Le port du casque à vélo, une protection utile

Publié par 
,
le 
Accueil, Conseils, Conseils pratiques
Partager
Le port du casque à vélo, une protection utile

Si l’on a créé les casques c’est qu’il y a une bonne raison. Les casques à vélo sont faits pour protéger la tête du cycliste lors d’une chute. Même si la loi n’oblige pas son utilisation, il apporte des avantages non-négligeables.

Malheureusement, c’est souvent à cause du décès d’un cycliste, à la suite d’une chute, que les autorités se réveillent ; on se souvient de la mort, il y a une dizaine d’années d’un coureur cycliste sur le Paris-Nice. Suite à ce drame les fédérations de cyclisme ont décidé de rendre obligatoire le port du casque sur toutes les courses professionnelles. Les cyclistes avaient accueilli la nouvelle favorablement ; les casques d’aujourd’hui arrivant à lier légèreté avec haute performance de sécurité.

Les bonnes raisons de porter un casque

La majorité des cyclistes connait, un jour ou l’autre, une mauvaise chute ou un accident (c’est pas pour vous faire peur mais ça arrive régulièrement). D’après les chiffres de la Sécurité Routière, il y a en France 25 millions de cyclistes, chaque année 250 d’entre eux perdent la vie et 6000 se retrouvent blessés.

Lors de ces chutes, le casque sera d’une grande aide car il réduit de 85% le risque de traumatisme crânien et cérébral grave. Ainsi, si chaque cycliste portait un casque, quatre traumatismes crâniens sur cinq pourraient être évités.

Tous les pays adoptent déjà ce point de vue. En Australie par exemple, le port du casque est obligatoire depuis 1991. Et suite à cela, le nombre de cyclistes portant un casque est passée de 30 à 60%. Et en Espagne, cette loi fut mise en vigueur seulement depuis 2005 sur le réseau de routes nationales hors agglomération.

L’obligation du port du casque ne fait pas que des émules. Certaines études soutiennent l’idée qu’obliger les cyclistes à porter un casque pour rouler diminuerait la pratique du vélo, les bénéfices apportés par le vélo se diffuserait par conséquent à moindre mesure entrainant ainsi un facteur décès supérieur.

En tout cas, que l’on soit pour ou contre cette obligation, la sécurité reste cruciale dans la pratique du vélo et le port du casque peut permettre de se protéger efficacement. C’est un accessoire que tout bon cycliste doit avoir dans sa garde-robe même si il ne l’utilise pas quotidiennement.

Source :

Partager

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Le port du casque à vélo, une protection utile"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Christophe
Invité

Mon avis personnel : le port du casque est une bonne chose, mais je suis contre une obligation.

Manuel
Invité

Et les piétons…? c’est la vitesse…des autos cause fréquentes des accidents sur vélos et piétons.
1/ réduire la vitesse des voitures par la répression
2/ port du casque et du gilet jaune fluo pour les piétons et cyclistes ( je pense aux piétons qui marchent sur la chaussée à cause des voitures garées sur les trottoirs)

Nicolas L
Invité

Je suis du même avis que Christophe.
La FUB a rassemblé pas mal d’éléments sur ce sujet :
http://www.fubicy.org/spip.php?rubrique41
ou plus particulièrement :
http://www.fubicy.org/spip.php?article136

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air