La fusion du vélo et du foot : le Cycle-Ball

Publié par 
Cédric Attali,
le 
Accueil, Actualité, Société

Partager

La fusion du vélo et du foot : le Cycle-Ball

Le vélo peut servir à tout faire : ses courses, aller au travail ou bien entendu faire du sport. On connait plusieurs façon de faire du sport à vélo. Mais il reste quelques disciplines encore peu répandues et qui pourtant valent le détour. Comme cette activité que l’on vous présente aujourd’hui : le cycle-ball ou foot à vélo !

Le foot à vélo, c’est quoi ?

Le cycle-ball est un jeu collectif à vélo ce qui a le mérite d’être souligné. Il se rapproche du foot mais comme son nom l’indique à vélo. Le toucher de balle s’effectue donc avec les roues du vélo ou la tête du cycliste. Et il est interdit de jouer au pied. Chaque équipe est composée de deux joueurs et les matchs se disputent sur un terrain aussi grand qu’un terrain de tennis. Le but du cycle-ball est simple : marquer des buts dans le camp adverse. Enfin, pour défendre, chaque équipe dispose d’un défenseur-gardien de but qui à le droit d’utiliser ses mains dans la zone des cages.

La monture présente quelques spécificités : un guidon surélevé pour lever le vélo dans les airs pour intercepter la balle, la fourche est droite et dispose d’un centre de gravité décalé vers l’avant, la selle est au dessus de la roue arrière. Les vélos se rapprochent ainsi des fixies dans la mécanique : si le cycliste pédale en arrière le vélo recule.

>> A LIRE AUSSI : Bike Polo, quand le vélo se met au polo

Origine du cycle-ball

Ce sport cycle-ball, plus méconnu qu’insolite, existe déjà depuis 1893 et a été imaginé par Nicholas Edward Kaufmann un germano-américain. Assez populaire en Allemagne (environ 20000 licenciés), en Autriche, en Belgique, en République Tchèque ou encore au Japon, la discipline commence à s’installer progressivement en France.

Pour vous faire une idée plus précise de ce sport, je vous invite à découvrir la vidéo suivante qui présente la première mi-temps de la final de la coupe du monde 2010 au Japon opposant Kongo Tokyo à RC Mazda Hochst III :

Source :

Partager

comparateur Antivol velo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


Qualité de l'air

comparateur Antivol velo