Arte, des reportages qui mettent le vélo à l’honneur

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Livres / documentaires, On parle de vous

Partager

Arte, des reportages qui mettent le vélo à l’honneur

Avec ses deux nouvelles webséries diffusées au début de l’été 2018, la chaîne franco-allemande fait une nouvelle fois la part belle à la petite reine. Toujours accessibles sur Arte Creative, sa plateforme dédiée aux arts visuels et numériques, ce documentaire vélo passe la bicyclette au crible et sous tous ces angles. Historique, politique, culturel ou sociologique, aucun aspect n’échappe à ces micro-documentaires En Selle et Biking Boom qui mettent le vélo à l’honneur. Pour la plus grande curiosité et le bonheur des spectateurs.

« En selle ! » avec ceux qui réinventent la pratique du vélo

Un documentaire vélo pour se familiariser aux sous-cultures du vélo

Le premier documentaire vélo proposé par Arte part à la découverte des nouveaux usages de la bicyclette. 10 épisodes de 5 à 6 minutes à la rencontre de ces cyclistes du quotidien qui, par la pratique du vélo, s’approprient l’espace pour reprendre possession du bitume. À la baguette, Marc-Aurèle Vecchione, déjà bien connu pour son passé de graffeur. Et réalisateur engagé de plusieurs documentaires sur les cultures underground.

Documentaire vélo, Arte met en lumière le BMX
© Résistance Films

Coproduit par ARTE France, Temps Noir et Résistance Films, « En selle ! » s’intéresse à toutes les pratiques urbaines du vélo. À leurs mouvements, leurs cultures et leurs codes à part entière. Il cherche alors à comprendre comment le vélo peut être un instrument de réappropriation de la ville et du territoire urbain. Fixie, BMX, trial, vélo de course… chaque genre possède sa propre histoire et ses propres pratiques.

La pratique cycliste : une passion et une diversité de profils

Le fixie à l'assaut de la ville
© Résistance Films

Le documentaire En Selle part notamment à la rencontre de passionnés de fixie. De San Francisco à Berlin en passant par le vélodrome de la Cipale à Vincennes. Ce vélo de piste à pignon fixe, sans frein, mêle vitesse, sport, danger, ville et style. Détourné par les coursiers new-yorkais, il est devenu en quelques années l’icône du retour du vélo dans les villes. De la hype californienne aux Alley cat, les courses clandestines entre coursiers, le documentaire consacre plusieurs épisodes à la renaissance d’une culture vélo grâce au fixie.

>> A LIRE : « La Reine bicyclette », reportage sur l’histoire des français à vélo

Un focus sur le BMX street riding dans les rues de New-York plus tard, puis nous voilà transporté à Copenhague. Pour tenter de comprendre comment, historiquement et politiquement, la ville est devenue la véritable capitale mondiale du vélo. La websérie En Selle s’attarde également sur le recyclage de vélos usés, la pratique du street trial dans les rues de Paris. Ou encore à la démarche contestataire et libertaire du mouvement Berlin Kidz, qui s’applique à accrocher des vélos dans des endroits improbables de la capitale allemande.

« Biking Boom » : quelle place pour le vélo dans notre société et notre culture ?

Un projet, trois reportages

Le documentaire vélo « Biking Boom », quant à lui, est un voyage itinérant dans l’histoire et la symbolique du vélo. Un documentaire de 3 épisodes de 26 minutes chacun, filmés par trois réalisatrices allemandes différentes, mais partant du même postulat. Symbole de liberté et de respect de l’environnement, la bicyclette étend peu à peu son influence sur les grandes métropoles.

>> A LIRE : L’émergence de la culture vélo à Strasbourg à travers un documentaire passionnant

Le premier épisode de Biking Boom s’intéresse notamment à l’émergence de nouvelles cultures nées de la pratique de la bicyclette. Le vélo est envisagé sous l’angle d’un style de vie à part entière. Après Berlin, capitale officieuse des vélos de course vintage, la réalisatrice pose sa caméra à Londres, où les « cafés-vélos » proposent des soirées speed dating. Puis aux Pays-Bas, pays précurseur où le cycliste se doit de travailler son look pour se distinguer. Trois villes où le vélo a fait émerger trois sous cultures bien identifiables.

De l’art à la révolution, un objet fascinant

Un vélo suspendu
© Résistance Films

Le second épisode Biking Boom revient sur l’influence de la bicyclette dans l’art et dans la pop culture. Le vélo, avec ses courbes, sa mécanique parfaite et sa symbolique indémodable a profondément marqué la culture populaire de son empreinte. Cette fois, la réalisatrice s’attarde ainsi sur des artistes qui s’inspirent de cet objet infiniment curieux depuis plus d’un siècle. Etat des lieux de la place du vélo comme objet culturel dans notre société à travers le regard des New-Yorkaises Taliah Lempert et Olek, du designer italien Gianluca Gimini ou encore de Kraftwerk, pionnier de l’électro allemande qui a consacré tout un album au Tour de France.

L’objet du troisième et ultime documentaire vélo enfin : le vélo comme outil de revendication. Comment cet objet est devenu révolutionnaire, de la Californie à l’Iran en passant par le pavé londonien depuis les années 1990 ? Un moyen de transport investi du pouvoir de changer le monde, coup de pédale après coup de pédale.

Arte et le vélo, une longue histoire

Reportages sur le recyclage de bicyclettes
© Résistance Films

Avec ces deux nouvelles webséries, Arte n’en est pas à son coup d’essai. En juin 2018, la chaîne avait déjà diffusé le reportage « Vive la vélorution ! Paris – Berlin ». Un tour d’horizon des défis qui attendent ces deux villes, lancées dans une course cycliste d’un nouveau genre. Devenir les nouvelles capitales mondiales du vélo…

Tous les projets audiovisuels sur le thème du vélo, dans sa dimension sociale, politique, culturelle et parfois même ethnologique sont regroupés dans la « catégorie Vélorution » de la plateforme numérique d’Arte. Vous y trouverez en effet une série de courts métrages consacrés à la petite reine, avec notamment tous les épisodes des deux webséries précédentes.

Mais également des films d’animations comme « Cyclists ». Ce film croate met en scène une course de vélo acharnée où la récompense se confond avec un mystérieux fantasme. Ou le documentaire « Bike wars : Mad Max à pédales », un film de 11 minutes sur les mystérieux bike warriors de Minneapolis, de Berlin et d’Aubervilliers. À visionner également, un Tracks spécial sur les « Ovarian Psycos », le 1er gang de bikeuse féministe de Los Angeles…

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air