Vélobs : un observatoire interactif pour améliorer l’usage du vélo à Montpellier

Publié par
Dera Victory,
le 
Accueil, Actualités, Société
Partager
Vélobs : un observatoire interactif pour améliorer l’usage du vélo à Montpellier

En octobre dernier, un observatoire interactif a vu le jour afin de dresser, en collaboration les citoyens, un état des lieux de la place du vélo à Montpellier. Cet observatoire, baptisé Vélobs, a été mis en ligne par le collectif Vélocité… Tout suite plus de détails à ce sujet.

Vélobs pour le vélo à MontpellierPour les usagers du vélo à Montpellier, circuler dans les rues relève parfois du parcours du combattant. « De façon générale, il n’y a pas de vraie conception sur la façon d’aller d’un point de la ville à l’autre », explique Hans Demes. Selon ce membre du conseil d’administration du collectif Montpelliérain Vélocité, en termes de politique municipale pour la pratique du vélo à Montpellier, beaucoup d’efforts restent ainsi à faire. Absence d’aménagements, défaut d’entretien des pistes ou encore infrastructures mal conçues… Tels sont notamment les problèmes auxquels les cyclistes font face au quotidien. Néanmoins, toujours selon Hans Demes, le principal souci à Montpellier reste « la discontinuité des pistes ». A tout cela s’ajoutent les stationnements gênants, le manque d’axes structurants, de panneaux ou encore de zones 30, confie-t-il. Bref, autant de choses qui font que souvent, les cyclistes galèrent durant de leurs déplacements.

>> A LIRE : Ces obstacles sur la chaussée qui obligent le cycliste à redevenir piéton

Vélobs pour améliorer les conditions de circulation des vélos à Montpellier

L'observatoire en ligne VélobsFace à cette situation, l’association Vélocité a donc décidé de prendre les devants. Mardi 17 octobre 2017, elle a lancé l’observatoire interactif en ligne Vélobs. Avec cet outil collaboratif, le but recherché est notamment de pouvoir dresser, avec la participation des citoyens, un constat des lieux de la place du vélo à Montpellier. Pour ce faire, les usagers et surtout les cyclistes sont appelés à venir y décrire leurs galères. En plus de les décrire, ceux-ci seront invités à localiser les lieux où celles-ci sont les plus fréquentes. La carte interactive permettra ainsi de recueillir de nombreuses données. Parmi elles : les endroits en manque de signalisation, ceux où l’état des pistes cyclables laisse à désirer, ou encore les carrefours jugés comme dangereux…

Désormais, sur Vélobs, les utilisateurs du vélo à Montpellier pourront donc soumettre toutes leurs observations. Toutefois, l’observatoire ne se limitera pas à cette seule utilité. Effectivement, les usagers pourront également y déposer des propositions d’amélioration ou d’aménagement… En somme, des solutions envisageables pour chaque problème listé. L’outil participatif permettra par la suite de faire remonter les observations à la Métropole. Le but est surtout « d’améliorer notre vivre ensemble, partager l’espace public et d’avoir, à terme, une approche plus globale de la vision de la ville par le cycliste » a notamment expliqué Hans Demes. « Nous espérons des réponses des élus » a-t-il par ailleurs ajouté.

Grâce à Vélobs, tous pourront à terme constater si les problèmes relevés ont ou non été solutionnés. Reste à savoir si, la municipalité participera à son tour. Notamment en tenant compte des données de cet observatoire et surtout en intervenant, pour faire de Montpellier une ville toujours plus cyclable.

>> A LIRE : Le baromètre des villes cyclables de France

Sources :

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air