Warm Showers: Mi casa es tu casa

Publié par 
Citycle ,
le 
Accueil, On parle de vous

Partager

Warm Showers: Mi casa es tu casa

Si vous avez l’âme d’un grand voyageur et que souhaitez partir à la découverte du monde sur votre vélo mais qu’au moment de l’organisation de votre périple, des questions concernant vos dépenses, vos haltes et votre hébergement pas cher viennent vous trotter dans la tête, pensez alors au Warm Showers.

 

Le “Warm Showers” c’est quoi ?

Pour ceux qui connaissent le Couch Surfing, le principe ici est un peu le même. Vous ne connaissez pas encore le Couch Surfing ? Nous allons vous l’expliquer.
Le Couch Surfing est en quelque sorte une pratique que partagent les Couch surfeurs (es surfeurs de canapé). Pour être plus précis, il s’agit d’un système d’entre-aide entre les membres de cette communauté composée de voyageurs et d’hôtes. Le principe est simple, les hôtes proposent un hébergement gratuit, le plus souvent un canapé, aux voyageurs qui profiteront ainsi d’un endroit pour dormir, le temps d’une nuit.
Le Warm Shower reprend ce concept, sauf qu’ici, les cyclistes sont au cœur du projet. Les Warm Showers accueillent ainsi les cyclotouristes et autres voyageurs à vélo dans le monde entier pour une bonne douche chaude, un endroit où passer la nuit et surtout un partage d’expériences originales entre cyclistes.

 

Le concept du Warm Showers (Douches Chaudes)

Il s’agit ici de mettre en relation des cyclo-randonneurs avec des hôtes, des particuliers qui pourront leur offrir leur hospitalité le temps d’une nuitée. Le tout gratuitement. C’est l’un des premiers systèmes d’échange de location à titre non lucratif dédié uniquement aux cyclistes.
Les Warmshowers sont considérés comme des bénévoles présents presque partout dans le monde, aidant les cyclotouristes en mettant à leur disposition une chambre d’amis ou un endroit pour dormir.
Cette communauté compte aujourd’hui plus de 10 000 membres, la plus grande partie se trouve en Amérique du Nord (environ de 60%), répartie entre les Etats-Unis le Canada mais aussi le Mexique, le Guatemala, et le Groenland, ne comptant que quelques membres pour le moment.

ws_north_america_screenshot

Les autres 40% se retrouvent quant à eux en Europe et plus précisément en France (plus de 600 membres) en Grande-Bretagne (plus de 500 membres), mais aussi en Allemagne, en Espagne, aux Pays Bas, en Suisse et en Belgique (comptant chacun plus d’une centaine de membres).

 

Comment les membres sont mis en relation ?

Les hôtes et les cyclotouristes peuvent se créer un compte gratuitement sur le site warmshowers.org.  Sur le site, les hôtes peuvent en savoir plus sur leurs locataires passagers en consultant leur profil contenant toutes les informations relatives à ces derniers. De même, les cyclotouristes auront eux aussi, accès aux informations relatives à leurs bienfaiteurs et notamment aux conditions parfois imposées par ces derniers. Ils peuvent également communiquer entre eux via l’application Warm Showers (disponible sous Android, iPhone, Windows).

iPadAndAndroid

 

 

Comment ça marche ?

Une fois inscrit, il suffit de commencer vos recherches pour trouver des hôtes potentiels en fonction votre destination. Une fois que vous aurez choisi votre ou vos hôtes, il n’y aura plus qu’à prendre contact pour vérifier la disponibilité des lieux et réserver.
Pour les hôtes, la gestion des demandes d’hébergement sera d’ailleurs des plus faciles puisque qu’elle peut s’effectuer directement sur votre profil. Vous pourrez ainsi limiter les demandes, selon vos disponibilités. Il est également possible de sélectionner ceux ou celles que vous accueillerez en fonction des informations que ceux-ci vous auront transmises sur leur profil.

Comment ça marche
Extrait du site: Warmshowers.org

 

 

Les hébergements proposés

Les hébergements sont mis à disposition gratuitement, de bon cœur, il ne faudra donc pas être exigeant. Selon les propriétaires et leur possibilités, vous pourrez avoir droit soit à un petit terrain où vous pourrez installer votre tente, soit à un canapé ou avec un peu de chance, à une chambre entière et confortable, avec douche, dans laquelle vous pourrez vous reposer tranquillement jusqu’au moment du départ.
Le Warmshower est une véritable aubaine pour les cyclotouristes et les cyclo-randonneurs à petit budget. Un hébergement sera mis à leur disposition sans rien attendre en retour, si ce n’est une petite preuve de reconnaissance qui pourra se traduire de plusieurs façons : participer à la préparation du repas, faire la vaisselle, un petit peu de ménage, de rangement avant de quitter l’endroit, et le plus important : un retour d’ascenseur au cas où votre hôte vous demanderait de l’héberger à son tour dans le futur.

 

Sources :

Partager

comparateur Antivol velo

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Warm Showers: Mi casa es tu casa"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo