Une brève histoire des lunettes vélo

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accessoires / Vêtements cyclisme, Accueil, Matériel vélo

Partager

Une brève histoire des lunettes vélo

Accessoire indispensable lorsqu’on est un cycliste débutant ou confirmé, les lunettes vélo nous accompagnent partout. Elles protègent nos yeux de tous les désagréments liés au temps et à la vitesse. Et tout comme les pneus, elles ont connu plusieurs évolutions avant d’atteindre le niveau technologique actuel. Petit retour sur la passionnante histoire des lunettes vélo.

Les lunettes de motocyclistes à la rescousse

Si vous pensiez que les lunettes de vélo étaient aussi âgées que le sport lui-même, détrompez-vous ! Le vélocipède connaît ses heures de gloire dès la moitié du 18ème siècle, alors que des courses sur piste et sur route commencent à être organisées. Mais il faut attendre l’apparition de la bicyclette telle que nous la connaissons aujourd’hui avec cadre, chaîne et pneumatiques pour voir les premières lunettes se visser sur le front des coureurs.

Port de lunettes vélo sur le tour de france
Source : Pxhere

Les lunettes de motocyclistes sont utilisées dès 1903, lors du premier Tour de France. Loin d’être discrètes, elles permettent de protéger l’œil des poussières et autres dangers sur un terrain qui n’est pas encore bétonné. Car les routes sont dangereuses. Et ce n’est pas Honoré Barthélémy qui dirait le contraire : le coureur se voit obligé de porter un œil de verre après qu’une pierre lui est rentrée dans l’œil. Normalement réservées aux soldats, ces lunettes de protection finissent par entrer dans l’attirail du parfait cycliste, avec quelques défauts majeurs : elles ne protègent pas des rayons UV, sont encombrantes et réduisent le champ de vision. Hugo Kobblet s’en amuse alors et les transforme en accessoire de mode en les portant à son avant-bras.

Ray-Ban ou la modernité

Le cycliste italien Fausto Coppi avec des lunettes vélo
Fausto Coppi (à gauche)
Source : Flickr FONDAZIONE ISEC

Il faut attendre les années 50 et Fausto Coppi pour voir les lunettes de soleil apparaître dans le peloton. Il Campionissimo, comme le surnomment affectueusement ses contemporains, affiche des Ray-Ban Aviators largement popularisées par les stars hollywoodiennes. C’est ainsi que ce modèle devient les lunettes favorites des coureurs durant près de 35 ans. Jusqu’en 1984 plus exactement, année où Greg LeMond arbore des lunettes développées par Oakley. Ce nom devenu iconique ne partait pourtant pas vainqueur. Après tout, James Jannard, créateur de la marque de lunettes de soleil sportives la plus célèbre au monde, crée son entreprise en 1975, dans un garage, comme le rappelle Edel-Optics. Son premier produit est un guidon de BMX vendu à la sauvette lors de courses de motocross. Ce n’est qu’en 1980 qu’il crée ses premières lunettes de protection, les « O-Frame ». Puis viennent les Oakley Eyeshades au look futuriste portées par LeMond lors de ses trois victoires du Tour. Les cyclistes se tournent alors vers les modèles « Blade » ou encore « M-Frame » qui séduisent puisque pratiques et esthétiques : les verres sont en effet interchangeables.

Des lunettes vélo à la pointe de la technologie

Cycliste avec lunettes vélo
Source : 123RF

Même si les routes sont désormais beaucoup plus sûres, les coureurs continuent de porter des lunettes vélo qui allient esthétisme et nouvelles technologies. Les verres en polycarbonate sont particulièrement appréciés des sportifs car légers et incassables. De plus, ils empêchent la buée de se former, pour une vision parfaite peu importe les conditions météorologiques. Oakley, toujours novateur, lance dans les années 90 des lunettes de soleil avec correction intégrée pour les nombreux coureurs qui devaient renoncer au port de lunettes de soleil à cause de problèmes de vision comme Laurent Fignon, surnommé « Le Professeur ».

Puis viennent les lunettes photochromiques qui s’adaptent automatiquement au niveau de luminosité et permettent de conserver une excellente visibilité même lorsque le temps s’assombrit. Enfin, il est désormais possible de mesurer ses performances en temps réel grâce à des lunettes connectées comme l’explique ce site. Votre vitesse, puissance et fréquence cardiaque s’indiquent ainsi littéralement devant vos yeux. De quoi changer la vie de tous les coureurs, amateurs comme professionnels.

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air