« Entre Terre et Ciel » : un projet de voyage à vélo entre la France et l’Inde

Publié par 
Virginie de Citycle,
le 
Accueil, On parle de vous
Partager
« Entre Terre et Ciel » : un projet de voyage à vélo entre la France et l’Inde

Entre Terre et Ciel, c’est le nom du défi sportif que se sont lancés Augustin et Théophile. Les deux cousins vont effectuer un voyage à vélo de Lille à Calcutta en Inde. Au programme, 8000 km à vélo ! Interview…

En quoi consiste votre projet de voyage à vélo ?

« Plus de 8000 km à vélo à travers plus de 12 pays »

Nous nous sommes lancées dans cette aventure il y a six mois après nous être rendu compte que chacun, nous pourrions libérer un an pour mener un projet. Nous avons donc décidé d’effectuer un grand voyage à vélo de France jusqu’en Inde. Notre projet comporte trois axes principaux. Premièrement, le défi sportif et le dépassement de soi. Nous allons parcourir plus de 8 000 km à vélo à travers plus de 12 pays. Par ailleurs grand amoureux de la montagne, nous prévoyons de gravir 7 sommets le long de notre route, dont le Mont Grossglockner à 3 800 m en Autriche et le Mont Damavand en Iran à 5 610 m.

Cependant, nous avions réellement le désir de donner un sens à ce voyage, en nous mettant au service le long de notre route. Nous avons tous les deux été très marqués par l’actualité récente en Syrie et en Irak. C’est pourquoi nous avons décidé de nous arrêter trois mois au sein de l’association Fraternité en Irak afin d’aider les minorités persécutées (Chrétiennes, Yézidis…) à se réinstaller chez eux après le passage de Daesh. À la fin de notre voyage, nous allons également servir chez les sœurs de mère Térésa en Inde à Calcutta, au service des plus pauvres et des rejetés.

« Se laisser porter par les rencontres »

Par ailleurs, la difficulté sportive de ce projet va nous contraindre à être dépendants de ceux que nous croiserons. Ces rencontres feront l’objet d’un recueil sur ce qui leur procure leur joie quotidienne, ce qu’est le bonheur pour chaque culture. Cela associé à plusieurs mois au service des oubliés de la société vont nous permettre d’échanger ce que notre éducation nous a donné.

Pour finir, nous nous sommes associés à une classe de l’école Espérance Banlieue à Roubaix. Cette association a à cœur de proposer un enseignement d’excellence dans des « quartiers difficile ». Notre but est de créer un véritable lien avec cette classe afin de leur donner le goût de l’aventure et pour ouvrir leurs champs de vision du monde qui les entourent.

Globalement, l’esprit du voyage est vraiment de se laisser porter par les rencontres et les événements en chemin. Étant tous les deux croyants, nous abordons aussi ce voyage comme une démarche de foi, et cela passe concrètement à nous abandonner à la providence.

Pourquoi avoir choisi le vélo comme moyen de déplacement ?
Quel type de cyclistes êtes-vous habituellement ?

Les cousins d'Entre Terre et Ciel

Tous les deux, nous ne sommes pas des mordus du vélo. Nous avons choisi ce moyen de transport, car c’est à notre sens le meilleur compromis entre vitesse et découverte. Le vélo est malgré tout notre mode de transport habituelle à Lille et Clermont-Ferrand, nos villes d’études. Nous avons aussi déjà réalisé des tours à vélo avec des amis pendant les vacances. Nous avons donc une petite expérience en la matière.

Quel est votre programme ?

Le départ à vélo est fixé le 1er octobre à Lille avec l’école La Cordée. Nous nous donnons deux mois et demi pour parcourir, toute l’Europe de l’Est. Rejoindre la Turquie, traverser la Turquie d’Ouest en Est afin d’atteindre l’Arménie. Nous rejoindrons par la suite la ville d’Erbil en Irak par avions, en effet, il ne serait pas raisonnable d’y aller en vélo.

Notre objectif est de rejoindre l’Irak, avant le 24 décembre afin de pouvoir fêter Noël avec les Irakiens là-bas et de commencer notre mission pendant trois mois. La situation sur place étant très volatile, nous ne savons pas encore ce qu’elle sera précisément. Nous repartirons fin mars en direction de l’Iran, que nous traverserons du nord au sud, jusqu’au Golfe Persique. Par bateau, nous atteindrons enfin Bombay en Inde. Le dernier tronçon du voyage consistera à atteindre Calcutta, vers début juillet.

>> A LIRE AUSSI : Récit d’un voyage à vélo pour parler abeilles

Avec quel matériel allez-vous partir ?

Nous n’avons pas encore acheté notre matériel. Le choix de celui-ci se fera en fonction de l’argent que nous aurons. Cependant, nous emporterons le minimum « vital » pour bien dormir et bien manger. Pour cela, nous achèterons deux bons duvets à -5°C, une tente deux place, un filtre à eau, et un réchaud tous combustible. En ce qui concerne les habits, nous emporterons le strict minimum (un t-shirt, un pantalon, un short, un pull et une veste chacun).

Le voyage à vélo d'Entre Terre et Ciel

Comment avez-vous monté le projet ?

La première grosse partie du projet, une fois la décision de partir prise, fut de déterminer le sens que nous voudrions donner à celui-ci. Une fois notre projet bien en tête, nous avons monté un dossier afin de participer à différents concours. Nous avons gagné deux prix : 140 euros au concours de l’aventure cyclable, mais surtout 3 000 euros en remportant le prix Asie de la Bourse de l’Aventure Chrétienne. Nous avons également essayé de contacter des entreprises, pour des sponsors, mais sans réponse positive pour l’instant.

Par ailleurs, nous avons mis en place un crowdfunding. Nos amis, nos familles et tous les gens qui sont intéressés par ce projet peuvent nous aider financièrement. Nous avons estimé notre budget total à environs 10 000 euros pour deux pendant un an, tout compris. De toute manière, nous nous débrouillerons avec l’argent que nous aurons.

Allez-vous matérialiser l’expérience Entre Terre et Ciel ?

Oui, nous comptons pouvoir donner régulièrement des nouvelles de notre aventure. Pour cela, un ami nous a créé un site internet, que nous teindrons régulièrement à jour, pour découvrir tous les détails de notre voyage et suivre nos aventures. Ce site sera enrichi par l’aide de la classe de 6ème de l’école de la Cordée à Lille. Pour cela, nous serons en contact régulier avec ceux-ci via Skype et WhatsApp. N’hésitez pas aussi à visiter notre page Facebook.

Partager

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter

Qualité de l'air