Enquête vélo 2014 : les cyclistes français sont imprudents

Publié par
,
le 
Partager
Enquête vélo 2014 : les cyclistes français sont imprudents

Sommes-nous réellement si imprudents ? Il semblerait que oui. Depuis peu, des études et des sondages sont régulièrement publiés. Non pas pour dire du bien des cyclistes mais pour mettre en avant leurs mauvais côtés. Les cyclistes sont donc pointés du doigt surtout en milieu urbain. Considérés comme imprudents, insouciants voire même dangereux, voyons de plus près ce qu’il en est réellement.

Les chiffres à retenir

On se demande pourquoi l’opinion est défavorable aux cyclistes. Chacun peut apporter une réponse à cette question mais pour le moment les études, telles que celle réalisée par Opinionway pour l’assureur MMA, démontrent des résultats assez intrigants :

  • « 77 % des cyclistes prennent autant, voire plus de risques que lorsqu’ils sont motorisés »
  • « 88 % reconnaissent avoir déjà commis une infraction à vélo »
  • « 44 % des sondés ont d’ailleurs l’impression qu’ils ne risquent pas d’amende lorsqu’ils circulent à vélo. »
  • « 44 % des cyclistes reconnaissent avoir déjà eu un accident »
  • « Seuls 41 % portent un casque en journée bien que 63 % des sondés se prononcent en faveur du port obligatoire du casque protecteur »
  • « Ils ne sont que 44 % à porter des vêtements et des accessoires réfléchissants »

Même la Sécurité Routière évoque des chiffres négatifs concernant les cyclistes : « depuis le début de l’année, la mortalité des cyclistes progresse de 6 %. »

Un début de réponse ?

Contrairement aux automobilistes, à première vue, un cycliste ne devrait pas être perçu comme une menace. Et pourtant, d’après les récentes études publiées, il semblerait que ce dernier soit bien plus dangereux qu’il n’y paraisse. Non seulement, il représenterait un danger pour sa propre personne mais aussi pour les autres. Pourquoi ?

A bien y réfléchir, les mauvais comportements des cyclistes, du moins certains d’entre eux, seraient à l’origine de ces affirmations désagréables à entendre, surtout pour ceux qui se qualifieraient de cycliste modèle. Ces « mauvais comportements », quels sont-ils exactement ? Tout le monde sait que dans les rues, des règles régissent la circulation. Pour une circulation plus fluide, plus sécuritaire et plus agréable, chaque usager des voies publiques est tenu de respecter le code de la route. Automobilistes, cyclistes sont soumis à cette obligation. Ce qu’on appelle ici donc « mauvais comportement » serait en l’occurrence toute action allant à l’encontre des règles sensées garantir la sécurité et le bon déroulement de la circulation sur les voies publiques.

Au final il y a de quoi se remettre en question. Et pour ce faire voici l’article sur Le tourne à droite et le double sens cyclable pour une meilleure conduite du vélo en ville.

Source : 20minutes.fr

Partager

11 comments

  1. plus on sera nombreux plus nous aurons d’espace. Et les voitures reculerons. et ns serons en sécuriter. Ne pas oublier un cycliste a une masse 100 kilos maxi alors qu’une voiture à une masse de 1T. donc un cas de choque pas les mèmes impact. Et je me suis jamais fait insultées par un cyclistes en ville je ne compte plus les automobiles C’est un problèmes de rapport de force.

  2. Bonjour
    A quand une véritable réforme du permis de conduire
    a quand une vrai analyse des accidents de la route et d’agir efficacement
    A quand la mise en circulation de vélo de qualité présentant toutes les garanties de sécurité
    A quand une vrai prise en compte des déplacements doux
    Arrêtons de nous lamenter et agissons intelligemment
    Exemple l’éclairage des vélos
    En france des vélos pourris en vente système éclairage pas fiable
    Les flics qui sanctionnent arbitrairement au lieu d’être efficace. Il suffirait de consigner la bicyclette et d’autoriser sa remise en circulation avec des système fiable mais l’intelligence n’est pas au pouvoir
    Pour les feux, les voies à sens uniques etc c’est du même niveau.
    A quand de vrai réponse calibré par rapport aux risques et le taux d’accidentologie
    Ce pays collectivement est désespérant
    Bonne journée

  3. Une « étude » Opinionway payée… par un assureur. J’ai de gros doutes quant au sérieux des chiffres avancés ici.

  4. Pingback:Prévention routière : vélo et retrait de permis - Citycle

Laisser un commentaire

Catégories

Archives