Un parking solaire pour des vélos électriques en location à Tokyo !

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Actualité, Dans le monde, Le vélo en pratique, Vélo électrique, Vélos de ville

Partager

Un parking solaire pour des vélos électriques en location à Tokyo !

Le géant de l’électronique Sanyo a développé un nouveau concept en mettant en place des parkings solaires dans le centre ville de Tokyo. Ils permettent de recharger les batteries au lithium-ion des 40 vélos à assistance électrique hybrides baptisés « Eneloop » qui y sont stationnés grâce à des panneaux photovoltaïques. Ce projet devrait plaire aux adeptes du deux-roues en ville !

Après un premier parking qui avait déjà été construit près de la gare de Sakura Josui à Tokyo, l’arrondissement de Setagaya s’est ainsi vu installer un deuxième parking solaire à vélo près de la gare de Sakurashinmachi. Chacun des deux abrite 40 vélos en location pour 300 yens soit environ 2,4 euros la journée. Ces vélos à assistance électrique sont des Eneloop CY-SPA226 commercialisés par Sanyo. Ils sont équipés d’un moteur électrique qui assiste le cycliste dans son effort et lui facilite par exemple la montée des côtes. Le moteur est alimenté par une batterie Li-ion d’une capacité de 160Wh et qui assure une autonomie de plus de 30 km par charge. Un système de freinage dynamique permet de convertir l’énergie cinétique en énergie électrique qui est alors stockée dans les accumulateurs. Selon le journal japonnais Sankei Shimbun, il faudrait environ 3,5 heures pour recharger un vélo dans un parking-solaire.

parking solaire pour vae

Les panneaux photovoltaïques alimentent les vélos électriques Eneloop et fonctionnent même par mauvais temps grâce à l’énergie solaire stockée dans des batteries lithium-ion. Le surplus d’électricité permet même d’alimenter les lampes à LED qui éclairent le parking solaire pendant la nuit.
Pour parvenir à cette performance, le fabricant a conçu une toiture accueillant 36 panneaux photovoltaïques à haut rendement qui recouvrent une superficie de 46 m2. Selon Sanyo, chacun des parkings produirait ainsi près de 7135 kWh par an. Ces parkings disposent également de prises de courant standards pour le rechargement d’équipements électriques classiques : baladeurs, téléphones portables…

Ce modèle « est complètement indépendant et propre, n’utilisant aucune énergie fossile » selon Sanyo Electric Co. qui est devenue l’une des entreprises les plus puissantes du monde dans les domaines des cellules photovoltaïques et des batteries rechargeables de divers types. Sanyo produit déjà de l’énergie solaire grâce au même type de dispositif pour des entreprises, écoles et magasins.
Selon l’AFP, le groupe sortirait de convalescence après une longue cure d’amaigrissement en 2009 relatant une cession d’activité et près de 15.000 suppressions de postes, soit 15% de l’effectif total. Il s’était attaché ces dernières années à développer essentiellement des produits dans le domaine de l’environnement, la santé, l’hygiène et le divertissement multimédia. Pour sortir de cette mauvaise passe, le fabricant mise donc sur le vélo à assistance électrique en 2010. Quitte à faire appel aux forces du soleil !

Sources :
Le Moniteur
CleanTech Republic
Notre Planète
Tech-On

Les articles complémentaires :

Le vélo à assistance électrique en libre-service pour les entreprises !
Épisode I : Le vélo, Vélib’, V’hello … L’appel du vélopartage résonne en France !
Épisode II : Les charmes et les imperfections du Vélopartage !

Partager

comparateur Antivol velo

1 comment

  1. Pingback:» France – Japon en vélo électrique solaire !Citycle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air