L’île d’Oléron à vélo, le paradis des balades en famille

Publié par 
Jean-Baptiste Lasserre,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

L’île d’Oléron à vélo, le paradis des balades en famille

S’il existe en France une destination idéale pour allier vélo et vacances, c’est sans aucun doute l’île d’Oléron. Avec ses belles et nombreuses pistes cyclables, elle offre en effet des balades à vélo ressourçantes entre forêts de pins, dunes et plages de sable. Avis aux amateurs de nature, d’Océan et de sérénité pour un séjour sous le signe de la détente. Préparez-vous à vivre une belle aventure en famille ou entre amis. Que ce soit à pied ou à vélo, vous pourrez prendre le temps et profiter pleinement de ce petit paradis qu’est l’île d’Oléron. Et découvrez l’île et ses meilleurs sites loin des tracas et des bruits incessants des grandes villes, avec la mer et les bruits des vagues et du vent sur les plages ensoleillées !

L’île d’Oléron, une île naturelle et préservée

À quelques kilomètres au large des côtes charentaises dans l’Océan Atlantique, l’île d’Oléron s’étant sur 174 km2. Avec ses 35 km de long et ses 8 km de large, elle est une des plus grandes îles de France métropolitaine.

Carte des pistes cyclables de l'île d'Oléron
© Office de tourisme Oléron Marennes

Des paysages diversifiés

L’île d’Oléron est reliée au continent et à La Vélodyssée® par un impressionnant pont de presque 3 km de long. Un unique accès terrestre qui ouvre les portes d’une île aux paysages aussi magnifiques qu’apaisants. Le jaune des innombrables plages de sable fin sauvages qui bordent la quasi totalité de l’île contraste avec le vert des forêts de pins. La forêt domaniale de Saint-Trojan-les-Bains au sud et la Forêt des Saumonards au nord. La flore variée mélange à la fois des lauriers roses, des eucalyptus, des agaves, et même des mimosas. Les chênes verts se marient parfaitement avec les palmiers, les figuiers, les orangers et les oliviers. Entre l’île et le continent charentais, la réserve naturelle nationale de Moëze-Oléron avec ses 6 700 hectares, dont le vaste estran se dévoile à marée basse.

>> A LIRE AUSSI : la Flow Vélo® : voyage à vélo à travers la Charente, du Périgord à l’Atlantique

L'ostréiculture fait partie intégrante du paysage de l'île d'Oléron
© Office de tourisme Oléron Marennes

Découvrez aussi les ports de pêche oléronais, celui de La Cotinière à Saint-Pierre d’Oléron, la capitale ou le Port des Salines en plein cœur de la zone protégée des marais salants. À la pointe nord de l’île se dresse le phare de Chassiron. L’île abrite également de nombreux forts comme la citadelle du Château d’Oléron, commune aussi réputée aussi pour ses huîtres, une immense forteresse en front de mer. Le Fort Louvois y fait face sur son rocher du Chapus. Plus impressionnant, le célèbre Fort Boyard construit en pleine mer est visible depuis la côte. Sans oublier les panoramas exceptionnels qui s’offrent à vous, de la vue splendide sur le continent et sur l’île d’Aix et ses phares jumeaux rouge et blanc.

Un climat idéal pour le vélo

Particulièrement doux en hiver, notamment au sud de l’île, le climat océanique sera des plus rafraîchissants en été grâce aux influences de l’Océan perpétuellement en mouvement.

Le paradis des cyclistes

L’île d’Oléron est également connue pour être le paradis des balades en famille et des cyclistes. Pas moins de 130 km de pistes cyclables traversent l’île sur un superbe réseau continu de voies vertes dédiées aux cyclistes et piétons. Des itinéraires cyclables très agréables à parcourir à travers forêts, marais, champs, vignes, parc à huîtres et passe à poisson. Dans cet environnement diversifié, vous pédalerez aussi le long de l’Océan et pourrez profiter pleinement de la nature, de l’air marin et du soleil.

Balade à vélo dans les ports oléronais
© Office de tourisme Oléron Marennes

La plupart des itinéraires sont situés en dehors des routes fréquentées. Faciles et accessibles à tous, les parcours d’une distance de 8 à 25 km permettent des balades d’une heure à 2h30. À noter également que les sens de circulations sur certaines routes changent en fonction des saisons.

Des idées de balades pour découvrir l’île d’Oléron à vélo

Balade à vélo dans les marais salants au nord de l’île – 12 km – 1h

Vue aérienne des marais salant
© Office de tourisme Oléron Marennes

Depuis l’église de Saint Georges d’Oléron, un ancien village marchant, vous vous dirigerez vers les marais salants du Drouhet en longeant le canal. Vous traverserez ensuite le petit village côtier de La Brée-les-Bains où vous pourrez profiter de la plage. L’itinéraire continue ensuite sur la digue jusqu’à Saint-Denis d’Oléron, le village le plus au nord de l’île. Une petite montée à la sortie du village offre une très belle vue sur le pertuis d’Antioche. Vous longerez ensuite le bord de mer pour atteindre le petit hameau de La Morelière. Vous apercevrez alors juché sur une falaise rocheuse le phare de Chassiron, le point le plus au nord de l’île d’Oléron qui marque la fin de la balade.

Randonnée entre forêt et marais –  26 km – 2h30

Rando vélo à Boyardville dans la forêt avec le Fort Boyard en ligne de mire
© Office de tourisme Oléron Marennes

Pour cette seconde balade, départ une nouvelle fois de l’église de Saint Georges d’Oléron. Direction, cette fois, l’est et le hameau de Foulerot, un petit village avec des maisons typiques de l’île d’Oléron. Vous emprunterez ensuite la route forestière des Saumonards qui vous mènera à Boyardville. Un village incontournable de l’île dont le nom vient du célèbre Fort Boyard visible à quelques kilomètres au large.

Vous traverserez ensuite le chenal de la Perrotine avant de vous engager sur une petite route qui serpente dans les marais en direction d’Arceau. L’occasion d’observer les oiseaux d’eau et la faune présente dans ce décor verdoyant unique et sauvage. Après Arceau, vous traverserez le petit village de la Boirie pour rejoindre Saint-Pierre-d’Oléron. L’itinéraire vire ensuite à droite, passe au bout de l’aérodrome et longe les marais jusqu’à Sauzelle.  Avant ce dernier, tournez à gauche par la Jousselinière à travers ses nombreux et camping et vous rejoindrez Saint-Georges d’Oléron pour terminer la boucle.

Entre port et phare – 19 km – 2h

Rendez-vous cette fois sur le port de la Cotinière à l’ouest de l’île pour commencer cette balade. Depuis ce charmant petit port de pêche, vous rentrerez dans les terres pour vous dirigerez vers les Châtelets. L’itinéraire tourne alors à gauche sur une petite route qui traverse de nombreux petits hameaux : la Fromagerie, la Vignerie puis la Blanchardière.

Le phare de Chassiron à la point nord de l'île d'Oléron
© Office de tourisme Oléron Marennes

Arrivé à Chéray, il faudra de nouveau prendre à gauche jusqu’à Chaucre pour rejoindre la route qui longe la côte, puis la falaise jusqu’au phare de Chassiron.

Boucle à vélo dans le sud de l’île – 34 km – 3h30

Coucher de soleil sur le Pont d'Oléron
© Olivier2000 – Wikimedia Commons

Pour cette dernière balade, départ de la Cotinière pour réaliser cette fois une boucle dans le sud. Après avoir traversé le port, direction Saint-Pierre d’Oléron. Vous vous dirigerez alors vers Arceau puis dans le Marais aux Oiseaux. Après Les Allards, la route traverse d’anciennes salines et mène aux Cabanes de la Baudissière. Arrivé au chenal du même nom, vous longerez la mer plein sud jusqu’à Château d’Oléron, avec l’océan sur votre gauche. Profitez-en pour visiter la Citadelle qui offre un beau point de vu sur le Fort Louvois et le Pont d’Oléron. Direction ensuite le village d’Ors au pied de ce dernier. Puis remontez vers le nord en longeant la D26, route principale de l’île, sur la piste cyclable. Avant Dolus d’Oléron, prenez à gauche pour rejoindre la route côtière qui vous ramènera à la Cotinière. Et profitez une dernière fois de la mer avant la fin de la balade.

Le guide des balades à vélo sur L’île d’Oléron

Guide de L’île d’Oléron à vélo et à piedLe guide « L’île d’Oléron à vélo et à pied » aux éditions Sud-Ouest propose 18 balades autour de l’Île. Pour chaque boucle, le départ, le temps de parcours et la distance sont indiquées. Vous trouverez également des précisions sur l’itinéraire, des indications sur le paysage visité et quelques anecdotes historiques, le tout accompagné par de superbes photos et un plan de l’itinéraire.

En famille ou avec les amis, partez à la découverte de l’incroyable diversité des paysages. Le guide vous emmènera sur les nombreux circuits à travers les marais, les forêts, les plages, les vignes, et les villages où vous pourrez jouir d’un magnifique cadre idéal pour vous détendre tout en profitant des joies de la bicyclette. Si vous n’avez pas encore trouvé votre prochaine destination de vacances, voici une idée qui pourrait bien occuper votre été.

>> A LIRE AUSSI : réviser son vélo en 10 points avant de partir en balade

[Article publié le 16 juillet 2014 et remis à jour le 04 mai 2019]

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


banniere_Kryptonite_201908
comparateur Antivol velo

Qualité de l'air