Le Dk’vélo, le service de VLS de Dunkerque

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Vélo en libre service, Vélos de ville

Partager

Le Dk’vélo, le service de VLS de Dunkerque

Troisième ville la plus peuplée du Nord-Pas-de-Calais, Dunkerque s’est aussi dotée de son vélo en libre service en 2013 après Calais et Lille : le Dk’Vélo. Le petit vélo dunkerquois bleu et noir a aujourd’hui conquis le cœur de ses habitants. Présentation, mode d’emploi et tarifs du Dk’vélo de Dunkerque.

Le Dk’vélo débarque sur Dunkerque

Présentés en mai 2012, les 200 vélos dunkerquois sont mis en service le samedi 31 août 2013. Le VLS aux couleurs de la ville s’intègre complètement dans le réseau de transport urbain de l’agglomération en venant accompagner et compléter le Dk’Bus.

Dk’vélo, un dispositif au service de tous
© Dk’vélo

Pour son lancement, le service se base dans un premier temps sur un maillage de 20 stations. Quelques mois plus tard, en novembre 2013, de nouvelles stations viennent s’ajouter pour couvrir et rendre accessible les divers quartiers de la ville : Dunkerque Centre, Rosendaël, Malo-les-Bains, Petite-Synthe, Saint-Pol-sur-Mer et Coudekerque-Branche. Portant à 31 le nombre de stations Dk’Vélo disponibles.

Aujourd’hui, 46 stations sont au total réparties sur tout le centre-ville. Et jusqu’à Grande Synthe à l’ouest et Leffrinckoucke à l’est.

Sous-utilisé, le service couterait près d’un million d’euros par an, mais il est maintenu dans l’agglomération dunkerquoise. Mieux encore, la gratuité est annoncée sur l’ensemble du réseau DK’Bus en septembre 2018. Y compris pour les vélos en libre-service. Ce qui fait de Dunkerque la première ville française à proposer gratuitement un service de bicyclette en libre-service.

Un vélo aux lignes épurées et élégantes

Pour sons service de VLS, Dunkerque a fait le choix d’une bicyclette à la fois robuste, facile d’entretien, confortable et élégante. Avec un cadre mixte en aluminium, le Dk’vélo est un vélo de ville léger, confortable et distingué. Un panier avant permet de transporter ses affaires.

>> A LIRE AUSSI : 10 accessoires incontournables pour cyclistes en VLS

Le Dk’vélo, une bicyclette élégante et fonctionnelle
© Communauté urbaine de Dunkerque

Côté technique, le Dk’vélo a deux caractéristiques principales. Il est équipé de freins à tambour, qui ont un meilleur rendement sous la pluie. Mais également d’une transmission par cardan, c’est à dire sans chaîne, une spécificité assez unique sur un VLS.

Le vélo est accroché à sa borne par un simple antivol à code, qui permet également de l’attacher lorsque l’on s’arrête hors station.

Dk’vélo pratique : guide d’utilisation

Tarifs et formules

Une transmission en cardan pour le Dk’vélo
© MichelDelebarre – Twitter

Depuis septembre 2018, l’abonnement au service Dk’vélo est gratuit. Alors que le service de VLS dunkerquois proposait jusqu’alors 3 formules payantes, il n’existe désormais plus que le seul abonnement annuel gratuit.

Le première demi-heure d’utilisation est également gratuite, mais la location reste payante au-delà de cette première demi-heure. La deuxième demi-heure vous coûtera 1€, puis chaque 30 minutes supplémentaires sera facturée 2€. Si le vélo n’est pas restitué dans un délai maximum de 24h, la caution de 150 euros sera retenue.

Dk’bus, qui gère le réseau de transports en commun de la communauté urbaine de Dunkerque ainsi que le service de VLS précise qu’il n’est en effet « pas possible de rendre la location gratuite dans la mesure où il faut que le vélo soit remis à une station pour être utilisé par d’autres. Si la location était entièrement gratuite, les vélos seraient stationnés chez les personnes sans limitation de durée et ne pourraient pas servir aux autres. Cela conduirait à la privatisation des vélos par les usagers. »

Mode d’emploi

Une station Dk’vélo à Dunkerque
© Kai Kowalewski – Wikimedia Commons

Les abonnés au service peuvent directement se rendre à la borne d’une station et libérer un vélo en choisissant l’option « louer un vélo ». Il suffit alors de s’identifier en appelant le numéro indiqué sur le boitier. Ou plus simplement, en validant la carte d’abonnement sur l’emplacement dédié de la borne. Pensez à récupérer le code du cadenas, qui sert à attacher le vélo à sa borne lors de sa restitution.

Pour les utilisateurs qui ne sont pas abonnés, il faut d’abord appeler le 03 66 89 11 11 lors de la première utilisation (ou se rendre directement à l’espace DK’Bus Place de la Gare), puis renseigner ses coordonnées bancaires. Après avoir choisi l’option « louer un vélo », il faudra s’identifier en appelant de nouveau, cette fois le numéro indiqué sur le boitier, et il sera alors possible de décrocher son vélo. Avant de partir, récupérez le code cadenas sur le boitier.

Une fois le vélo accroché, la borne indique le temps d’utilisation ainsi que la somme correspondante qui sera facturée à l’utilisateur.

À ce jour, il n’existe pas d’application mobile pour utiliser le service Dk’vélo.

Il n’existe pas non plus d’autres moyens de transports en libre service ou free-floating à Dunkerque.

Vous pouvez en savoir plus sur le site des VLS de Dunkerque.

[Article publié le 7 octobre 2013 et remis à jour le 10 juillet 2019]

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Excellent je vais suggérer cette formule à ma mairie nous sommes 50000 habitants….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Kryptonite_201908
comparateur Antivol velo

Qualité de l'air