En balade à vélo, respectons la nature !

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Services et conseils

Partager

En balade à vélo, respectons la nature !

Le vélo a ce grand avantage de pouvoir être pratiqué partout. En zone urbaine comme à la campagne, à la montagne, en forêt, le long des côtes, il est possible de profiter de ce moyen de déplacement dans la limite des zones autorisées. Rando urbaine, balade à vélo, cyclotourisme, VTT, les pratiques peuvent aussi être différentes. Mais, outre la bicyclette, autre chose unit tous ces pratiquants : le devoir de respecter l’environnement. Voici quelques conseils pour ne pas faire d’impair.

Environnement et vélo, un débat épineux

À vélo, respecter les réglementations et les chemins interdits
© Phil Gradwell – Flickr

Les sports de nature ont parfois tendance à soulever des débats et polémiques. Impact sur l’environnement pour les cyclistes qui roulent dans la nature, cohabitation entre usagers, responsabilité des pratiquants… Les problématiques abordées sont nombreuses. Paradoxalement, le vélo est à ce jour une des principales alternatives aux véhicules polluants. Un moyen de transport écologique qui prend peu de place et aux faibles nuisances sonores.

Les amateurs de vélo tout terrain savent de quoi il s’agit. Le VTT est un des sports souvent mis en cause juste derrière les sports motorisés (moto-cross, rallye…). Les interdictions aux vététistes dans les zones naturelles ont même tendance à se multiplier. Pour défendre cette pratique, des associations lancent régulièrement des campagnes pour prouver leur bonne foi. La Mountain Bikers Foundation, par exemple, incite notamment les vététistes à mettre en place des actions locales comme l’entretien des chemins ou le ramassage de déchets.

La protection de l’environnement, au-delà d’être est un sujet d’actualité brulant, est une nécessité absolue. Il est donc de notre devoir, quelle que soit notre pratique cycliste, d’être irréprochable dans chacune de nos sorties ou balades à vélo.

Quelques gestes éco citoyens de base à connaître

Faire attention à la réglementation

En voyage à vélo, à VTT ou en ville, profitez des équipements qui vous sont offerts tout en respectant les recommandations et les réglementations en vigueur. Si vous organisez une sortie en forêt ou à la montagne particulièrement, pensez à vous renseigner sur les sentiers autorisés et les zones interdites aux vélos. En effet, certains endroits sensibles bénéficient de réglementations spécifiques et sont protégés notamment dans les parcs nationaux. Gardez aussi en tête qu’en France, le camping sauvage est interdit, sauf dans le cas où vous avez l’autorisation d’un propriétaire !

Le camping sauvage est interdit en France
© Aldolammel – Wikimedia Commons

>> A LIRE AUSSI : la check list pour un voyage à vélo

Environnement et vélo, laisser les endroits propres

Après un pique-nique, ne laissez pas trainer vos déchets ! Ce conseil semble être d’un bon sens absolu, mais il est nécessaire de le répéter. De la même façon, lorsque vous vous alimentez au guidon de votre vélo, gardez les emballages sur vous. Essayez de les ranger dans une poche ou dans une sacoche. Vous aurez la possibilité de vous en débarrasser dès lors que vous croiserez une poubelle.

>> A LIRE AUSSI : le plaisir de faire du vélo en campagne

Respecter la propriété privée

Pendant une balade à vélo, il peut parfois être tenter de cueillir une pomme dans un verger. Toutefois, il est fort probable que ce dernier soit privé ! Respectez la propriété privée et les cultures privatives, et ne cueillez pas les fruits n’importe où.

Ne pas laisser de traces

Respecter la flore ainsi que la faune sauvage est également essentiel. Votre passage ne doit avoir aucune influence sur le milieu naturel que vous traversez. Enfin, faites-vous le relais des initiatives en faveur de l’environnement. Et n’hésitez pas à participer ou à mettre en place des actions concrètes pour préserver les endroits où vous aimez vous balader !

>> A LIRE AUSSI : des conseils pour des vacances en famille à vélo

Ces quelques conseils environnement et vélo peuvent paraître évidents pour la plupart. Mais on a déjà tous vécu ce moment où après quelques heures de balades, arrive l’heure du pique-nique. La faim se fait ressentir et les jambes sont lourdes mais avant de s’installer correctement il faut commencer par faire le ménage dans ce petit coin de nature qui nous plaisait tant de loin. Pour éviter ça, respectons tous ensemble l’environnement. Et si c’est déjà le cas, n’hésitez pas à partager ces conseils avec votre entourage, pour que tout le monde soit au courant !

>> A LIRE AUSSI : les sacoches Bikepacking pour voyager léger à vélo

[Article publié le  et remis à jour le 22 mars 2019]

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Hovding_2019

Qualité de l'air