Typologie de vélo sans pédale : de la draisienne à la trottinette électrique

Publié par 
Emilie De Citycle,
le 
Accueil, Matériel vélo, Matériel vélo enfant

Partager

Typologie de vélo sans pédale : de la draisienne à la trottinette électrique

Draisiennes bois ou acier, trottinettes, tricycles, on retrouve de nombreux types de vélos sans pédales. Ces cyclos peuvent être pour les enfants comme pour les adultes. Des vélos et trottinettes électriques ou non. Ils offrent surtout un nouveau mode de transport qui se démocratise et qui semble de plus en plus à la mode. 

Les types de draisienne

Draisiennes bois et acier à deux roues

Draisienne bois 10 pouces Dip Dap MiniPar définition, une draisienne est un petit vélo à deux roues qui ne possède pas de pédales. Ancêtre du vélo, ce véhicule est désormais très prisé des enfants. Il leur permet de développer leur sens de l’équilibre mais aussi de gagner en autonomie lors des sorties. Au guidon de son vélo d’apprentissage, il décide des trajectoires et de la vitesse. C’est un jouet idéal pour son épanouissement et pour découvrir les joies de la glisse. Toutefois, la draisienne n’est pas réservée aux enfants. Des modèles sont accessibles pour les plus grands, qui peuvent être utilisés pour l’apprentissage, les déplacements ou juste pour le plaisir.

On trouve de nombreux modèles différents. Pour les enfants tout d’abord, vous avez le choix entre les draisiennes bois comme le propose Dip Dap, des draisiennes métal comme la draisienne Puky ou encore, une draisienne en plastique, de la marque Polisport notamment, pour garçon ou fille. Chaque modèle possède ses qualités et vous n’aurez pas de mal à trouver un vélo d’apprentissage qui correspond aux besoins de votre enfant, en fonction de son âge : de la draisienne 2 ans jusqu’aux modèles pour 4 ou 5 ans. Les équipements sur ces véhicules sont assez variés et vous pourrez opter pour des pneus gonflables, un système de frein à main ou encore la présence d’une sonnette ou d’un panier.

>> A LIRE AUSSI : Le vélo sans pédale pour l’apprentissage de l’équilibre

Draisienne à trois roues, tricycles

Trouver l’équilibre sur deux roues est parfois difficile pour les enfants. Si votre petit n’est pas prêt à foncer au guidon d’un vélo d’apprentissage classique, le tricycle ou la draisienne 3 roues peuvent être de bonnes options. La différence entre les deux se limite à la présence ou non des pédales. La draisienne n’en possède pas mais il existe quelques modèles avec trois roues. Généralement, ce sont des véhicules évolutifs qui peuvent passer du tricycle au deux-roues en quelques manipulations. Ils permettent à l’enfant d’appréhender en douceur la notion de l’équilibre.

Les vrais tricycles disposent de pédales. Ils familiarisent son utilisateur à l’une des notions majeures de la pratique du vélo : le pédalage. C’est un bon moyen pour s’essayer à la glisse d’autant plus qu’avec les trois roues, le véhicule est très stable. Ce qui est très rassurant pour l’enfant. Il pourra par la suite, développer son équilibre pour s’installer sur un vrai vélo le moment venu.

Draisienne électrique

Plutôt destinées à un public adulte, les draisiennes électriques commencent à s’installer dans les rayons deux-roues. Très proches du vélo à batterie, ces véhicules ne disposent pas de pédales et ne demandent donc aucun effort. Heureusement puisque ces modèles, comme les vélos électriques, pèsent souvent assez lourd. La Biki de Moovway ne déroge pas à la règle puisqu’elle affiche un poids de 15 kg. Elle propose une autonomie de 15 km pour un temps de charge de 4 heures. Beaucoup de chiffres pour une draisienne qui peut filer jusqu’à 20 km/h. Ce modèle offre des performances intéressantes pour une entrée de gamme. Le modèle 250 standard de Stigo ne convient pas à toutes les bourses mais possède des caractéristiques supérieures. Son autonomie est de 25 kilomètres pour un temps de charge de 3 heures. Point positif, elle est pliable permettant un rangement simple. Encore peu connues, les draisiennes électriques pourraient concurrencer les vélos et les trottinettes électriques, car elles sont plus légères et plus faciles à transporter qu’un vélo électrique et plus tables et confortables qu’une trottinette.

Trottinettes pour enfants et adultes

La trottinette avec deux ou trois roues

De la cour de récréation au parvis de La Défense, il n’y a qu’un pas. Et c’est celui qu’a franchi la trottinette ces dernières années. Un come-back qui ravit autant les petits que les grands. Cette alternative à la draisienne est très appréciée des enfants et des parents. L’apprentissage se fait très rapidement. Elle est tout d’abord très maniable. Pas besoin d’heures de pratique avant de trouver son équilibre, il suffit généralement de comprendre l’effort moteur à effectuer pour se déplacer sur ce petit véhicule. Les marques proposent des modèles bien conçus pour l’activité des plus jeunes comme la trottinette Viper mini et ses deux roues à l’arrière qui garantissent un équilibre sûr pour l’utilisateur. Très résistante, elle convient aux enfants dès 2 ans.

Les adultes l’aiment pour d’autres raisons. Peu encombrantes, surtout si elles sont pliables, les trottinettes se glissent aisément dans un placard et savent se faire discrètes au bureau. Elles deviennent l’alliée indispensable pour tous les actifs ayant un peu de trajet à faire pour rejoindre leur bureau le matin, ou pour tous les adeptes du « commuting » (trottinette + train, ou métro ou RER + trottinette).

Les trottinettes électriques

trottinettes électriques Hudora Hornet 8" Air 200Là encore, le choix est vaste, entre les solutions de trottinettes électriques en libre-service, disponibles à Paris ou dans d’autres grandes villes françaises, ou en acheter une. Dans ce cas, l’utilisateur pourra opter pour un modèle classique comme la trottinette Hornet d’Hudora dotée d’un châssis en aluminium et pliable en deux mouvements.

S’il désire réaliser un investissement plus important, il aura la possibilité de se tourner vers les trottinettes électriques. Moins chères que le vélo à assistance électrique, mois encombrantes également, elles sont de plus en plus plébiscitées. La marque The Urban propose la #BRNL V2 avec des finitions haut de gamme. Le véhicule dispose d’une autonomie de 30 kilomètres et peut atteindre la vitesse maximale de 25 km/h. Cinq modes d’assistance électriques permettent à l’utilisateur de choisir la vitesse de circulation. La trottinette se plie facilement pour prendre peu de place. Sur un créneau légèrement différent, SXT commercialise sa 1000 XL dont les performances étonnantes (50 km d’autonomie et 42km/h en vitesse maximale) rivalisent avec les équipements nombreux : rétroviseurs, siège et amortisseurs. Attention, le port du casque est obligatoire pour la conduite de ces véhicules électriques et si la loi n’a pas encore tranché, les trottoirs pourraient bientôt leur être interdit.

>> A LIRE AUSSI : quelle réglementation en ville pour les trottinettes

Draisiennes bois ou acier, tricycles, trottinettes électriques ou non, les alternatives au vélo sont nombreuses. Si les enfants sont les premiers à vouloir essayer un nouveau véhicule, les adultes sont de plus en plus friands des modèles électriques qui ont l’avantage de simplifier la circulation, surtout dans les grandes villes. Finalement, petits ou grands, le plaisir de rouler reste le même.

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Kryptonite_201908
comparateur Antivol velo

Qualité de l'air