Le phénomène Fixie, Pédalez branché

Publié par 
Natacha Bivel,
le 
Accueil, Conseils vélo, Matériel vélo

Partager

Le phénomène Fixie, Pédalez branché

Vous ne l’avez peut être pas remarqué mais les fixies envahissent depuis quelques années les grandes métropoles du monde. Ce nouveau phénomène de mode inspiré d’Amérique du Nord. Le fixie nous provient plus précisément des coursiers New Yorkais. 

Les origines du fixie

C’est dans les années 90 que les coursiers new-yorkais décident de se mettre au Fixie. On entend par Fixie un vélo à pignon fixe c’est à dire, sans roue libre et sans système de vitesses. Vous êtes alors obligés de toujours pédaler, la moindre pause et le vélo freine. L’idée de départ des coureurs était de dépouiller au maximum leur vélo pour le rendre plus léger. Mais surtout pour éviter de se faire voler leur principal outil de travail. Ainsi ils enlevèrent lumières et accessoires et le pignon fixe leur permit de se passer de freins et levier de freins.

C’est également toute une philosophie de rouler en Fixie. En effet, le pignon fixe nécessite de toujours pédaler. Et plus on pédale plus la pédale entraîne la jambe. Les coursiers se disent alors « ne faire qu’un » avec leur vélo. Mais les vélos à pignon fixe existaient déjà bien avant les coursiers d’Amérique du Nord. A l’origine, ces vélos de courses très légers sont utilisés par les cyclistes sur pistes.

Fixies customisés

De vrais bijoux de collection

Aujourd’hui, les Fixies ne sont plus réservés aux coursiers New Yorkais ou aux coureurs. Ils s’arrachent comme de véritables pièces de collection. De nombreux aspects de ces Fixies sont conservés mais un paramètre est arrivé en plus : la customisation. Aujourd’hui les fans roulent quotidiennement avec un Fixie bien apprêté. Certains en ont fait leur véritable passion. Selle en cuir noir, cadre d’ancien vélo de course repeint, pédales assorties à la couleur du cadre ou de la guidoline, etc. On privilégie les accessoires vintage qui vont bien avec ce type de vélo. Aujourd’hui ces vélos sont de véritables bijoux où chaque élément est choisi avec soin.

Selle Brooks sur fixie

>> À LIRE : Refaire la peinture de votre vélo en toute facilité

Vous aussi, adoptez le fixie !

Mais attention, rouler avec un vélo à pignon fixe n’est pas chose simple. Surtout si jusqu’à présent, vous rouliez beaucoup avec un vélo équipé d’une roue libre. Pour les plus courageux qui veulent s’essayer, des pédales munies de cales-pieds sont indispensables. Certains sont en plus très branchés comme sur la photo ci-contre. Cales pieds pour fixieVous pouvez aussi installer un frein sur votre roue avant (inutile sur la roue arrière qui se bloque automatiquement lorsque vous arrêtez de pédaler). Ce dernier vous permettra de freiner même si vous ne maîtrisez pas les Skid, freinage provoquant un dérapage seulement en bloquant la roue arrière, surtout utilisé par les utilisateurs confirmés.

Poignée double freinEnfin notez qu’aujourd’hui, si vous avez déjà essayé à maintes reprises le pignon fixe mais que rien n’y fait vous n’y arrivez pas, de nombreux moyens permettent de suivre cette mode. Troquez le Fixie par un Single Speed, ce dernier est un vélo à une vitesse ce qui vous permet de garder le côté « épuré » au niveau de votre pignon tout en vous permettant de bénéficier de la roue libre. Ensuite vous pouvez le customiser selon vos goûts tout comme un Fixie et de nombreux accessoires permettent de « tromper » et donner cet effet épuré comme les leviers double freins qui permettent de n’avoir plus qu’une poignée pour les deux freins.

Il ne vous reste qu’à trouver un vieux vélo de course et laisser aller votre imagination …

Parution de l’article : 28/08/2013, mis à jour le 01/02/2018

>> À LIRE : Le vélo fixie dans l’illégalité ?

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le phénomène Fixie, Pédalez branché"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Driss
Invité

N’y a-t-il pas conflit avec la législation qui impose d’avoir 2 freins (un avant et un arrière ou un système torpedo)?

Cédric Attali
Invité

Effectivement, vous avez raison le fixie n’est normalement pas équipé pour rouler en toute légalité sur les routes françaises.
Il lui manque bien entendu un frein arrière mais aussi avant qui lui peut être installé par le cycliste pour correspondre au mieux avec la loi.

Donc les fixies sont tolérés par les forces de l’ordre mais ne sont pas légaux.
Pour en savoir un peu plus nous vous conseillons cette article :
Réglementation pour le fixie

DURAND Luc
Invité

Je peux comprendre le besoin de légèreté des coursiers, même si le fait de se passer du frein avant (qui est le frein le plus efficace d’un vélo) est un peu suicidaire. Mais, d’un point de vue légal, il est tout simplement interdit de circuler avec ce genre de vélo !
– pas de frein a l’avant
– pas de reflecteurs

trackback

[…] géométrie du cadre de Fixie est également un facteur à considérer. Préférez un empattement plus court, autrement dit une […]

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo