La check-list pour un voyage à vélo

Publié par
Dera Victory,
le 
Partager
La check-list pour un voyage à vélo

Partir en voyage à vélo et sur de longues distances nécessite une bonne préparation. Entre les indispensables à emporter, les quelques outils, ou encore les vêtements… Voici pour vous une petite liste de ce qu’il ne faut pas oublier pour un voyage parfait à vélo !

group_LON_10642Pour le bon déroulement de votre aventure à vélo, il est important d’avoir avec vous de bons bagages, du matériel et des outils. Entre l’utile, le nécessaire et l’indispensable, il est essentiel de bien sélectionner ce que vous emporterez avec vous.

Vous ne vous retrouverez ainsi pas en surcharge avec des choses inutiles ou au contraire, ne serez pas pris au dépourvu en cas de situations inattendues. Grâce à cette check-list, vous pourrez donc soigneusement préparer votre voyage pour partir l’esprit serein.

L’équipement de votre vélo

Pour un voyage sans encombre et dans les meilleures conditions, l’équipement de base de votre vélo est important. Une sonnette et un drapeau de sécurité fluo pour commencer afin de pouvoir se signaler sur la route. Une béquille solide et une bidon à fixer sur votre vélo pour les petites pauses. N’oubliez pas ensuite votre antivol pour bien sécuriser votre monture lors de vos arrêts. Pensez enfin à vous équiper de porte-bagages autant à l’avant qu’à l’arrière qui vous permettra de porter vos sacoches.

Les sacoches pour vos affaires

  • Une sacoche de guidon

Sacoche de guidon vélo imperméable KlickFix - UltimaTrès pratique pour ranger vos affaires personnelles, la sacoche de guidon se fixe sur votre cintre. Vous pourrez ainsi les avoir toujours à portée de main, cette sacoche pouvant par ailleurs se démonter pour pouvoir l’emporter facilement avec vous lorsque vous quittez votre vélo. Dans votre sacoche guidon, glissez donc des affaires dont vous pourrez avoir besoin rapidement comme vos appareils multimédias (téléphone ou appareil photo), lunettes de vue et de soleils, quelques documents importants (billets de train, réservations, plans et cartes…)…

  • Une petite trousse 

A fixer sur la barre horizontale de votre vélo, vous pouvez ranger dans votre petite trousse une pompe ainsi qu’un kit de réparation crevaison comprenant par exemple des démonte pneus, des rustines ou encore des chambres à air de secours. En fonction de vos besoins, vous pouvez également y ranger une sorte de boîte à pharmacie composée de pansements, spray anti-moustique, coton et des mouchoirs par exemple.

  • Des grandes sacoches

br-fr_WEhn_017787Pour ranger toutes vos affaires, vous pouvez opter pour des sacoches ou des sacs pouvant accueillir des grandes capacités et qui se fixent facilement sur le porte-bagages de votre vélo. Privilégiez des bagages étanches pour éviter que le contenu ne se retrouve trempé en cas d’intempéries. Répartissez ensuite vos autres affaires selon des thèmes : provisions alimentaires, affaires de confort, vêtements, outillage plus important, …

L’outillage

Prévoyez un espace de rangement dans l’une de vos sacoches pour ranger vos outils. Vous pourrez ainsi y insérer des clés plates, un dérive-chaîne, des brosses ou même des chiffons… De quoi vosu permettre de procéder à l’entretien ou à la réparation plus poussée du vélo. N’oubliez pas d’y joindre quelques pièces de rechange comme de patins de frein, des câbles de dérailleur ou encore de la petite visserie.

A noter qu’en cas de pépins, vous pourrez toujours compter sur les différentes ateliers et réparateurs itinérants, nombreux en France, et toujours prêts à donner un petit coup de main à un cycliste.

Des habits adaptés

fotolia_2202921_XSChoisissez toujours vos vêtements en fonction de la période et de la saison. Prenez également en compte la destination, les lieux à traverser et la durée du voyage. Quoi qu’il en soit, quelle que soit la durée de votre périple, pensez toujours à ne prendre que l’essentiel pour éviter la surcharge bien sûr, mais aussi pour éviter d’avoir trop de linge à laver.

Dans votre sacoche, rangez donc tous vos vêtements de rechange. Optez également pour matières qui sèchent vite et pourquoi pas réfléchissantes pour gagner en visibilité. Ne prenez des vêtements en coton que si le voyage se fait par très forte chaleur l’été. A noter que pour un séchage rapide (après lavage), un filet élastique s’avère des plus efficaces. Pour les jours de pluie, pensez également à avoir des vêtements imperméables comme un poncho ou des guêtres. Et souvenez-vous bien de leur emplacement pour y accéder plus vite en cas de pluie soudaine.

Vous voilà donc désormais fins prêts à partir pour votre grand voyage. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne route !

Partager

35 comments

  1. l’équipement ne s’affine t il pas au fur et à mesure de chaque sorties et rando ????

    1. Eh oui, avec l’expérience, il devient plus facile de savoir de quoi on a réellement besoin.

  2. Honnêtement je pense que ça commence par une connaissance basique de son vélo, et surtout par un rapport mécanique très largen un vélo qui permet de gravir les côtes les plus abrubtes avec un effort modéré…

  3. Pingback:Voyager à vélo : comment transporter son cycle ? - Citycle

Laisser un commentaire

Catégories

Archives