Entre histoire et cyclotourisme : des plages du débarquement jusqu’au Mont St-Michel à vélo

Publié par 
,
le 
Accueil, Cyclotourisme, Randonnées vélo

Partager

Entre histoire et cyclotourisme : des plages du débarquement jusqu’au Mont St-Michel à vélo

Amateurs d’histoire, de voyage et de vélo, cet itinéraire est fait pour vous ! Un véritable rendez-vous avec l’Histoire à travers les Duchés de Normandie. Ce circuit relie en effet les célèbres plages du Jour-J au Mont Saint-Michel. Un parcours exceptionnel retraçant une histoire exceptionnelle !

Deux départs pour un itinéraire historique

Pour parcourir cette véloroute, deux départs sont possibles. Le premier de Port-en-Bessin-Huppain ou d’Arromanches-les-Bains pour un parcours de 200 km jusqu’au Mont Saint-Michel. Le second de Sainte-Marie-du-Mont propose un itinéraire un peu plus long puisqu’il vous faudra 230 kilomètres pour relier l’abbaye et son îlot rocheux. Riche en culture et en paysages, le parcours traverse des abbayes, des fermes-manoirs et des sites classés à l’UNESCO : la Tapisserie de Bayeux et, bien évidement, le Mont St-Michel. À travers marais et bocage, vous pourrez apprécier tout le patrimoine naturel, culturel et historique normand.

les différents parcours à vélo en Normandie

À partir de Vire, la véloroute partage son tracé avec La Vélo Maritime, la partie française de l’EuroVelo 4. Puis également quelques kilomètres avec La Véloscénie à partir de Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Un véloroute familiale et facile

Globalement assez facile à parcourir, l’itinéraire comporte toutefois quelques bosses, dont notamment deux grosses côtes à franchir entre Vire et Mortain. Les difficultés sont cependant ponctuelles et l’ensemble de la véloroute peut se parcourir facilement en 4 ou 5 jours.

Un parcours à faire l’été

La Normandie est, comme sa voisine bretonne surtout réputée pour sa météo capricieuse. De mai à septembre toutefois, les températures sont agréables sans jamais être trop chaudes. En juillet et en août, au plus fort de la saison, comptez 24°C de moyenne. Le soleil est lui aussi souvent présent. Évidemment, vous n’êtes jamais à l’abri d’une averse alors pensez à prévoir des vêtements de pluie pour parer à toute éventualité ! Pour les plus courageux, l’hiver reste relativement doux bien que pluvieux.

Cimetière de soldats en Normandie et commémoration du Débarquement

Le mois de juin est bien-sûr l’occasion de fêter l’anniversaire du Débarquement sur les plages normandes. Un événement à ne pas manquer dans toute la Baie du Contentin où vous pourrez assister à des cérémonies, reconstitution de camps militaires, marches historiques, bourses militaires, parachutages historiques, expositions ou encore défilés de véhicules militaires ! Pour les plus téméraires, rendez-vous pour le nouvel an pour le traditionnel bain du 1er janvier.

Entre voies partagées et voies réservées aux cyclistes

Ouverte en 2012, la véloroute est parfaitement balisée et en très bon état. Elle alterne entre voies verte sur plus de la moitié du parcours et petites routes de campagne peu fréquentées. Un parcours paisible pour toute la famille !

Une route d’histoire des plages du débarquement au Mont Saint-Michel

Départ 1 : le Bessin et le Calvados

La Tapisserie de Bayeux, patrimoine de l'UNESCO sur la route du Mont Saint-Michel à vélo
© Supercarwaar – Wikimedia Commons

Pour cette première étape du parcours, deux rendez-vous sont possibles. À Arromanches-les-Bains qui borde la plage Gold Beach. Ou à Port-en-Bessin-Huppain tout proche d’Omaha Beach, la plus sanglante des plages du débarquement. Lors du Débarquement le 6 juin 1944, le port artificiel d’Arromanches et le port pétrolier de Port-en-Bessin ont joué un rôle stratégique. Après cette première immersion dans l’histoire, les deux parcours se rejoignent dans la cité médiévale de Bayeux. Dans cette ville pleine de charme, profitez-en pour admirer la sublime Cathédrale et la célèbre Tapisserie de Bayeux, inscrite au registre Mémoire du Monde de l’UNESCO. La suite du parcours vous mènera jusqu’au petit village de Juaye-Mondaye puis à Villers-Bocage, entièrement détruite par les bombardements alliés après le Débarquement.

Départ 2 : depuis la Manche

Mémorial sur la plage d'Utah BeachDeuxième possibilité pour démarrer cette véloroute : Sainte-Marie-du-Mont, où se situe la plage du Débarquement la plus au nord, dans le département de la Manche. Le 6 juin 1944, 836000 hommes des troupes américaines débarquent sur la plage d’Utah Beach. Prenez le temps de contempler les nombreux monuments qui attestent de ces heures historiques. Et de visiter le Musée du Débarquement retrace cet exploit militaire. Direction ensuite la ville médiévale de Carentan et les marais du Cotentin et leurs promenades fluviales. Après Saint-Lô, autoproclamée capitale du cheval, les paysages naturels du bocage de la Vallée de la Vire se font plus présents. À Condé sur Vire, vous commencerez à franchir une suite d’écluses sur la Vire. Profitez-en pour faire une petite pause aux Roches de Ham. Perché à 100 mètres de haut, cet escarpement siliceux domine le fleuve et ses méandres serpentant dans le bocage. Un passage par Tessy-sur-Vire puis par Pont Farcy et vous rejoindrez La Ferrière-Harang où se rejoignent les deux itinéraires.

De Vire au Mont Saint-Michel, un itinéraire commun

Viaduc de la Souleuvre au dessus du vide
© Michael Wassmer – Wikimedia Commons

Après avoir quitté les falaises du Bessin et du Cotentin pour les paysages de marais avec leurs chenaux et canaux, le circuit à vélo longe la Vire sur le chemin de halage à la découverte de prairies et des gorges spectaculaires. Le Viaduc de la Souleuvre, construit selon les plans d’Eiffel est notamment très prisé des amateurs de sensations fortes. À 61 m au dessus du vide, il sert de base de saut à l’élastique et abrite une base de loisir. L’occasion de poser le vélo un instant et de profiter de balançoire géante, de tyrolienne, de luge sur rail ou de parcours aventures. Après Vire et sa Porte Horloge, vous atteindrez le village de Sourdeval puis Mortain et ses reposantes et rafraichissantes cascades.

La baie du Mont Saint-Michel dans la brumeQuelques kilomètres plus loin, vous retrouverez la piste de La Véloscénie dans la paisible Saint-Hilaire-du-Harcouët. Puis vous vous retrouverez une nouvelle fois dans un décor de bocages avec son paysage de damiers et ses chemins creux. L’occasion de goûter les nombreuses spécialités normandes : cidre, caramels d’Isigny, Calvados produits laitiers, andouille de Vire ou agneau de pré salé. Vous traverserez Ducey puis Beauvoir pour, enfin, vous émerveiller aux abords de la baie du Mont Saint-Michel à l’extraordinaire biodiversité. Encore quelques coups de pédales, et vous verrez se dresser devant vous la majestueuse silhouette de l’abbaye. Le Mont Saint-Michel, lieu de pèlerinage millénaire s’offre enfin à vous, et marque l’arrivée de ce voyage !

Détails pratiques : accès et hébergements

De par sa proximité avec l’EuroVelo 4 et La Véloscénie avec lesquelles elle partage quelques kilomètres, il est très facile d’accéder à cet itinéraire et de trouver des hébergements.

En train, la ligne de TER reliant Caen à Rennes dessert les gares de Bayeux, Carentan, Saint-Lô, Avranches et Pontorson. La gare de Vire est également desservie par la grande ligne reliant Paris à Granville.

De nombreux hébergements, hôtels, chambres et maisons d’hôtes sont certifiés Accueil Vélo tout au long de l’itinéraire. Attention toutefois, en haute saison pensez à réserver car la région est très prisée des touristes !

Partager

comparateur Antivol velo
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Newsletter cyclisme


comparateur Antivol velo

Qualité de l'air