Une nouvelle étude pour le port du casque à vélo

Publié par
,
le 
Non classé
Partager
Une nouvelle étude pour le port du casque à vélo

La casque sert à protéger la tête du cycliste ? En toute évidence, oui … Est-il nécessaire et obligatoire de le porter ?  Cette question fait encore débat dans le monde du vélo et de nombreuses études viennent l’argumenter, tantôt pour tantôt contre. Une étude américain confirme ainsi la nécessité de porter un casque à chaque trajet à vélo pour tout le monde.

Le vélo est un moyen de transport pratique pour circuler mais son utilisation est également vu comme un loisir à part entière notamment chez les enfants. Ludique, écologique et vecteur d’autonomie, le vélo peut néanmoins être dangereux.  Le risque principal est celui d’un choc à la tête à l’occasion d’une chute ou d’un accident qui est malheureusement la première cause de décès et handicap sévère chez les cyclistes.

Étude et crash-test

Afin d’apporter de nouveaux arguments aux « pro-casques », le neurochirurgien Tobias Mattei et son équipe de l’Illinois Neurochirurgical Institute ont mesuré la protection effective apportée par le casque en réalisant des crash-tests sur des crânes de cadavres.

Le résultat a été sans appel : le port du casque réduirait de pratiquement 87% les effets de l’accélération subie par la tête lors du choc. Pour un accident survenu à 48 km/h, les effets causés par l’impact seraient ramenés à ceux d’un choc de 11 km/h seulement.

La prudence avant tout !

Les parents doivent s’assurer que leurs enfants prennent toutes les précautions de sécurité nécessaires dans la pratique de leurs activités. Celle du vélo n’est en rien, différente des autres en ce domaine! Et la meilleure stratégie pour réduire le risque de blessure grave à la tête, c’est encore la prévention. Dans le cas du vélo, elle repose sur le port systématique du casque.  – Dr Tobias Mattei

Certain cycliste évoque l’esthétique disgracieuse des casques pour affirmer leur refus d’en porter mais depuis maintenant quelques années le design des casques est sujet à de nombreuses innovations afin de le rendre plus discret, plus passe-partout, comme le casque-chapeau pour adulte ou le casque pour vélo animaux pour enfant.

Et vous, êtes vous casqués ? Avez vous mis du temps à vous faire convaincre par son utilité ? N’hésitez pas à réagir en commentant l’article ou en vous rendant sur nos pages officielles sur Facebook, Twitter et Google +.

Source :

Partager

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Une nouvelle étude pour le port du casque à vélo"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Hervé Dago
Invité

Très orienté pro-casque effectivement.

Hervé Dago
Invité

Très orienté pro-casque effectivement.

Georges
Invité

si vous ne voulez pas porter de casque, il reste la solution Hövding
http://www.hovding.com/en/how_it_works/

juzz
Invité
Les piéton et les automobilistes blessés le sont très souvent à la tête (le % de blessées à la tête est même supérieur à celui des cyclistes) . Le port du casque serait donc probablement aussi efficace pour réduire les conséquences d’un choc à la tête pour les piétons et les automobilistes que pour les cyclistes. Les énergie misent en jeu avec une automobile sont bien plus importante qu’avec un vélo et le casque en est d’autant plus protecteur. Donc portez un casque à pied et en voiture. Les accidents domestique, chutes… font de nombreuses victimes, portons également un casque… Read more »
renaudeau pierre
Invité

Il existe même maintenant des casques particulièrement esthétiques comme le casque intégral, acheté sur Le Cyclo.com. Couplé au masque Respro, c’est la classe style « motard » à vélo. Alors haut les casques, en toute sécurité. On n’a qu’une tête!

Jean-Jacques
Invité

L question est : les blessures à la tête sont-elles majoritairement représentées dans la typologie des blessures dont les cyclistes sont victimes ?
Car nombreux sont les piétons blessés à la tête dans des accidents avec des véhicules motorisé : pour autant, personne ne prône le port du caque pour déambuler à pied en ville ou sur les routes.
Bref sauf pour une pratique un eu sportive ou risquée, sur route ou en VTT, je ne porte pas de casque lorsque je fais du vélo, notamment pour aller au travail ou faire mes courses.

Prosperyoplaboum
Invité

Je me suis mis au casque, voici quelques années, suite à un accrochage avec une voiture. Tout comme la ceinture, en voiture, je ne m’en passe plus! Je ne le sens même plus. Il m’arrive, quand je rentre chez moi, d’oublier de le retirer!

wpDiscuz

Catégories

Qualité de l'air

Newsletter