À vélo sur la Route des Fromages de Savoie : le Tour du Semnoz

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

À vélo sur la Route des Fromages de Savoie : le Tour du Semnoz

Que diriez-vous d’une balade à la montagne pour votre prochain voyage à vélo ? Entre la beauté du lac d’Annecy et l’apaisant Massif des Bauges, direction le Tour du Semnoz pour pédaler sur la Route des Fromages de Savoie ! En immersion au pied des Alpes, découvrez la culture fromagère savoyarde. Une escapade naturelle, originale et dépaysante pour les cyclovoyageurs en recherche de vacances sportives… et gourmandes !

Un itinéraire pour les amateurs de montage… et de fromage

Le Tour du Semnoz propose un parcours de 55km. Il s’agit d’un itinéraire labellisé « Vélo & Fromages, la France sur un plateau », un projet national né en avril 2019 pour mettre en valeur le patrimoine fromager des régions françaises. Une démarche complémentaire avec le vélo qui offre le rythme idéal pour prendre le temps de découvrir, de rencontrer et de partager. La boucle au départ d’Annecy longe le lac pendant quelques kilomètres avant de s’enfoncer dans la vallée du Chéran. Puis de retrouver enfin les rives du lac turquoise après un détour par le Massif des Bauges et ses fromageries.

Carte Tour du Semnoz sur la Route des Fromages de Savoie
© Département de Haute-Savoie – Itinéraire du Tour du Semnoz

La Route des Fromages de Savoie, un minimum de condition physique nécessaire

Le parcours est d’une difficulté moyenne. En effet, il faudra franchir au total près de 650m de dénivelé positif. Dont 480m durant les 12 km d’ascension du Col de Leschaux – soit une pente moyenne de 4% – qui, avec son profil régulier est le col cyclotouristique le plus emprunté de Haute Savoie. Ce circuit est idéal pour débuter dans l’ascension des cols. Le vélo à assistance électrique est tout de même conseillé pour les débutants.

Sommet du Col de Leschaux surla Route des Fromages de Savoie
© Florian Pépellin – Wikimedia Commons – Col de Leschaux

>> A LIRE : Découvrez les cols réservés aux vélos en France

Des vacances réussies du printemps à l’automne

La période de mai à septembre est la plus propice pour réaliser cette balade. Même au cœur de l’été, les température dépassent rarement les 25°C. Si vous souhaitez vous y aventurer en avril ou en octobre, c’est également possible mais il faudra penser à prendre de quoi bien se couvrir la nuit. Le reste de l’année est peu favorable, d’autant que la région connait une période d’enneigement assez importante l’hiver.

Si vous prévoyez de venir l’été, ne ratez pas l’ impressionnant spectacle pyrotechnique de la Fête du lac d’Annecy le premier week-end d’août. Début octobre, vous pourrez également assister au traditionnel Retour des Alpages, une fête folklorique qui rend hommage aux traditions savoyardes à l’occasion de la redescente des troupeaux ayant passé les beaux jours dans la montagne. Début mars, les ruelles du Vieil Annecy vibrent au rythme du Carnaval Vénitien et de ses étonnants costumes. De nombreux événements sportifs sont également organisés dans la région tout au long de l’année.

Feux d'artifices sur le Lac d'Annecy
© Mick7402 – Wikimedia Commons – Fête du Lac d’Annecy

Une balade sur des petites routes

Les 10 premiers km s’effectuent le long du lac sur une piste cyclable séparée de la route et de la circulation automobile. Sur tout le reste de l’itinéraire, vous emprunterez des petites routes départementales, qui à la belle saison sont toutefois plus fréquentées par les vélos que par les voitures. Prévoyez de garder une carte ou un GPS sous le coude, ou d’avoir en tête les villages à traverser car la véloroute n’est pas balisée.

Une boucle cycliste d’Annecy au Massif des Bauges

Entre lac et montagne

Le départ du Tour du Semnoz est donné à Annecy. Avec ses charmants canaux, ses berges fleuries, ses ponts et ses petites maisons aux façades colorées, la capitale de la Haute-Savoie porte bien son surnom de Venise des Alpes. Après avoir flâné dans la vieille ville, vous rejoindrez la Voie Verte du lac d’Annecy pour une mise en jambe sur la piste cyclable qui longe le superbe lac au pied des Alpes. À Sevrier, vous quitterez la voie verte pour traverser le village le long d’une départementale. Avant de rejoindre de nouveau une piste cyclable jusqu’au village de Saint-Jorioz, où vous pourrez profiter une dernière fois du lac avant de vous enfoncer dans le Massif des Bauges.

Voie verte du Lac d'Annecy
© Savoie Mont Blanc – Bijasson – Piste cyclable lelong du Lac d’Annecy

Vous serez en effet au pied du col de Leschaux, la grosse difficulté de la balade qui culmine à 897 m. Si plusieurs routes permettent d’atteindre le sommet, la montée ombragée est longue d’environ 12 km à 4% de moyenne. Une fois arrivée à Leschaux, les plus en jambes pourront continuer de grimper jusqu’au Mont Semnoz à 1660 m d’altitude. Une ascension de plus de 17 km à 7% de moyenne qui nécessite une très bonne condition physique ! Heureusement, il s’agit d’un détour tout à fait facultatif.

Route du col de Leschaux sur le Tour du Semnoz
© Guilhem Vellut – Wikimedia Commons – Vue du Lac d’Annecy deuis la route du Col de Leschaux

Une bouffée d’air pur (et de fromage) dans le Massif des Bauges

Après l’effort de la montée, le réconfort de la descente ! Vous plongerez vers la vallée du Chéran en direction de Lescheraines, au cœur du massif des Bauges. Profitez-en pour y visiter la coopérative laitière qui produit de nombreux fromages savoyards fermiers et AOP : Tome des Bauges, raclette, Reblochon, Chevrotin, chèvre… Vous prendrez ensuite la route vers Allèves, le long du Chéran. Pensez à prendre des sacoches vélo pour rapporter quelques trésors à déguster après la balade.

Etalage de fromages savoyards sur la Route des Fromages de Savoie
© Arnaud 25 – Wikimedia Commons – Fromages savoyards

Juste après le village, le détour vers l’impressionnant Pont de l’Abîme vaut le détour. Comptez toutefois 1km de descente, et donc de remontée. Il offre également une vue imprenable sur les Tours Saint Jacques, trois imposants piliers de calcaire sculptés par le temps. La fin de la descente vous mènera à Gruffy et sa Fruitière du Semnoz, où vous pourrez déguster quelques morceaux d’Abondance et de Tome des Bauges. Avant l’excès de formage, vous reprendrez votre vélo direction Viuz-la-Chiésaz, Balmont puis Vieugy sous le regard de l’imposant Semnoz, qui vous ramèneront à Annecy. La boucle de cette Route des Fromages de Savoie est bouclée.

Le Pont de l'Abîmeau sur le Chéran tour du Semnoz à vélo
© Guilhem Vellut – Wikimedia Commons – Pont de l’Abîme au dessus du Chéran

Détails pratiques : accès et hébergements sur le Tour du Semnoz

La route des fromages de Savoie est facilement accessible depuis Annecy. Les lignes de train TER depuis Valence, Annemasse et Saint-Gervais desservent la gare plusieurs fois par jour. Il est également possible de venir en TGV depuis Paris ou en TER ou en bus depuis Lyon ou Chambéry. En voiture vous pourrez rejoindre la ville par l’A41 accessible depuis Lyon, Marseille ou Genève. Vous pourrez stationner votre voiture dans un des parking d’Annecy comme par exemple le Parking de la Préfecture.

Vieil Annecy coloré sur la Route des Fromages de Savoie
© Tiia Monto – Wikimedia Commons – Le Thiou dans le vieil Annecy

Pour dormir, il faudra privilégier Annecy et les villes au bord du lac. Vous y trouverez en effet plus de possibilités d’hébergements que dans la partie montagneuse. Hôtels, campings ou gîtes, il y en aura pour tous les budgets. Retrouvez également des hébergements collectifs, hôtel et gîtes labellisés « Accueil Vélo » du côté d’Annecy et de Sevrier.

Routes des Fromages de Savoie : les alternatives plus sportives

Il existe 4 autres circuits thématiques « Vélo et Fromages » en Haute Savoie. Toutefois, en raison de leur dénivelé et de leur difficulté, ils sont plutôt réservés aux cyclistes confirmés et préparés qui souhaitent faire des étapes sportives. Le Circuit de la Vallée Verte, le plus facile des 4 avec 950m de dénivelé sur 66 km entre le lac Léman et le col de Cou. Le Tour des Glières, un circuit préalpin de 90 km au nord d’Annecy avec pas moins de 1280m de dénivelé positif. Le Tour du Colombier d’Aillon, une balade de 80 km dans le Massif des Bauges au départ de Chambéry qui offre 1350m de dénivelé positif avec notamment l’ascension du col des Prés. Et enfin la Traversée du Beaufortain, 58 km depuis Bourg-Saint-Maurice et 1690m de dénivelé positif à travers des panoramas somptueux sur la Vanoise et le début de la chaine du Mont-Blanc.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air