièrement le cycliste. Elle comprend des chaussettes, des semelles, des gants et des vestes.

semmelle chauffante

Les semelles chauffantes sont des semelles dans lesquelles courent des éléments chauffants qui chauffent le pied par dessous. La chaleur est diffusée dans toute la chaussure. Le pied est donc intégralement chauffé. Vendues en taille unique, il suffit de les découper avec une paire de ciseaux pour l’adapter à la taille de celui qui les utilise. les tailles sont comprises entre 38 et 43. Le câble qui relie la semelle au boitier mesure 75 cm, ces semelles peuvent donc aussi être utilisées dans des .

chaussantte chauffente

Pour ceux qui sont dans les régions les plus froides, il existe aussi des chaussettes chauffantes. Basées sur le même principe que les semelles, les éléments chauffants chauffent la chaussette en se concentrant sur les orteils, la partie la plus sensible du pied.

gant qui rechauffe la main et les doigts

La gamme est complétée par plusieurs gants ou sous gants qui viendront préserver les mains du cycliste de la morsure du froid. Chaque gant fonctionne avec une pile ou une batterie rechargeable qui se loge dans une poche qui se trouve sur chaque gant au niveau du poignet. Un interrupteur permet d’allumer ou d’éteindre le système de chauffage.

gant qui chauufe sous mon gant

Pour les cyclistes qui ont déjà de bons gants et qui trouvent dommage d’en changer pour des chauffants, même s’ils en ont besoin, il existe aussi des sous gants chauffants où les éléments chauffants sont situés sur le bord des doigts pour protéger la partie la plus sensible de la main. Ils sont très fins et viennent se placer sous des gants normaux.

gant avec doigts chauffés

Des gants chauffants tactiles existent aussi pour ceux qui ont besoin de leurs doigts pour manipuler leur téléphone fixé sur le guidon. Warmawear propose une paire de gants qui possède un senseur tactile au bout de l’index de chaque gant.

avoir chaud à vélo

En plus de proposer des solutions chauffants pour les mains et les pieds, Warmawear propose aussi une veste chauffante. Idéale pour les cyclistes avec ses bandes réfléchissantes tube, elle offre en plus un système de chauffage au niveau de la poitrine. Ce système de chauffage est alimenté par une batterie lithium rechargeable.

Tous ces produits fonctionnent soit par pile, soit par batterie. De manière à économiser l’énergie, il est conseillé d’allumer le chauffage lorsqu’on a froid et de l’éteindre lorsque le vêtement est chauffé, plutôt que de le laisser allumé. Il est aussi fortement conseillé d’utiliser des piles rechargeables avec un chargeur pour des raisons aussi bien écologiques qu’économique. Avec un tel équipement, tous les cyclistes sont munis de protections pour faire du vélo par tous les temps.

Retrouvez tous les produits Warmewear sur Lecyclo.com .

 

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air