DHL choisit le vélo pour le dernier kilomètre

Publié par
Dera Victory,
le 
Accueil, Actualités, Environnement / Santé
Partager
DHL choisit le vélo pour le dernier kilomètre

Aujourd’hui, la livraison vélo intéresse de plus en plus d’enseignes. Effectivement, en ville, la bicyclette a fait ses preuves en tant que moyen des plus efficaces pour assurer des livraisons dans les temps. Elle permet d’économiser sur le carburant et d’éviter de faire usage de véhicules polluants. D’autant plus que dans certaines villes, le flux entrant de véhicules motorisés est désormais limité. Même DHL a ainsi décidé d’adopter ce mode de livraison vélo des plus avantageux. Actuellement la société dispose de nombreux vélos cargo. Et plus récemment, pour gérer encore plus efficacement son flux logistique, de nouveaux modèles de vélos ont été ajoutés à sa flotte.

Le géant de la livraison DHL adopte un nouveau modèle de vélo pour sa logistique

Actuellement, il faut savoir que le fameux « dernier kilomètre », cette distance théorique séparant les clients des grands centres de distribution, intéresse de plus en plus les différents acteurs du domaine de la livraison. En effet, leurs clients se trouvent le plus souvent dans les grands centres urbains. Un endroit où il est parfois difficile d’effectuer des livraisons dans les temps, surtout lorsque celles-ci se font en voiture. Dans ce contexte, le vélo est devenu l’une des solutions vers laquelle de nombreuses enseignes ont décidé de se tourner. Effectivement, le vélo, c’est l’un des moyens les plus rapides et pratiques pour se déplacer en ville. Ces dernières années, les coursiers à vélo ont ainsi commencé à envahir les rues. Toutefois, la fréquence augmentant et le besoin en volume d’emport devenant plus important, il a fallu trouver une nouvelle solution pour pouvoir continuer à répondre à la demande, toujours plus élevée…

>> A LIRE AUSSI : Les commerçants de plus en plus friands de la livraison urbaine à vélo

Vélo cargo DHLLes vélos cargo ont alors été l’issue choisie. De nos jours, ils jouent un rôle non négligeable pour les professionnels dans cette grande course au dernier kilomètre. Même DHL, l’une des plus grandes sociétés de livraison au monde s’y est mise. Actuellement, elle possède dans sa flotte plusieurs biporteurs et triporteurs. De quoi s’assurer de satisfaire ses clients en terme de temps de livraison. Toutefois, souhaitant aller toujours plus loin dans le domaine de la livraison vélo, DHL a tout récemment décidé ajouter à sa flotte un nouveau genre d’engin.

Avec cette nouveauté, l’entreprise espère ainsi se démarquer et qui sait, peut-être prendre de l’avance sur ses nombreux concurrents.

Le Cubicycle : pour une livraison vélo toujours plus efficace

Il y a peu, DHL a ainsi lancé un tout nouveau modèle de véhicule à pédales. Ceci s’est fait dans le but de gérer de manière toujours plus efficace son flux logistique jusqu’au dernier kilomètre. Cette nouvelle trouvaille du géant allemand, c’est le Cubicycle. Il s’agit plus précisément d’un quadricycle à assistance électrique. Il est doté d’une large plate-forme à l’arrière. Son pédalier est monté sur bôme. Sur ce nouvel engin, le conducteur adoptera une position de conduite proche de celle prise sur un vélo couché. Par ailleurs, il faut savoir qu’en parallèle, DHL a mis au point des caisses spécialement conçues pour être transportées par le Cubicycle. A noter en outre que l’engin tire son nom de la charge utile qu’il peut supporter : 125 kg, soit précisément 1 mètre cube.

Pour leur part, les caisses métalliques conçues par la société sont destinées à être acheminées jusqu’aux portes de la ville. Elles y seront livrées sur une remorque spécifique. Ici, tout a été pensé pour que la cargaison puisse être chargée aisément et rapidement sur les fameux Cubicycles. Actuellement, la société teste ces nouveaux vélos à Francfort et à Utrecht. Comme l’explique John Pearson, CEO de DHL Express Europe, dans ces villes, un coursier Cubicycle peut couvrir en moyenne jusqu’à 50km par jour. Celui-ci de souligner également que « Le vélo offre un certain nombre d’avantages pour la livraison express ». « Il évite les embouteillages et peut réaliser deux fois plus d’arrêt en une heure qu’un camion de livraison ». Bref, de quoi faire autant le bonheur de la société que celui de ses clients.

>> A LIRE AUSSI : Pourquoi choisir le vélo au lieu de l’auto ?

Source : Weelz.fr

Partager

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "DHL choisit le vélo pour le dernier kilomètre"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Vincent
Invité

Le probleme c’est que c’est trop lourd et qu’il faut une assistance electrique superieure à celle de 250 watt nomonal autorisée par la reglementation des cycles a asistance electrique.
Ces vehicules ne sont donc pas des « vélos » et devrient être immatriculés et interdits de piste cyclable.

Mathieu
Invité

Vincent, vous avez raison, une assistance de 250W n’est pas suffisante pour ce type de véhicule. Il est temps que la législation, les normes et le code de la route évoluent pour permettre le développement de nouveaux véhicules « hybrides » à propulsion musculaire et électrique.
Les infrastructures vont également devoir évoluer. Pour ma part, je pense que les pistes cyclables vont devoir s’élargir et se partitionner (25 et 45kmh?) pour faire cohabiter vélos, Pedelec, S-Pedelec, cargo-bikes et autres véhicules à pédale….

wpDiscuz

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air