Lux, mesurer l’intensité lumineuse de son feu de vélo

Publié par 
Natacha Bivel,
le 
Accueil, Conseils, Conseils pratiques
Partager
Lux, mesurer l’intensité lumineuse de son feu de vélo

L’éclairage pour vélo oui mais c’est quand même plus simple de faire son choix quand on sait vraiment de quoi on parle. Petite mise au point sur les indications de l’intensité lumineuse de nos éclairages.schema_explicatif_lux_lumen

Pour mesurer l’intensité lumineuse, on parle en lux. Mais concrètement les lux c’est quoi ? Commençons par identifier ce qu’est le Lumen avant de parler de Lux. Le Lumen(lm) est une unité de mesure de l’efficacité de la lumière. On entend par efficacité de la lumière, la quantité d’énergie émise par une source, sous forme de rayonnement lumineux. Venons en au lux(lx), qui correspond à l’efficacité de la lumière par unité de surface. Le lux mesure en fait combien on a de Lumen par m². Le lux est donc la lumière reçue par une surface. Maintenant que nous avons essayer de faire un point sur l’aspect technique du lux, venons en au côté plus pratique.

 

Pour avoir quelques repères sur ce à quoi correspondent ces lux nous avons recherché quelques exemples de votre quotidien ce qui donne :

  • Une nuit de pleine lune n’éclaire que 0.50 lux
  • Lire un livre confortablement nécessite 50 lux
  • Un stade nuit est éclairé à hauteur de 1 500 lux

En ce qui concerne l’éclairage pour vélo le minimum conseillé est de 10 lux. Ce conseil est en Allemagne le minimum  obligatoire pour les vélos. En ville, sur route bien éclairée 10 lux permet d’être vu mais n’apporte pas vraiment une meilleure visibilité pour le cycliste. Pour rouler sur une route mal-éclairée, il faut au moins un éclairage de 20lux. C’est pourquoi la marque Busch and Müller propose de nombreux phares avant avec une intensité lumineuse allant de 25 lux jusqu’à 140 lux. Les cyclistes roulant sur route non-éclairée peuvent ainsi bien s’équiper.

 

Mais il faut savoir que même le lux ne définit pas parfaitement les capacités d’un feu. La largeur, la profondeur, homogénéité l’anti-éblouissement ou encore la précision de la limite clair-obscur joueront également dans la perception qualitative de l’éclairage. Les performances d’un phare sont donc à juger sur son ensemble et pas seulement sur l’intensité en lux ou en lumen.

A lire aussi : 

Partager

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Lux, mesurer l’intensité lumineuse de son feu de vélo"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Christian Scifo
Invité

merci pour ces éclaircissements 🙂 mais qu’elle est la différence entre les lux et les lumen ??

LeCyclo.com
Invité

Le Lux mesure le flux lumineux reçu par une surface (A quelle puissance mon phare vélo éclaire-t-il la route ?). Le Lumen mesure le flux lumineux émis par une source (quelle puissance lumineuse mon feu de vélo émet-il ?).

LeCyclo.com
Invité

Le Lux mesure le flux lumineux reçu par une surface (A quelle puissance mon phare vélo éclaire-t-il la route ?). Le Lumen mesure le flux lumineux émis par une source (quelle puissance lumineuse mon feu de vélo émet-il ?).

trackback

[…] selle, établissez un bon check-up de votre vélo en n´oubliant pas de jeter un coup d´œil sur l´intensité lumineuse de vos feux. Sécuriser son moyen de transport, c´est se protéger soi-même des dangers qui pourraient se […]

Martin D
Invité
Bonsoir Votre article sur Lux et Lumen n’est pas brillant, bien que la conclusion de l’article soit correcte (le nombre de lux ou de lumen est insuffisant pour évaluer les performances d’un phare de vélo car ces 2 nombres ne disent rien sur la répartition du flux lumineux dans l’espace). La définition que vous donnez du lumen est confuse et incomplète. Votre réponse à une question formulée par un lecteur le 21 nov. 2013 rachète partiellement l’article mais laisse quand même un peu à désirer. En ce qui concerne la performance des phares de vélo exprimée en lux, ce serait… Read more »

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air