Les 3 avantages principaux de la pratique du vélo

Publié par
Natacha Bivel,
le 
Partager
Les 3 avantages principaux de la pratique du vélo

Si les bienfaits du vélo sont maintes fois mis en avant, il n’est malheureusement pas encore parvenu à surpasser la voiture, demeurant le principal moyen de déplacement utilisé. Voici cependant quelques informations susceptibles de jouer en la faveur de la petite reine.

 Le nombre de cycliste augmente. C’est ce que nous montrent les nombreuses études et les différents rapports déjà publiés. Dans le document « Capital Region of Denmark/REGIONAL CYCLING REPORT » évoquant la situation, l’évolution et le futur que pourrait connaitre le vélo au Danemark, des données intéressantes sont à retenir.

De 2007 à 2012, la pratique du vélo a connu une évolution globale de 9 %. A Copenhague et à Frederiksberg, une hausse de 19 % a été constatée. Malgré cela, la voiture domine toujours ! 50 % des déplacements travail-domicile et domicile-école ainsi que la plupart des activités récréatives sont effectués en voiture. Le vélo quant à lui est utilisé à hauteur de 22 %.

En ce qui concerne la zone Copenhague-Frederiksberg par contre, les données montrent que le vélo fait partie des modes de déplacement les plus fréquemment utilisés (3 2%) en plus de la marche. Cette augmentation s’avère des plus bénéfiques, non seulement pour les habitants mais également pour l’économie globale de la région. On pourrait alors se demander pourquoi ? Nous connaissons déjà les réponses : elles sont simples et évidentes.

1. Le vélo c’est la santé !

En 2012 les habitants du Danemark ont parcouru  au total 3,5 millions de km par jour à vélo, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2007.  Or, en se déplaçant à vélo, les cyclistes entretiennent leur santé et sont donc moins soumis aux risques de maladie ou de stress. Une population et surtout des travailleurs en bonne santé, de bonne humeur et toujours à l’heure garantissent ainsi une meilleure productivité et bien évidemment moins de dépenses en matière de soin. Sachant que 1 200 km parcourus à vélo équivalent à un jour de congé maladie en moins, en développant et en aménageant de nouvelles infrastructures dédiées aux vélos, les autorités responsables espèrent gagner 34 000 jours de congé maladie en moins par an.

2. Le vélo c’est économique

L’usage du vélo permettrait d’économiser d’importantes sommes d’argent, que ce soit pour les cyclistes ou pour l’administration. Le rapport estime ainsi que des économies de 1,5 milliard DKK (couronne Danoise) sont réalisées chaque année grâce à la pratique du vélo. Les automobilistes profitent également de l’augmentation du nombre de cyclistes. Sachant qu’un cycliste en plus équivaudrait à une voiture de moins, la circulation s’en retrouverait allégée et plus fluide, entraînant du même coup moins de carburant gaspillé dans les bouchons, moins de stress et surtout du temps gagné.

3. Le vélo c’est aussi et surtout écologique

Pour le Danemark, la pratique du vélo permet déjà de réduire les émissions de carbone de 110 000 tonnes par an. Si les cyclistes arrêtaient de circuler, les voitures produiraient alors 96 000 tonnes de carbone en plus. Les trains en produiraient 6 000 tonnes et les bus 8 000 tonnes de plus, qui se retrouverait alors directement dans l’atmosphère.

Pour le climat, il s’agit donc d’un enjeu important puisque selon le rapport chaque augmentation de 1 % du taux de déplacement à vélo permettrait de réduire de 16 000 tonnes les émissions de carbone.

Conscientes de tout ceci, les autorités n’hésitent donc plus à investir massivement pour la promotion de la pratique du vélo. Elles projettent ainsi de mettre en œuvre toute les actions nécessaires pour faire de leur région, un endroit propice au développement du cyclisme, proposant les infrastructures nécessaires, dans un environnement saint et écologique, tout en offrant les meilleures conditions de vie possibles à la population.

D’ici 2020, elles espèrent que 41 % des déplacements pourront se faire à vélo sur tout le territoire, au profit d’une population en bonne santé, du développement économique mais aussi d’un environnement en meilleur état. Pour aller plus loin, voici l’article Citycle : le vélo, un héros pour sauver le monde ? 

Source : Regionh.dk

Partager

Catégories

Archives