Connaissez-vous bien votre vélo ?

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, Conseils d'entretien vélo, Conseils vélo

Partager

Connaissez-vous bien votre vélo ?

Si les plus férus connaissent certainement très bien tous les noms des éléments qui composent un vélo, ce n’est pas forcément le cas des plus novices. Petit cours de rattrapage.

Le vélo est de plus en plus présent dans notre quotidien. Outil de sport pour certains, il est un véritable moyen de transport pour d’autres. Avant de pouvoir profiter du cycle à sa guise et partir à la conquête des sentiers, une étape s’impose et pas des moindres : l’assemblage du vélo. Mais connaissez-vous bien toutes les pièces qui le constituent ?

Le cadre : la base du vélo

Élément à la forme de deux triangles, le cadre est en quelque sorte le squelette du vélo. Roues, guidon ou selle… Tous sont reliés par lui.

Il se compose d’une boîte prête à y accueillir un boitier de pédalier. Plus haut, se trouve le tube de selle dans lequel s’intègre une tige qui supporte la selle. Les cyclistes se servent généralement du tube oblique pour accrocher leur porte-bidon.

A l’arrière, on retrouve les haubans qui permettent de fixer des accessoires tels que portes-bagages ou dynamo. A l’avant, le cadre est composé d’un tube de direction. C’est lui qui accueille ce qu’on appelle la potence, c’est-à-dire un axe reliant le guidon au haut de la fourche. Cette dernière, même si elle vient s’adapter dans le cadre, n’en fait pas partie intégrante puisqu’elle est détachable.

cinelli-saetta-2013-road-bike-frame

1156https://www.citycle.com/21218-connaissez-vous-bien-votre-velo  1  1 1                             303

Le cadre peut être fabriqué avec 4 types de matériaux : aluminium, titane, acier ou carbone. Vous pouvez consulter notre article pour savoir comment bien choisir votre cadre.

L’assise

maxresdefault

 

Rembourrée en mousse ou en gel, il convient de bien choisir sa selle en fonction de son type de conduite.

Cet accessoire de confort s’installe sur une tige qui elle-même se glisse dans le cadre du vélo au niveau du tube de selle.

 

 

La roue et ses éléments

Située à l’avant et à l’arrière du vélo, la roue est essentielle. Sa dimension et la largeur de sa jante varient selon la taille du vélo et l’usage qu’en fait le cycliste.

Elle se compose de 24 à 40 rayons qui s’ajustent d’un côté à l’aide d’écrous situés au niveau de la jante. Cela permet de les monter sous tension afin d’éviter que la roue ne tangue lorsque vous roulez. Ils sont rattachés à l’autre bout au moyeu. Il s’agit d’une pièce en aluminium ou en acier qui se place au centre de la roue.

A l’arrière, le moyeu peut être fileté ou équipé d’un corps de cassette. Dans le premier cas, cela permet d’y visser une roue libre : un assemblage de pignons (pièces métalliques dentées) avec un mécanisme anti-recul intégré. Dans le second cas, il est possible de fixer un moyeu à cassette de Shimano.  Entre 7 à 11 pignons peuvent alors s’intégrer dessus.

roues

Pour s’élancer ensuite sur la route, un pneu en caoutchouc est indispensable. Il s’installe dans la jante de la roue. Entre les deux, s’insère une chambre à air pour donner une consistance à la roue. Elle se gonfle à travers une valve qui se rebouche après avec un bouton. Principalement deux types de valves sont montées : les valves Schrader pour VTT et  les valves Presta pour les vélos de route.

Au niveau du pédalier

Pour avancer, pas de secret, il faut pédaler. Pour cela, le vélo comporte un pédalier qui se fixe sur le cadre au niveau du boîtier de pédalier. Il se compose de deux manivelles (une à gauche et une à droite). C’est au bout que les pédales et des cales-pieds s’insèrent.

Le pédalier est ensuite constitué de deux ou trois plateaux, des éléments métalliques dentés. Le nombre de dents peut aller de 26 à 53. Plus il y a de dents, plus le plateau est grand, il faudra donc fournir plus d’effort car il sera plus dur à enrouler. Au contraire, moins il y a de dents, plus il sera plus facile de rouler.

2015-5440-X-Control-727

C’est également au niveau du pédalier qu’est positionné le dérailleur avant. Il permet à la chaîne de changer de plateau pour opérer ensuite un changement de vitesse. Le dérailleur arrière se trouve quant à lui au niveau du moyeu et permet le changement de pignon.

Les non-spécialistes connaissent désormais un peu mieux leur cycle. Pour les plus adeptes, vous pouvez toujours continuer de suivre Citycle pour des articles plus détaillés.

Source : Lepape Info

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. si je ne me trompe pas (et contrairement à ce qui est écrit) c’est le dérailleur avant qui permet à la chaîne de passer de plateau en plateau et le dérailleur arrière lui permet de changer de pignon

    1. Bonjour Cédric,
      Nous nous sommes effectivement emmêlés les pinceaux mais cela a bien été rectifié. Merci pour votre attention !
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air