Une 12e Journée d’Etude sur l’expérience vélo, un moteur économique !

Publié par 
Othello Desurmont,
le 
Accueil, Actualité, Société

Partager

Une 12e Journée d’Etude sur l’expérience vélo, un moteur économique !
12e congres Fubicy

La 12e Journée d’Etude organisée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette qui a pour thème « Le vélo, un moteur économique » ouvre le congrès annuel qui commence aujourd’hui à Strasbourg. Les 24 et 25 avril suivants clôtureront ce douzième congrès par une Assemblée Générale.
Cette rencontre entre les différents acteurs du monde du vélo est l’occasion d’un échange d’expérience sur l’année passée en vue de trouver les solutions à venir pour inscrire le vélo en tant que mode de déplacement au quotidien. Des animations culturelles et festives sont également au programme jusqu’à dimanche.

La FUBicy regroupe plus de 160 associations de cyclistes urbains. Elle propose cet événement en collaboration avec son association locale, le CADR67 (Comité d’Action Deux Roues) et avec le soutien du MEEDDM, de l’ADEME, de la Communauté Urbaine de Strasbourg, du Conseil Général du Bas-Rhin, du Conseil Régional d’Alsace et en partenariat avec le magazine Alternatives Economiques.

Alors que le vélo séduit un nombre croissant de citadins, les collectivités territoriales prennent en compte l’enjeu de cette mobilité « active ». Aussi la Journée d’Etude se construit autour de 3 thèmes :

  • Vers une économie de proximité et de nouvelles mobilités

Aménagement du territoire et politique des déplacements sont devenus indissociables. La planification de territoires de courtes distances permet-elle de recréer une économie de proximité et de nouvelles mobilités ?

  • Le vélo, mode d’emploi

Le développement de l’usage du vélo entraîne celui de nouvelles activités de service ou commerciales, elles-mêmes porteuses d’emploi. Sont concernés aussi bien le monde associatif que le secteur privé.

  • Primes, bonus et aides financières : des outils pour accélérer le changement de comportement

De plus en plus, collectivités locales, employeurs et même assureurs accordent des aides pour l’achat et l’usage du vélo. Peut-on mesurer les premiers impacts et aller plus loin ?

Christophe Raverdy, président de la Fubicy, rappel avec engagement que « l’État doit prendre des mesures pour permettre un développement fort du vélo ». Il explique que « le vélo est économique pour l’usager mais permet aussi un important retour sur investissement pour l’État».
Citant une étude réalisée au Danemark, il estime qu’un déplacement d’un kilomètre à bicyclette permet d’économiser 24 centimes sur les dépenses de santé publique et d’aménagement de voirie. Pour encourager l’usage du deux roues, la Fubicy appelle à l’instauration « d’incitations fiscales à l’achat ». Le système existe déjà à Grenoble, Paris et Colmar. Le président du Cadr’67, Jean Chaumien, déplore que malgré les nombreuses demandes à Strasbourg, la « question ne semble pas d’actualité ». Une prime pour l’achat de vélo à assistance électrique au niveau national avait été d’ailleurs évoquée par le ministre chargé de l’Industrie Christian Estrosi, pourtant, celui-ci n’a pas encore donné de suite au projet !

Sources :
Fubicy

Partager

comparateur Antivol velo
Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo