Le vélib chinois Ofo déjà en France

Publié par 
Dera Victory,
le 
Accueil, Vélo en libre service, Vélos de ville

Partager

Le vélib chinois Ofo déjà en France

Depuis plusieurs jours, Paris a vu se déployer un nouvel acteur dans le domaine du vélo en libre-service. Ofo, une société chinoise, va tenter de se faire une place parmi les Vélib’ et les Gobee.bike. On vous dit tout !

Ofo se lance à Paris

Après Smoovengo et son vélib’, les vélos verts de Gobee.Bike, il faut désormais faire place à un petit jeune. Depuis le 6 décembre 2017, un nouveau venu a fait son entrée sur le marché des vélos en libre-service français. Il s’agit du chinois Ofo. Fraîchement débarqué à Paris, celui-ci revendique être la première plate-forme mondiale de vélos en libre-service. Présent au Salon de la mobilité urbaine Autonomy à Paris en octobre dernier, Laurent Kennel, responsable France de la société, a indiqué qu’Ofo serait disponible dans cinq villes majeures dont la capitale. Près d’une centaine de vélos jaunes sont déjà prévus à Paris. Alors justement, qui est vraiment Ofo ? Et surtout en quoi sera-t-il spécial ?

Vélo jaune en libre service d'Ofo

>> A LIRE : La guerre du VLS à Paris

Un acteur mondial du vélo en libre-service

Les vélos jaunes du chinois OfoOfo, c’est l’inventeur du vélo partagé « en liberté » ou « vélo flottant ». En plus, c’est également un opérateur ambitieux. Effectivement, ses vélos sont aujourd’hui au nombre de 10 millions. Ceux-ci ont été déployés dans le monde entier. Plus précisément, ils ont été implantés dans 15 pays et 180 villes. Pour ce qui est de l’Europe, Ofo est présent au Royaume-Uni, en Autriche, en République tchèque, en Italie et en Espagne.

Mais attention, celui-ci ne compte pas s’arrêter là. En effet, en venant également s’implanter en France, l’opérateur chinois ne fait que confirmer son ambition : devenir leader sur le marché du vélib sans station ! Laurent Kennel décrit ainsi la France comme un territoire au « gros potentiel ». Pour Ofo, nul doute donc que celui-ci peut parfaitement y trouver sa place.

Des vélos en libre-service sans bornes, ni abonnement

Comment fonctionne le vélo Ofo ?Les vélos Ofo sont équipés de trois vitesses, contrairement à ses  deux concurrents. A la différence des Vélib’ actuels et comme les vélos Gobee.Bike, ils fonctionnent sans bornes. Ils seront disposés un peu partout dans les villes. Pour les trouver, les usagers n’auront qu’à les géolocaliser. Pour ce faire, une application mobile est à télécharger. C’est elle qui permettra aux usagers de déverrouiller le vélo de leur choix. Pour le reverrouiller, l’application sera toujours la clé. Une fois le vélo sécurisé, celui-ci pourra être stationné n’importe où.

Par ailleurs, pour faciliter l’utilisation, Ofo a jeté aux oubliettes les abonnements. Le cycliste paie 50 centimes pour 20 minutes d’usage. Un tarif un peu moins avantageux que Gobee.bike qui facture le même prix par tranche de 30 minutes.

A noter que les Parisiens peuvent tester ce vélo Ofo pendant les premières 40 minutes gratuitement jusqu’au 31 décembre 2017 !

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Il faut également ajouter OBIKE qui est présent depuis un mois à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo