L’idée révoltante du jour : le Coal Rolling, la pollution par plaisir

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Ecologie, Pollution

Partager

L’idée révoltante du jour : le Coal Rolling, la pollution par plaisir

Sachant que les États-Unis font partie des plus gros pollueurs du monde, le 2 juin 2014, le Président américain avait annoncé la mise en place de mesures permettant de lutter plus activement contre l’émission de gaz à effet de serre. Cette politique environnementale entreprise par le Président Barack Obama n’a pourtant pas fait l’unanimité. Certains ont donc trouvé une forme de contestation qui est sûre de ne pas passer inaperçue : le Coal Rolling.

Le Coal Rolling est le moyen de contestation que les « anti-écologistes » ont trouvé pour protester contre ces mesures adoptées par le Gouvernement américain. Né en Arizona et en Idaho le mouvement s’est ensuite développé dans les États du centre des États-Unis.

Le Coal Rolling (Charbon Roulant en traduction simple) consiste à rouler à bord d’énormes pick-up dont le moteur a été trafiqué pour émettre de grosses quantités de fumées noire. Les Coal Rullers, principaux initiateurs du mouvement sont pour la plupart, propriétaires de ces gros 4×4 et également partisans des partis conservateurs qui, en plus du Coal Rolling, militent aussi pour le droit au port d’arme tout en restant favorable à la conservation des anciennes traditions.

Étant contre les mesures prises par le Président, ces derniers ont donc décidé de réagir. Leur action a pour objectif principal de choquer l’opinion et surtout de provoquer les organisations écologistes mais aussi les autres conducteurs, notamment ceux ayant opté pour l’usage d’un véhicule à faible émission de CO2. Leur action affecte cependant tous les autres usagers des routes sans oublier le voisinage proche. Ainsi, ni les passants, ni les cyclistes, n’échappent à ces véhicules et à leur fumée noire.

Pour l’EPA (US Environmental Protection Agency) il s’agit clairement d’une infraction allant à l’encontre la loi environnementale de 1970 : le « clean Air Act ». Des sanctions peuvent ainsi être envisagées contre ces Coal Rullers et leur gros véhicule polluant. Cependant, ces derniers continuent d’agir tout en minimisant l’impact de leurs actes sur l’environnement et sur la santé d’autrui. Certains d’entre eux exhibent fièrement des vidéos sur Youtube, montrant leur véhicule et toute la fumée qu’ils peuvent dégager. Les Coal Rullers semblent donc bien décidés à continuer leur mouvement et à le faire connaitre. D’ailleurs une page Facebook leur est d’ores et déjà dédiée.

Une telle pratique ne manquera pas de susciter la colère des organisations écologistes qui envisageront surement des actions pour la contrer.

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

2 comments

  1. Et en plus de cette pollution, je suis sûr qu’ils fument…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air