Cadre vélo : plutôt acier ou alu ?

Publié par 
,
le 
Accueil, Conseils, Matériel
Partager
Cadre vélo : plutôt acier ou alu ?

Aujourd’hui, divers matériaux sont utilisés par les fabricants pour réaliser le cadre de vélo. L’objectif recherché reste cependant toujours le même, fabriquer un cadre à la fois résistant et léger, le tout aux meilleurs coûts. Il faut tout de même savoir que de nos jours, si la majeur partie des cadres sont faits d’alliages sophistiqués, l’aluminium et l’acier restent les matériaux de prédilection de nombreux fabricants. Alors cadre en acier ou en alu, quel est le meilleur choix ?

Les cadres de vélo

Généralement, les cadres de vélo peuvent être fabriqués avec 4 types de matériaux : l’acier, l’aluminium, le titane, et le carbone. Il existe des alliages d’acier, d’aluminium et de titane spécialement conçus pour améliorer les propriétés et la performance des cadres.

Composants du cadre dé vélo

 Découvrez-en plus sur notre page Index du vélo – Les cadres

Index du vélo - Cadre

 

L’acier et l’alu présentent plusieurs points forts et points faibles.

Les cadres en acier

Cadre en acier pour vélo

Ce métal s’utilise depuis longtemps dans la création de cadre de vélo. Nombreux fabricants préfèrent l’acier car contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est loin d’être lourd et peu réactif. C’est plutôt un matériau offrant de multiples avantages pour la construction d’un cadre.

Travaillé correctement, l’acier peut s’adapter aux moindres exigences du fabriquant pour répondre au mieux aux besoins de chaque cycliste. Un de ses principaux atouts est sa solidité. Ce qui permet de donner naissance à des cadres robustes capables d’encaisser les moindres variations de terrain.

Bien que particulièrement solide, il peut aussi se montrer remarquablement souples. Il rend ainsi possible la réalisation d’un cadre capable d’offrir un maximum de confort au cycliste. En plus de sa capacité à absorber efficacement les vibrations et les chocs, il est également très prisé du fait de sa réputation de matériau « inusable ». Malgré le temps, à condition de bien l’entretenir, un cadre en acier pourra durer des années voire des décennies. Il conservera ses caractéristiques mécaniques tout en permettant au vélo de garder le même comportement qu’à ses débuts.

Comparaison entre l'acier et l'alu pour un cadreToutefois, depuis peu, l’acier a perdu en popularité. Les  nouveaux matériaux réputés plus faciles et plus pratiques à travailler en sont en partie la cause – surtout au niveau des usines de production de masse habituées à se servir des robots pour la réalisation de leurs cadres. L’utilisation de l’aluminium est donc partiellement responsable du déclin de l’acier qui nécessite plus d’intervention humaine dans sa fabrication, et qui est donc plus coûteux.

Par ailleurs, l’alu est moins sujet aux risques de rouille. C’est ce qui a rapidement fait la différence dans l’esprit des cyclistes, dorénavant libérés de l’entretien demandé par les cadres en acier.

>> A LIRE : Cyfac : des cadres de vélo Made in France

Les cadres en aluminium

L’acier est devenu, au fil des années, le matériau privilégié des fabricants de cadres et de vélos haut de gamme. L’aluminium a pris sa place dans la production de masse de cadres. Bon nombre de cadres de vélo actuels font désormais appel à un alliage d’aluminium. Celui-ci est notamment très apprécié du fait de sa légèreté et de ses propriétés lui permettant d’être plus facile traiter en usine grâce à des robots. Ces robots soudeurs manipulent avec facilité l’aluminium pour concevoir des cadres qui ne rouilleront pas.

Cadre vélo en aluminiumMoins chers à la fabrication, moins sensibles à la rouille et plus légers, les cadres en aluminium ont malgré tout un petit point faible: leur rigidité. Un cadre en aluminium peut être plus rigide qu’un cadre en acier. Moins élastique, le cadre sera donc solide mais seulement jusqu’à une certaine limite.

De ce fait, avec les chocs et les kilomètres, ce type de cadre s’abîmera plus vite que ceux en acier. Cependant, avec des tubes de plus gros diamètre, ce même manque d’élasticité du cadre pourra engendrer moins de perte d’énergie au profit d’un meilleur rendement au pédalage – même si la rigidité augmente et entraîne ce manque de flexion,

L’aluminium est donc réservé aux vélos de loisirs, aux vélos que l’on sort occasionnellement (type VTC), moins sujets aux traitements rudes et souvent brutaux que subissent les vélos de course ou les VTT conçus idéalement avec d’autres matériaux. A savoir l’acier, le titane, le carbone ou d’autres alliages.

Ces autres matériaux étant pour la plupart assez coûteux et plus complexes à travailler, certains fabricants préfèrent  opter pour l’utilisation de tubes en aluminium spécifiques, les « oversized » spécialement conçus pour compenser le manque de solidité des cadres en alu. Malheureusement, rien n’est parfait. Avec ces tubes en aluminium, plus robustes mais aussi plus épais que l’acier, les vélos se retrouvent aussi plus lourds.

Cadre en acier ou aluminium ? Au final tout dépendra donc de votre budget mais aussi et surtout de l’utilisation que vous ferez de votre vélo.

Sources :

  • Docvelo
  • Velo.comprendrechoisir.com
  • Victoire-cycles

>> A LIRE : Choisir la bonne taille de cadre vélo selon sa morphologie

Partager

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Cadre vélo : plutôt acier ou alu ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trackback

[…] Le cadre peut être fabriqué avec 4 types de matériaux : aluminium, titane, acier ou carbone. Vous pouvez consulter notre article pour savoir comment bien choisir votre cadre. […]

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air